L' Agora

Forum politique de libre expression & historique sans tabou.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Bienvenue sur le forum de L'AGORA, ici, le livre de notre Histoire a toutes ses pages....

(Noël 1941​)

Exemple de quelques pages d'Histoire "occultées" dans nos livres d'Histoire.... JO 1936 à Berlin : (Au dernier moment, toutefois, le comité américain, qui craignait les équipes hollandaise et allemande, revint sur sa décision. J. Owens et R. Metcalfe furent choisis aux dépens des deux athlètes… juifs. (S. Stoller et M. Glickman)(voir photo suivante) Le Bétar en uniforme avec son drapeau à Berlin: "En Histoire, la croûte, c’est le mensonge en lui-même, le pus, c’est l’occultation qui l’accompagne. N’hésitons pas à inciser et à tout purifier …"


Le saviez-vous ? Shocked

" Les Juifs déclarent la guerre aux Allemands en 1933."

"La Judée déclare la guerre à l'Allemagne"
Discours d'Adolf Hitler contre le Nouvel Ordre Mondial.

Le saviez-vous ? Shocked
Qu'est-ce que le fascisme ? scratch - Petite leçon rapide sur le fascisme.
« Quatre années d’Allemagne d’Hitler vues par un étranger » de Cesare Santoro. study

Affiche de propagande NS: (" On y voit une série d'animaux saluer Goëring.En haut à droite: un signe disant " Vivisection interdite" ( vivisection verboten ). (" Les animaux de laboratoires saluant Hermann Göring" )

Ces Nazis Noirs qui soutenaient Hitler. scratch
La liberté d'expression au "pays des Droits de l'Homme", c'est ça.... />
...hélas, d'autres "démocraties" embastillent ses citoyens pour délit d'opinion,voyez cette vidéo >
C'est un proverbe populaire utilisé par Shakespeare: "Henry IV", Première Partie, Acte III, scène 1, page 640 édition La Pléiade, traduction de Victor Hugo: << Dites la vérité, et vous humilierez le diable. >>
Ursula Haverbeck explique pourquoi l'Holocauste est le plus grand et le plus persistant mensonge de l'Histoire.
Ursula Haverbeck, 87 ans, est condamnée à dix mois de prison ferme !
Ursula Haverbeck, surnommée en Allemagne la « mamie nazie », a soutenu lors de son procès que « le camp d’Auschwitz n’a pas été un lieu d’extermination».
L'interview Vérité de Robert Faurisson à Méta Tour.
Démocratie dictatoriale : Wolfgang Fröhlich, en prison depuis 10 ans pour délit d’opinion. scratch
Udo Voigt (NPD): Violations des droits de l'homme en Europe : Dieudonné, Fröhlich, Haverbeck.

"Qui ne gueule pas la vérité, quand il sait la vérité, se fait complice des menteurs et des faussaires"​ (Charles Péguy)

« Débattre avec quelqu'un,c'est prendre le risque de changer d'avis » (Raymond Aron)

"L'Histoire est du vrai qui se déforme,et la légende du faux qui s'incarne" (Jean Cocteau)

DEVOIR DE MEMOIRE = DRESDE, les 13, 14 et 15 FEVRIER 1945.

" Dresde : Crime contre l'humanité,impuni à ce jour...."

"Souvenons-nous: Dresde 13,14,15 février 1945"

(Sur les raids aériens, lire « L’Incendie » de Jörg Friedrich aux éditions de Fallois. 2004 study ).

HELLSTORM - Tempête Infernale:ce film racontel'histoire que les vainqueurs,encore à ce jour, ne veulent pas que vous sachiez...
6 août 1945 : "Barbarie démocratique : Hiroshima " study

« Il y a quelque chose de pire que d'avoir une mauvaise pensée. C'est d'avoir une pensée toute faite. » (Charles Péguy)

"Qui n'entend qu'un son, n'entend qu'une cloche, écoutons les deux sons de cloche..."

Claude Sarraute: "notre shoa ont l'a vendu au monde entier".
Ayatollah Khamenei - "Les temps sombres sont devant nous "...
Un rabbin anti-sioniste : « la shoah a été créée par des sionistes. »

" Le professeur Faurisson a eu ​85 ans ​le 25 janvier​ 2014. Voici la vidéo qu'a composée pour lui un de nos correspondants allemands, que nous félicitons également "

" 1990, 45 ans après Nuremberg,les Sovietiques reconnaissent l'assassinat des officiers polonais dans la forêt de Katyn...."

" Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis...."

L'avis de nos présidents de la république :

Nagasaki et Oradour: où est la vraie barbarie ?
SLU9AQIH6UU
Jean Jaurès : « Le courage, c’est de chercher la Vérité et de la dire ».
Les Derniers Jours du Grand Mensonge... Shocked Aucun Juif gazé - 'I'm With You'... scratch
Un valeureux guerrier pour la Vérité !! cheers

Partagez | 
 

 La traque de Ladislaus Csizsik-Csatary.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Spartacus

Kouros
Messages : 2077
Date d'inscription : 13/03/2010
Age : 51
Localisation : Les arènes

MessageSujet: La traque de Ladislaus Csizsik-Csatary.   Mar 30 Avr - 14:46


La traque de Ladislaus Csizsik-Csatary.




(Ladislaus Csizsik-Csatary:la traque des lampistes reste ouverte....)


Dans le même temps,des "criminels de guerre" aujourd'hui nonagénaires,ou presque,
sont traqués par les autorités allemandes et par les émules de Simon Wisenthal.(1)

En juillet 2012,une intense campagne fut orchestrée après la découverte,à Budapest,
du "criminel de guerre nazi le plus recherché au monde",Ladislaus Csizsik-Csatary,97 ans.
Pendant la guerre,il avait été le commandant de la police hongroise à Kassa (aujourd'hui Kosice,
Slovaquie),où avait été aménagé un ghetto pour juifs.
Le Centre Simon Wiesenthal lui reprochait:

- son "rôle clé dans la déportation d'approximativement 300 juifs de Kosice à Kamenetz-Podolsk,
Ukraine,où la plupart furent assassinés pendant l'été 1941" (2)


- son "rôle dans les déportations de milliers de juifs de Kosice et de ses environs vers le camp
de la mort d'Auschwitz pendant l'été 1944"
(3).

Dès le 7 août,toutefois,le parquet de Budapest répondit que les accusations concernant
les déportations en 1941 étaient "sans fondement".
Sur le site du quotidien Le Monde,on lisait:

"Selon nos informations,Lazlo Csatary n'est pas impliqué dans les déportations de Kamenetz-Podolskyl
(Ukraine),et n'avait aucune possibilité d'intervenir dans ces déportations" a indiqué la porte-parole
de l'office du procureur principal,Bettina Bagoly.(...).
"Les données rassemblées au cours de l'investigation contredisant la déclaration du plaignant:
le suspect ne peut être mis en relation avec les déportations" vers Kamenetz-Podolskyl,
car il n'était pas sur les lieux et ne possédait pas le rang nécessaire pour influencer les décisions,
a estimé la porte-parole.
"Mais l'investigation contre lui pour les déportations de Kassa (Kosice) en 1944 se poursuit toujours"

a ajouté Bettina Bagoly (4).


La vie d'un nonagénaire bascule au nom de l'imprescriptibilité des "crimes nazis".







1 Source:

http://www.lefigaro.fr/international/2012/07/15/01003-20120715ARTFIG00171-le-criminel-nazi-le-plus-recherche-au-monde-retrouve.php


2 "key role in the deportation of approximately 300 Jews from Kosice to Kamenetz-Podolsk,
Ukraine,where almost all were murdered in the summer of 1941"


Source:
http://www.wiesenthal.com/site/apps/s/content-asp?c=IsKWLbPJLnF&b=44429115&ct=12011929".UUiZdxyQU7o


3 "role in the deportations of thoussands of Jews from Kosice and its environs to the Auschwitz
death camp in the spring of 1944 " (id.).


4 Source:
http://www.lemonde.fr/europe/article/2012/08/07/selon-budapest-laszlo-csatary-n-est-pas-implique-dans-des-deportations-en-ukraine-en-1941_1743327_3214.html


_________________
 

L'autre Histoire :
"qui n'entend qu'un son, n'entend qu'une cloche."

http://sansconcessiontv.org/

http://robertfaurisson.blogspot.it/2014/12/une-grande-dame-allemande-ouvre-la.html
Revenir en haut Aller en bas

Spartacus

Kouros
Messages : 2077
Date d'inscription : 13/03/2010
Age : 51
Localisation : Les arènes

MessageSujet: Re: La traque de Ladislaus Csizsik-Csatary.   Mer 1 Mai - 15:51



ORADOUR,La justice allemande traque des octogénaires.



Cette réalité apparaît dans l'affaire d'Oradour.
En décembre 2011,on apprit que,suite aux révélations d'archives de la Stasi,la Justice allemande
avait rouvert le dossier.
Des perquisitions avaient été organisées aux domiciles de six Allemands suspectés
d'avoir participé au "massacre".
Agés de 85 ou 86 ans,quatre n'étaient plus physiquement en état d'être entendus
(ils souffrent de démence sénile);les deux autres avaient nié toute implication.
Interrogé sur le résultat des perquisitions,Andreas Brendel,le procureur de Dortmund (ouest),
a déclaré qu'elles n'avaient rien donné:

"Nous n'avons trouvé aucune preuve"
a-t-il admis. (1).

L'affaire allait-elle s'arrêter là ? Non.
Le 29 janvier 2013,agissant dans le cadre d'une entraide pénale internationale,
des représentants de la Justice allemande visitèrent Oradour.
L'objectif était "de valider ou d'invalider les témoignages" dont ils disposaient (2).
Dommage que la Justice française n'ait jamais agi de même pour vérifier le témoignage
de Marguerite Rouffanche.
Elle aurait notamment pu demander une reconstitution de son incroyable saut
à travers le vitrail...

Afin de faire croire qu'il y avait du nouveau,la presse prétendit que la découverte d'interrogatoires d'anciens Waffen-SS dans les archives de la Stasi:

avait permis de suffisamment renforcer le dossier sur le massacre
d'Oradour-sur-Glane.
L'un des soldats déclarait notamment à ses camarades :
"Aujourd'hui,le sang doit couler" (id.).

"Ce qui suppose
,concluait le journal du Bien Public ,que tous les soldats
étaient potentiellement au courant de la tuerie qui se préparait"
(1).

En vérité,il n'y a là rien de nouveau.
Cette phrase prononcée par un gradé SS (Barth,Kahn ou Klar) alors que
les hommes partaient pour Oradour est connue depuis plus de soixante ans.
Dans son ouvrage Le massacre d'Oradour,un demi-siècle de mise en scène,
Vincent Reynouard en parle aux pages 132 et 133.
Loin de démontrer la préméditation d'un massacre,cet avertissement prouvait
que les Waffen-SS savaient qu'ils se heurteraient à des maquisards armés.

La traque de six vieillards,dont quatre souffrent de démence sénile,est révélatrice
des passions qui, loin de s'apaiser,se renforcent au contraire.
Reprenant les propos d'un journaliste travaillant en Allemagne,Alain Ribadeau-Dumas
a écrit:

Jusque dans les années 80,la justice a fait relativement peu dans ce domaine
(la recherche et la condandamnation de "criminels nazis"),en raison
de la présence d'anciens éléments nazis dans son sein et du fait que l'on refoulait
la culpabilité des crimes (...).
Mais depuis cinq à sept ans,on a affaire à une nouvelle génération de procureurs (allemands) qui sont décidés à agir.
(3).

Ce constat enchante l'historien Henry Rousso qui lance:

"il faut se féliciter de voir que la justice veut aller jusqu'au bout"
(4).
Le besoin de condamner le démon et ses suppôts devient tel que
l'exigence de la preuve est écartée.
La journaliste Caroline Bruneau écrit:

C'est le procès de John Demjanjuk qui a permis au procureur allemand de rouvrir l'enquête
sur le crime (d'Oradour).LAméricain d'origine ukrainienne a été extradé
vers l'Allemagne et reconnu coupable d'avoir participé à un crime contre l'humanité,alors qu'il n'était qu'un garde du camp de Sobibor.
Il a été condamné à cinq ans de prison pour avoir participé aux meurtres des Juifs internés dans le camp,même s'il n'a pas été prouvé qu'il avait directement été impliqué dans les meutres.

C'est en s'appuyant sur ce précédent que la section spécialisée dans les crimes nazis
de la Seconde Guerre mondiale du parquet de Dormund a pu reprendre l'enquête
sur les six personnes dont on sait qu'elles appartenaient au régiment "Der Führer".(5).

Et Caroline Bruneau d'ajouter:

Oradour-sur-Glane n'est pas la seule affaire datant de la Seconde Guerre mondiale
sur laquelle enquête le parquet de Dormund:dix-huit investigations pour
"crimes de masse" sont encore ouvertes,68 ans après la fin de la guerre. (ibid.).


La chasse aux nonagénaires et aux centenaires restera donc ouverte,avec cette fois
la possibilité de les condamner sans preuve.
Oui,vraiment,la guerre contre le national-socialisme continue.Pourquoi ?
Parce qu'il d'une guerre d'essence religieuse.
Gageons donc qu'une fois le dernier "nazi" décédé,la croisade d'extermination
se poursuivra contre la maison de Himmler,la voiture de Göring,
le mouchoir d'Eva Braun...


REPENTANCE ETERNELLE.

Pendant ce temps,des "descendants de "nazis" participent à des "pèlerinages"
et autres demandes de pardon.L'article page suivante est paru dans le quotidien
belge Vers l'Avenir.

Passons rapidement sur la petite Bärbael Pfeiffer qui demande pardon
"pour son grand-père électricien qui avait installé à Auschwitz-Birkenau
des barbelés sous tension et des équipements de chambres à gaz"
.
Car même admettre la thèse officielle,rien ne prouve que ce grand-père
aurait su la finalité des travaux qu'il réalisait
,puisque sur les plans
des crématoires,on ne trouvait aucune mention d'une quelconque"chambre à gaz"
(tout été codé pour que seuls les exterminateurs comprennent,nous dit-on).
L'important,dans cet article,est ailleurs.
Pour évoquer les "horreurs de l'Holocauste",les organisateurs ont invité
un juif,Peter Loth, "né il y a 70 ans au camp de Stutthof".
Bref,pour nous rappeler que les Allemands exterminaient les juifs dans les camps,
les organisateurs ont trouvé un juif...né dans un camp !
Nous nageons en plein ridicule.
Mais il est vrai que pour s'en apercevoir,un raisonnement fondé
sur le bon sens s'impose.
Or,il y a bien longtemps que,sur le sujet,les auteurs divaguent.
Dans un ouvrage publié en 2010,Jean Levi a écrit:

"le massacre,événement historique par excellence,est ce qui,asymptotiquement,
tend,par sa nature,à oblitérer la démarche historique et à la frapper de nullité.
Visant à l'anéantissement de l'être,des êtres,l'extermination présente ceci
de particulier,qu'elle s'abolit comme réalité dans son propre paroxysme.
S'abîmant avec ceux qu'elle a précipité dans le trou noir du non-être,
elle supprime jusqu'à sa mémoire.
Ainsi l'élimination des populations (...) échappe constitutivement à l'emprise
de l'histoire positive.
Ples un massacre est "réussi",moins il laisse de traces,et réciproquement,
plus il se pare des contours fantasques et irréels du mythe,plus il possède de réalité".
(6).

Les esprits formatés par ce genre de discours ne seront naturellement pas surpris
qu'un juif né dans un camp vienne leur parler des "horreurs de l'Holocauste".








1) Voy.Le Bien Public,8 décembre 2011,p.20.


2 Voy.Le Figaro,1er février 2013,p.14.

3 Source:
http://geopolis.francetvinfo.fr/oradour-sur-glane-la-justice-allemande-relance-lenquete-1085

4) Voy.Le Figaro,31 janvier 2013,p.14.

5) Source :
http://www.lefigaro.fr/international/2011/12/05/01003-20111205ARTFIG00592-67-ans-apres-1-allemagne-rouvre-1-enquete-sur-oradour.php?cmtpage=8.


6 Voy.Jean Levi, La Chine est un cheval et l'Univers une idée (éd.Maurice Nadeau,2010,p.148.





Source :Sans Concession,n° 81-82-Mars-Avril 2013,pp.9-22.

_________________
 

L'autre Histoire :
"qui n'entend qu'un son, n'entend qu'une cloche."

http://sansconcessiontv.org/

http://robertfaurisson.blogspot.it/2014/12/une-grande-dame-allemande-ouvre-la.html
Revenir en haut Aller en bas

Spartacus

Kouros
Messages : 2077
Date d'inscription : 13/03/2010
Age : 51
Localisation : Les arènes

MessageSujet: Re: La traque de Ladislaus Csizsik-Csatary.   Mer 1 Mai - 17:01


La tombe des parents d'Hitler retirée.



La national-socialisme étant le Mal absolu,tout ce qui l'incarne sur Terre doit disparaître.
Et plus les années passent,plus les symboles lointains sont visés.
Après la tombe de Rudolf Hess,la tombe des parents d'Hitler a été retirée.
C'était le 27 mars 2012,au cimetière de Leonding (au nord de l'Autriche).
Le motif est toujours le même:

La tombe des parents d'Adolf Hitler était devenue un lieu de pélerinage pour les milieux
d'extrême-droite,selon des associations de lutte contre le fascisme,qui auraient fait pression
pour que la tombe soit retirée.
A la Toussaint 2011,un vase avait été déposé,avec l'inscristion "inoubliables",en allemand "unvergeSSlich"
,avec le sigle des SS.
L'héritière de la tombe,une descendante d'Alois Hitler,avait été marquée par l'affaire (1).

On se croirait revenu au temps où des chasseurs de sorcières traquaient les lieux de sabbat.
Dans nos société laïques,les sabbats sont les réunions de "néonazis".
Et le pire pour une municipalité,c'est devenir un lieu où ces adorateurs du diable moderne
se retrouvent.
L'affaire de la maison natale de Hitler est venue le démontrer.


La maison natale de Hitler.


Fin octobre 2012,on apprit que le propriétaire de la maison natale de Hitler à Braunau-sur-Inn,
un descendant de la famille qui tenait une auberge au rez-de-chaussée,venait de mettre l'immeuble en vente.Il en réclamait 2,2 millions d'euros.
(Nouvel exorcisme des lieux "maudits":devant la maison natale de Hitler avait été posée
une pierre venue de la carrière de Mauthausen et sur laquelle on lit un message de mise
en garde contre le "fascisme" et ses "millions de morts".Bientôt,cette maison sera un centre d'accueil pour immigrés....

FÜR FRIEDEN FREIHEIT UND DEMOKRATIE NIE WIEDER FASCHISMUS MILLIONEN TOTE MAHNEN
)

L'affaire ayant été ébruitée,le maire de Braunau-sur-Inn,Johannes Waidbacher,tenta
de calmer les esprits.
Arguant du fait que Hitler avait passé là les trois premières années de sa vie (1889-1892),
il lança:

"Hitler a tout au plus rempli ici ses couches"
(2)



A cela,il fallait ajouter que,depuis 1945,la maison avait servi de bibliothèque,d'école,
de banque et enfin de centre d'accueil pour handicapés.
Plus rien,donc,ne rappelait qu'un petit garçon nommé Adolf était né ici.
Mais c'est bien connu:le Diable laisse une odeur de soufre susceptible d'attirer ses dévots.
Sur le site de R.T.L.Belgique,on lisait:

"Même si la maison a été maintes et maintes fois réaménagée,au point que plus aucun élément
ne puisse rappeler le passage du dictateur,les autorités locales sont inquiètes.
Elles ont confié au Daily Mail leur inquiètude quant au rachat possible de la maison
par un groupe de néonazis,probablement intéressés par le caractère historique des lieux "(3).

D'où la naissance de certains projets prévoyant la transformation des lieux en un mémorial
de la seconde guerre mondiale et de l'"Holocauste".
Mais d'autres allèrent plus loin et proposèrent de raser purement et simplement l'immeuble.
Le 19 novembre 2012,le Courrier international reprit l'article suivant,publié
dans le Süddeutsche Zeitung :

Autriche : Faut-il raser la maison natale de Hitler ?

"Franz Klintsevich entend octroyer à son pays une victoire symbolique de plus sur Adolf Hitler.
Soixante-sept ans après le triomphe de l'Union soviétique sur le dictateur et l'Allemagne nazie,
cet influent député russe prépare un joli coup:acheter la maison natale de Hitler à Braunau,
en Autriche,pour la faire démolir.
Klintsevich,55 ans,souhaite réunir deux millions d'euros pour acquérir la bâtisse.
Combattant pour un Lebensraum,un "espace vital" à l'Est et pour l'écrasement
de l'Union soviétique avant même de prendre le pouvoir en 1933,Hitler,parti en guerre
en 1941,fut vaincu par Staline,lors de la "grande guerre patriotique" que la Russie
actuelle commémore comme il se doit chaque année (le 9 mai).
Ce projet de démolition dans la lointaine Autriche devrait plaire aux autorités russes.
Non seulement Klintsevich siège à la Douma,mais aussi il préside le comité central
du parti Russie uni, fidèle au président Vladimir Poutine qui est amateur de gros titres
pour des actions spectaculaires.
(...)
Ce défenseur d'une ligne pure et dure se lance donc aujourd'hui dans le projet de rachat
de la maison de Hitler.
(...).
Comme l'Autriche débat actuellement de sa future utilisation,Klintsevich tombe à pic.
Il a même reçu le soutien de ses adversaires politiques:
le député communiste Vadim Soloviev est favorable au projet.
Tout ce qui peut rappeler le fascisme doit disparaître de la surface de la terre,at-il déclaré
dans les Iziestia.Son enthousiasme est tel qu'il s'est dit prêt à participer également
à l'achat de la maison avec ses camarades du Parti". (4).

Malgré l'enthousiasme,il semble que le projet ait finalement échoué.
Le 30 janvier 2013,un article nous apprit que la maison resterait debout:

Une organisation cantative étudie la possibilité d'installer dans la maison natale d'Adolf Hitler,
un centre d'aide à l'insertion pour les immigrés,selon le quotidien autrichien Kurier
dans un article à paraître jeudi.

"Si les conditions sont acceptables,nous allons le faire"
,a déclaré au journal Karl Osterberger,
qui dirige l'organisation Volkshilfe.
"Evidemment,le fait d'installer un centre caritatif dans cet endroit aurait une grande portée symbolique"
, a-t-il ajouté.
(...).
D'autres projets envisagent de transformer la maison natale de Hitler en centre historique.
Une plaque commémorative,gravée sur une pierre extraite de la carrière de l'ancien camp
de concentration de Mathausen,met déjà en garde contre le fascisme (5).

La maison natale de Hitler ne sera donc sans doute pas détruite.
Mais le lieu sera exorcisé pour devenir un musée ou un centre d'accueil pour immigrés.
Ainsi le démon sera-t-il chassé et ses dévots dispersés.
On se souvient que dès 1945,la ferme de Julius Streicher,fondateur du journal antijuif
Der Stürmer, avait été transformée en kibboutz. (6)


(Julius Streicher à Nuremberg en 1946)

L'exorcisme des lieux "nazis" continue,afin de chasser le diable moderne et,ainsi,
d'éviter les sabbats nouvelle formule.


1) Source:
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/03/30/97001-20120330FILWWW00449-la-tombe-des-parents-de-hitler-retirée.php


2) Source :
http://www.lematin.ch/faits-divers/louer-maison-natale-hitler/story/19249204?track

3)Source:
http://www.rtl.be/info/monde/europe/284157/la-maison-natale-d-adolf-hitler-est-a-vendre

4) Source :
http://www.courrierinternational.com/article/2012/11/19/faut-il-raser-la-maison-natale-de-hitler

5) Source :
http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/1571368/2013/01/30/Un-centre-pour-immigres-dans-la-maison-natale-d-Hitler.dhtml

6)

http://fr.answers.yahoo.com/question/index?qid=20100420145309AAZXQ9o


_________________
 

L'autre Histoire :
"qui n'entend qu'un son, n'entend qu'une cloche."

http://sansconcessiontv.org/

http://robertfaurisson.blogspot.it/2014/12/une-grande-dame-allemande-ouvre-la.html
Revenir en haut Aller en bas

Spartacus

Kouros
Messages : 2077
Date d'inscription : 13/03/2010
Age : 51
Localisation : Les arènes

MessageSujet: Re: La traque de Ladislaus Csizsik-Csatary.   Lun 17 Juin - 15:31

Nouveau gibier aux USA :Cool


http://www.slate.fr/lien/74023/nazi-du-minnesota-americain-ss

Au pays qui se créa sur un génocide de plus de 7 000 000 d'indiens,
le sang n'a cessé de dégouliner de leurs mains depuis leur création,
on croit rêver ! c'est l'hôpital qui se fiche de la charité.

On se demande ce qu'ils vont chasser quand le dernier aura disparu...

_________________
 

L'autre Histoire :
"qui n'entend qu'un son, n'entend qu'une cloche."

http://sansconcessiontv.org/

http://robertfaurisson.blogspot.it/2014/12/une-grande-dame-allemande-ouvre-la.html
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: La traque de Ladislaus Csizsik-Csatary.   

Revenir en haut Aller en bas
 

La traque de Ladislaus Csizsik-Csatary.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L' Agora :: Discussions. :: Académie :: Histoire. :: Crimes contre la Paix/crimes de guerre & contre l'humanité.-