L' Agora

Forum politique de libre expression & historique sans tabou.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Bienvenue sur le forum de L'AGORA, ici, le livre de notre Histoire a toutes ses pages....

(Noël 1941​)

Exemple de quelques pages d'Histoire "occultées" dans nos livres d'Histoire.... JO 1936 à Berlin : (Au dernier moment, toutefois, le comité américain, qui craignait les équipes hollandaise et allemande, revint sur sa décision. J. Owens et R. Metcalfe furent choisis aux dépens des deux athlètes… juifs. (S. Stoller et M. Glickman)(voir photo suivante) Le Bétar en uniforme avec son drapeau à Berlin: "En Histoire, la croûte, c’est le mensonge en lui-même, le pus, c’est l’occultation qui l’accompagne. N’hésitons pas à inciser et à tout purifier …"


Le saviez-vous ? Shocked

" Les Juifs déclarent la guerre aux Allemands en 1933."

"La Judée déclare la guerre à l'Allemagne"
Discours d'Adolf Hitler contre le Nouvel Ordre Mondial.

Le saviez-vous ? Shocked
Qu'est-ce que le fascisme ? scratch - Petite leçon rapide sur le fascisme.
« Quatre années d’Allemagne d’Hitler vues par un étranger » de Cesare Santoro. study

Affiche de propagande NS: (" On y voit une série d'animaux saluer Goëring.En haut à droite: un signe disant " Vivisection interdite" ( vivisection verboten ). (" Les animaux de laboratoires saluant Hermann Göring" )

Ces Nazis Noirs qui soutenaient Hitler. scratch
La liberté d'expression au "pays des Droits de l'Homme", c'est ça.... />
...hélas, d'autres "démocraties" embastillent ses citoyens pour délit d'opinion,voyez cette vidéo >
C'est un proverbe populaire utilisé par Shakespeare: "Henry IV", Première Partie, Acte III, scène 1, page 640 édition La Pléiade, traduction de Victor Hugo: << Dites la vérité, et vous humilierez le diable. >>
Ursula Haverbeck explique pourquoi l'Holocauste est le plus grand et le plus persistant mensonge de l'Histoire.
Ursula Haverbeck, 87 ans, est condamnée à dix mois de prison ferme !
Ursula Haverbeck, surnommée en Allemagne la « mamie nazie », a soutenu lors de son procès que « le camp d’Auschwitz n’a pas été un lieu d’extermination».
L'interview Vérité de Robert Faurisson à Méta Tour.
Démocratie dictatoriale : Wolfgang Fröhlich, en prison depuis 10 ans pour délit d’opinion. scratch
Udo Voigt (NPD): Violations des droits de l'homme en Europe : Dieudonné, Fröhlich, Haverbeck.

"Qui ne gueule pas la vérité, quand il sait la vérité, se fait complice des menteurs et des faussaires"​ (Charles Péguy)

« Débattre avec quelqu'un,c'est prendre le risque de changer d'avis » (Raymond Aron)

"L'Histoire est du vrai qui se déforme,et la légende du faux qui s'incarne" (Jean Cocteau)

DEVOIR DE MEMOIRE = DRESDE, les 13, 14 et 15 FEVRIER 1945.

" Dresde : Crime contre l'humanité,impuni à ce jour...."

"Souvenons-nous: Dresde 13,14,15 février 1945"

(Sur les raids aériens, lire « L’Incendie » de Jörg Friedrich aux éditions de Fallois. 2004 study ).

HELLSTORM - Tempête Infernale:ce film racontel'histoire que les vainqueurs,encore à ce jour, ne veulent pas que vous sachiez...
6 août 1945 : "Barbarie démocratique : Hiroshima " study

« Il y a quelque chose de pire que d'avoir une mauvaise pensée. C'est d'avoir une pensée toute faite. » (Charles Péguy)

"Qui n'entend qu'un son, n'entend qu'une cloche, écoutons les deux sons de cloche..."

Claude Sarraute: "notre shoa ont l'a vendu au monde entier".
Ayatollah Khamenei - "Les temps sombres sont devant nous "...
Un rabbin anti-sioniste : « la shoah a été créée par des sionistes. »

" Le professeur Faurisson a eu ​85 ans ​le 25 janvier​ 2014. Voici la vidéo qu'a composée pour lui un de nos correspondants allemands, que nous félicitons également "

" 1990, 45 ans après Nuremberg,les Sovietiques reconnaissent l'assassinat des officiers polonais dans la forêt de Katyn...."

" Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis...."

L'avis de nos présidents de la république :

Nagasaki et Oradour: où est la vraie barbarie ?
SLU9AQIH6UU
Jean Jaurès : « Le courage, c’est de chercher la Vérité et de la dire ».
Les Derniers Jours du Grand Mensonge... Shocked Aucun Juif gazé - 'I'm With You'... scratch
Un valeureux guerrier pour la Vérité !! cheers

Partagez | 
 

 Hitler démocrate : Léon Degrelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Spartacus

Kouros
Messages : 2077
Date d'inscription : 13/03/2010
Age : 51
Localisation : Les arènes

MessageSujet: Hitler démocrate : Léon Degrelle   Ven 15 Fév - 17:55

Hitler démocrate : Léon Degrelle






Léon Degrelle :Le siècle de Hitler :Hitler démocrate.
(Editions de l'Homme Libre,26 rue des Rigoles,75020-Paris,décembre 2002)
ISNB:2-912104-19-X


Faut-il souligner sans cesse que le parti d'Hitler a été élu à une majorité
aux législatives de mars 1933 ?







- INTRODUCTION -



Bien qu'occupant une place centrale dans notre histoire contemporaine l'avènement
au pouvoir du N.S.D.A.P. et de son chef Adolf Hitler reste un mystère.
Ce livre,qui n'a aucunement pour objet de faire l'apologie d'un régime et d'une époque révolus,
a pour seule ambition de permettre la compréhension des événements qui frappèrent
les Allemands et les poussèrent dans l'extrémisme.
Mais laisons maintenant Léon Degrelle lui-même annoncer le présent ouvrage à travers
des extraits de son livre Hitler pour mille ans paru en 1969 aux Editions de la Table Ronde:



A un jeune garçon des temps actuels l'Europe dite "fasciste" apparaît
comme un monde lointain,déjà confus.
Ce monde s'est effondré.
Donc,il n'a pas pu se défendre.
Ceux qui l'ont jeté au sol restaient seuls sur le terrain,en 1945.
Ils ont,depuis lors,interprété les faits et les intentions,comme il leur convenait.
Un quart de siècle après le débâcle de l'Europe "fasciste" en Russie,s'il existe quelques
ouvrages à demi corrects sur Mussolini,il n'existe pas encore un seul livre objectif sur Hitler.
Des centaines d'ouvrages lui ont été consacrés,tous bâclés,ou inspirés par une aversion viscérale.
Mais le monde attend toujours l'oeuvre équilibrée qui établira le bilan de la vie du principal
personnage de la première moitié du XXè siècle.
Le cas d'Hitler n'est pas un cas isolé.L'Histoire si l'on peut dire ! s'écrit depuis 1945
à sens unique.

Dans l'Europe occidentale,si le fanatisme est plus nuancé,il n'en est que plus hypocrite.
Jamais un grand journal français,ou anglais,ou américain ne publierait un travail qui mettrait
en relief ce qu'il put y avoir d'intéressant,voire de sainement créateur,dans le Fascisme
ou dans le National-socialisme.
La seule idée d'une telle publication paraîtrait aberrante.
On criérait aussitôt au sacrilège.
Un secteur a été tout spécialement l'objet de soins passionnés:
on a publié,dans un gigantesque tapage,cent reportages,souvent exagérés,parfois
grossièrement mensongers,sur les camps de concentration et sur les fours crématoires,
seuls éléments que l'on veuille bien considérer dans l'immense création que fut,
pendant dix ans,le régime hitlérien.
Jusqu'à la fin du monde on continuera la mort des Juifs dans les camps d'Hitler sous le nez
épouvanté de millions de lecteurs,peu férus d'additions exactes et de rigueur historique.
Là aussi,on attend un ouvrage sérieux sur ce qui s'est réellement passé;un ouvrage impartial,
non un ouvrage de propagande;non pas des choses soi-disant vues et qui n'ont pas été vues;
non pas surtout des "confessions" criblées d'erreurs et de non-sens,dictées par des tortionnaires
officiels,comme une commission du Sénat américain,a dû le reconnaître,à des accusés
allemands jouant leur tête,et prêts à signer n'importe quoi pour échapper au gibet.

Ce fatras incohérent,historiquement inadmissible,a fait de l'effet,sans aucun doute,
sur le vaste populo sentimental.
Mais il est la caricature d'un problème angoissant,et mallheureusement vieux
comme le sont les hommes.
L'étude,reste encore à écrire,et d'ailleurs,nul éditeur ne la publierait,qui exposerait
les faits exacts selon des méthodes scientifiques,les replacerait dans leur contexte politique....



Cette étude,Léon Degrelle l'a écrite en 1993 et nous vous la présentons avec plaisir.

L'éditeur.

study



_________________
 

L'autre Histoire :
"qui n'entend qu'un son, n'entend qu'une cloche."

http://sansconcessiontv.org/

http://robertfaurisson.blogspot.it/2014/12/une-grande-dame-allemande-ouvre-la.html
Revenir en haut Aller en bas

Spartacus

Kouros
Messages : 2077
Date d'inscription : 13/03/2010
Age : 51
Localisation : Les arènes

MessageSujet: Re: Hitler démocrate : Léon Degrelle   Jeu 21 Fév - 20:21


"Hitler,vous qui l'avez connu,comment était-il ?"


Cette question-là,depuis 1945,on me l'a posée mille fois.
Il n'en est pas de plus embarrassante.
Environ 200.000 volumes ont été,jusqu'à présent,consacrés à la Seconde Guerre
mondiale,et,spécialement,on l'imagine,à celui qui en fut la toute grande vedette.
A travers eux,découvre-t-on un Hitler authentique ?
Au moins,l'a-t-on déchiffré ?
"L'énigme de Hitler dépasse toute force humaine",a-t-on pu lire
dans Die Zeit du 16 juin 1970.


(Salvador Dalí photographié par Carl van Vechten, le 29 novembre 1939).

Cette énigme,Dali,le peintre génial entre tous,a essayé de la percer
dans un de ses tableaux les plus intensément dramatiques,en septembre 1938.
Sur cette toile (un mètre cinquante sur un mètre),de grands paysages de montagnes
s'assombrissent presque totalement.
Seuls restent illuminés quelques mètres de plages,criblés de minuscules personnages
d'une délicatesse de miniaturiste,derniers témoins,fragiles,presque irréels déjà,
dans des bleus laiteux,d'une paix qui meurt.
A la branche nue d'un olivier pend un énorme écouteur téléphonique d'où tombent
des larmes de sang,pareilles à des perles.
De-ci de-là,sont accrochés des parapluies et des chauves-souris,portant visiblement
les mêmes présages.
"Le parapluie de Chamberlain, raconte Dali,
apparaissait dans cette peinture sous un aspect sinistre,identifié par la chauve-souris,
et il m'affectait quand je le peignais,comme quelque chose d'énormément angoissant.
"


Il commentait,en confidence:
"Cette peinture me paraissait chargée de valeur prophétique".
Dali,souvent si théâtral,ajoutait,devenu modeste:

"Je confesse n'avoir pas encore déchiffré moi-même cette fameuse énigme.
Ce dernier (Hitler) ne m'attirait que comme objet de mon délire et parce qu'il projetait
devant mes yeux un personnage d'une valeur de bouleversement incomparable".

Quelle leçon d'humilité pour tous les censeurs bruyants qui ont improvisé à la va-vite
après 1945 des milliers de bouquins audacieusement définitifs,à peu près tous méprisants,
sur ce personnage qui troubla à ce point un Dali,l'homme de l'introspection qui restait
dubitatif et angoissé quarante ans plus tard,devant cette oeuvre hallucinée,escamotée
presque,dans un couloir de sa maison !
A part ce coup de lumière de Dali (1938) sur un destin qui dépassa toutes les normes,
qui donc a essayé,objectivement,sans s'abandonner aux ragots et,ce qui est beaucoup
pluq grave,aux partis pris et à la haine,de recomposer le contexte d'un des êtres
les plus explosifs de l'Histoire des hommes ?

A lire l'immense fatras truqué offert aux foules,je me prends la tête dans les mains.
Cet être qui fut probablement l'homme le plus puissant qu'ait connu le monde,
ouragan de conquêtes et de domination,en quoi ressemble-t-il à Hitler que j'ai connu,
assis devant moi,se levant,se taisant ?
Expliquer aux gens qu'il était différent des représentations sommaires des narrateurs
d'après-coup est devenu presque impossible.
95% des lecteurs ou des auditeurs ne croiront pas un mot qui ne correspondra pas
à la confirmation rigoureuse du portrait qu'on leur a imposé,qu'ils ont accepté,
avec satisfaction,car c'est celui-là que,précisément,ils voulaient que l'Histoire présentât.
Ils ont été comblés !



Source:


Léon Degrelle :Le siècle de Hitler :Hitler démocrate.
(Editions de l'Homme Libre,26 rue des Rigoles,75020-Paris,décembre 2002) pp.11-13.
ISNB:2-912104-19-X


_________________
 

L'autre Histoire :
"qui n'entend qu'un son, n'entend qu'une cloche."

http://sansconcessiontv.org/

http://robertfaurisson.blogspot.it/2014/12/une-grande-dame-allemande-ouvre-la.html
Revenir en haut Aller en bas

Spartacus

Kouros
Messages : 2077
Date d'inscription : 13/03/2010
Age : 51
Localisation : Les arènes

MessageSujet: Re: Hitler démocrate : Léon Degrelle   Mer 27 Fév - 11:56


Certains persiste à croire que Hitler ne fut pas un dictateur.



Absolument.Les chiffres le démontrent.
J'y ajoute certaines citations relevées ici ou là.
Le 23 septembre 1935,dans une conversation privée avec l'ambassadeur américain
à Berlin,S.R. Fuller Jr,le ministre de l'Economie allemande Hjalmar Schacht déclara:

" (Le Führer) a atteint la position qu'il occupe de la façon la plus démocratique,
grâce aux votes libres du peuple"

(Voy.le mémorandum secret de J.R.Fuller au président Roosevelt,le 11 octobre 1935.
Présent dans les archives de Nuremberg).

C'était si vrai que dans un dossier publié à l'occasion du 75ème anniversaire de l'arrivée d'Hitler
au pouvoir par un magazine politiquemnt correct à 100 % on lit:

"Les études de l'opinion allemande ont montré qu'Hitler a presque toujours pu compter
sur le soutien populaire,même si la population n'appréciait pas certains aspects du régime,
ou d'autres membres du parti nazi considérés comme des parvenus".

(Voy.Télémoustique,30 janvier 2008,p.7,col.B)

Je rappelle enfin qu'en 1937,l'abbé Lambert avait souligné:

"Supprimer la liberté des adversaires est une chose...
mais il faut savoir construire et savoir créer.Et certainement c'est parce qu'Hitler
a su construire et créer que beaucoup des ennemis les plus acharnés du national-socialisme
se sont ralliés au régime...malgré la suppression des libertés individuelles."

(Voy.l'abbé Gabriel Lambert,L'Allemagne d'aujourd'hui expliquée par l'Allemagne d'hier
(Ed.Jean Renard,1942),p.179.

Ma conclusion sur ce sujet est la suivante:

- les camps ne sont pas inhé à l'idéologie nationale-socialiste .
Ils n'étaient prévus ni dans Mein Kampf,ni dans le programme de la NSDAP.
Leur création en Allemagne en 1933,puis leur extension à partir de 1942 dérivent
des circonstances de l'époque (la menace communiste en 1933 et la mondialisation
de la guerre au cours de l'année 1941).
Un national-socialisme sans les camps reste donc parfaitement possible.

_________________
 

L'autre Histoire :
"qui n'entend qu'un son, n'entend qu'une cloche."

http://sansconcessiontv.org/

http://robertfaurisson.blogspot.it/2014/12/une-grande-dame-allemande-ouvre-la.html
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Hitler démocrate : Léon Degrelle   

Revenir en haut Aller en bas
 

Hitler démocrate : Léon Degrelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L' Agora :: Discussions. :: Académie :: Histoire. :: Bibliothèque :: 2ème Guerre Mondiale.-