L' Agora

Forum politique de libre expression & historique sans tabou.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Bienvenue sur le forum de L'AGORA, ici, le livre de notre Histoire a toutes ses pages....

(Noël 1941​)

Exemple de quelques pages d'Histoire "occultées" dans nos livres d'Histoire.... JO 1936 à Berlin : (Au dernier moment, toutefois, le comité américain, qui craignait les équipes hollandaise et allemande, revint sur sa décision. J. Owens et R. Metcalfe furent choisis aux dépens des deux athlètes… juifs. (S. Stoller et M. Glickman)(voir photo suivante) Le Bétar en uniforme avec son drapeau à Berlin: "En Histoire, la croûte, c’est le mensonge en lui-même, le pus, c’est l’occultation qui l’accompagne. N’hésitons pas à inciser et à tout purifier …"


Le saviez-vous ? Shocked

" Les Juifs déclarent la guerre aux Allemands en 1933."

"La Judée déclare la guerre à l'Allemagne"
Discours d'Adolf Hitler contre le Nouvel Ordre Mondial.

Le saviez-vous ? Shocked
Qu'est-ce que le fascisme ? scratch - Petite leçon rapide sur le fascisme.
« Quatre années d’Allemagne d’Hitler vues par un étranger » de Cesare Santoro. study

Affiche de propagande NS: (" On y voit une série d'animaux saluer Goëring.En haut à droite: un signe disant " Vivisection interdite" ( vivisection verboten ). (" Les animaux de laboratoires saluant Hermann Göring" )

Ces Nazis Noirs qui soutenaient Hitler. scratch
La liberté d'expression au "pays des Droits de l'Homme", c'est ça.... />
...hélas, d'autres "démocraties" embastillent ses citoyens pour délit d'opinion,voyez cette vidéo >
C'est un proverbe populaire utilisé par Shakespeare: "Henry IV", Première Partie, Acte III, scène 1, page 640 édition La Pléiade, traduction de Victor Hugo: << Dites la vérité, et vous humilierez le diable. >>
Ursula Haverbeck explique pourquoi l'Holocauste est le plus grand et le plus persistant mensonge de l'Histoire.
Ursula Haverbeck, 87 ans, est condamnée à dix mois de prison ferme !
Ursula Haverbeck, surnommée en Allemagne la « mamie nazie », a soutenu lors de son procès que « le camp d’Auschwitz n’a pas été un lieu d’extermination».
L'interview Vérité de Robert Faurisson à Méta Tour.
Démocratie dictatoriale : Wolfgang Fröhlich, en prison depuis 10 ans pour délit d’opinion. scratch
Udo Voigt (NPD): Violations des droits de l'homme en Europe : Dieudonné, Fröhlich, Haverbeck.

"Qui ne gueule pas la vérité, quand il sait la vérité, se fait complice des menteurs et des faussaires"​ (Charles Péguy)

« Débattre avec quelqu'un,c'est prendre le risque de changer d'avis » (Raymond Aron)

"L'Histoire est du vrai qui se déforme,et la légende du faux qui s'incarne" (Jean Cocteau)

DEVOIR DE MEMOIRE = DRESDE, les 13, 14 et 15 FEVRIER 1945.

" Dresde : Crime contre l'humanité,impuni à ce jour...."

"Souvenons-nous: Dresde 13,14,15 février 1945"

(Sur les raids aériens, lire « L’Incendie » de Jörg Friedrich aux éditions de Fallois. 2004 study ).

HELLSTORM - Tempête Infernale:ce film racontel'histoire que les vainqueurs,encore à ce jour, ne veulent pas que vous sachiez...
6 août 1945 : "Barbarie démocratique : Hiroshima " study

« Il y a quelque chose de pire que d'avoir une mauvaise pensée. C'est d'avoir une pensée toute faite. » (Charles Péguy)

"Qui n'entend qu'un son, n'entend qu'une cloche, écoutons les deux sons de cloche..."

Claude Sarraute: "notre shoa ont l'a vendu au monde entier".
Ayatollah Khamenei - "Les temps sombres sont devant nous "...
Un rabbin anti-sioniste : « la shoah a été créée par des sionistes. »

" Le professeur Faurisson a eu ​85 ans ​le 25 janvier​ 2014. Voici la vidéo qu'a composée pour lui un de nos correspondants allemands, que nous félicitons également "

" 1990, 45 ans après Nuremberg,les Sovietiques reconnaissent l'assassinat des officiers polonais dans la forêt de Katyn...."

" Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis...."

L'avis de nos présidents de la république :

Nagasaki et Oradour: où est la vraie barbarie ?
SLU9AQIH6UU
Jean Jaurès : « Le courage, c’est de chercher la Vérité et de la dire ».
Les Derniers Jours du Grand Mensonge... Shocked Aucun Juif gazé - 'I'm With You'... scratch
Un valeureux guerrier pour la Vérité !! cheers

Partagez | 
 

 Vous avez dit "Libérateurs" ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Spartacus

Kouros
Messages : 2077
Date d'inscription : 13/03/2010
Age : 51
Localisation : Les arènes

MessageSujet: Vous avez dit "Libérateurs" ?   Sam 29 Mai - 16:51

Le Devoir d'Histoire de Pierre Vial.



8 MAI 1944

Dans la petite ville de Bruz, près de Rennes (ou d'Aunay/Odon, près de Caen),
règnait une atmosphère joyeuse, en ce beau jour de printemps où l'on célébrait
la communion solennelle de petits Bretons entourés de leur famille attendrie.
On ne prêta tout d'abord pas attention à un bruit de moteurs venu de l'horizon.
Mais très vite le grondement se rapprocha et l'on vit se dessiner dans le ciel
la silhouette d'une cinquantaine de bombardiers.
Ils se dirigeaient sans doute vers la grande ville toute proche...
A Bruz, on était tranquille: il n'y avait pas un seul soldat allemand et la guerre
allait donc survoler, sans plus, les paroissiens réunis dans l'église.
Quand les bombes lâchées par les avions américains eurent apporté la mort,
183 cadavres gisaient au milieu des gravats, dont ceux de 70 enfants.
C'est ce qu'on appelle aujourd'hui, pudiquement, une "bavure" ou
des "dégâts collatéraux"...pour éviter de parler d'assassinats, ce qui ferait
désordre et risquerait de vexer nos "libérateurs" américains, dont certains
masochistes soi-disant " de droite" continuent de célébrer les mérites.

Les sacrifiés de Bruz sont venus allonger la longue liste des Français tués
par les bombardements anglo-américains: près de 70 000 hommes, femmes,
enfants, entre 1940 et 1945, d'après les estimations les plus sérieuses
des historiens honnêtes (il y en a...).A titre de comparaison, les victimes
britanniques, civiles et militaires, de tous les bombardemants allemands,
toujours mentionnés comme ayant été terrifiants, sont de l'ordre de 51 000.
Jean-Claude Valla, dans une étude exemplaire de rigueur méthodologique,
rappela que la France à reçu " 600 000 tonnes de bombes, soit 22%
de toutes celles larguées sur l'Europe par l'aviation alliée pendant
toute la durée de la guerre" (La France sous les bombes américaines 1942-1945,
n°7 des Cahiers Libres d'Histoire
, Editions de la Librairie Nationale, 2001).

Ce mortel matraquage correspond à un choix délibéré de ne tenir aucun compte
des risques de massacre de civils français en cas d'imprécision des largages
de bombes effectués par les avions anglo-américains,théoriquement destinés
à des objectifs militaires ou d'intérêt stratégique mais réalisés à si haute
altitude, selon la technique du tapis de bombes, que la notion de "frappe chirurgicale"
aujourd'hui à la mode, était alors impensable.
Les dirigeants anglo-américains étaient-ils conscients des massacres d'innocents
qu'ils provoquaient ? Evidemment oui !
Roosevelt, le 11 avril 1944, envoyait à Churchill une note dénuée de toute ambiguïté:

" Quelque regrettables que soient les pertes en vies civiles qu'il nous faut
attendre, je ne suis pas prêt à imposer, d'ici où je me trouve, quelque restriction
d'action militaire que ce soit".


Il écrivait cela alors qu'il y avait belle lurette que les aviateurs anglo-américains
déversaient sans états d'âme leurs funestes cargaisons sur les villes et villages
français.



Ainsi, le 16 septembre 1943, Nantes subit-elle l'un des plus meurtriers
bombardements que la France ait connus au cours de l'Occupation.
Ce fut un exploit de cent trente B-17 (les "Flying fortress" ayant une charge
de 2 720 kilos de bombes) de la 8th Us Army Air Force.
Ils laissèrent derrière eux 1 100 morts (d'après Eddy Florentin,Quand les Alliés
bombardaient la France 1940-1945
, Perrin,1997, rééd.2008 )
dont trente-cinq infirmiers et religieuses écrasés sous les débris de l'Hôtel-Dieu.
Dans des cercueils improvisés, les garçons et filles des Equipes Nationales
(volontaires de 12 à 25 ans, portant comme insigne la Croix Celtique)
déposent les cadavres, ou ce qu'il en reste.Sur chaque cercueil, une inscription
terriblement éloquente: "Corps entièrement calciné", " Un pied paraissant appartenir
à Mme Lescure", "Deux pieds avec chaussettes reprisées laine bleue",
" Un pied pouvant appartenir à M.Echaud, une main droite d'homme",
" Un pied présumé de Mme Vve Théophile Tillaut, avenue d'Arsonval",
" Trois jambes, débris informes dans un paquet ", " Débris de corps humain
venant de St Jacques", "Crâne avec cheveux bruns", "Crâne avec débris humains",
"Ossements d'enfants".
Arrêtons là cette macabre litanie.
La liste des villes françaises martyrisées est longue.
Celle des villes allemandes encore plus.Comme le disait Pierre-Antoine Cousteau:

" l'histoire des Etats-Unis n'est qu'une succession d'actes de brigandages"


Pierre Vial.

Source: RIVAROL,n° 2954, 28 mai 2010, p.12.

_________________
 

L'autre Histoire :
"qui n'entend qu'un son, n'entend qu'une cloche."

http://sansconcessiontv.org/

http://robertfaurisson.blogspot.it/2014/12/une-grande-dame-allemande-ouvre-la.html
Revenir en haut Aller en bas
 

Vous avez dit "Libérateurs" ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L' Agora :: Discussions. :: Académie :: Histoire. :: Bibliothèque :: 2ème Guerre Mondiale.-