L' Agora

Forum politique de libre expression & historique sans tabou.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Bienvenue sur le forum de L'AGORA, ici, le livre de notre Histoire a toutes ses pages....

(Noël 1941​)

Exemple de quelques pages d'Histoire "occultées" dans nos livres d'Histoire.... JO 1936 à Berlin : (Au dernier moment, toutefois, le comité américain, qui craignait les équipes hollandaise et allemande, revint sur sa décision. J. Owens et R. Metcalfe furent choisis aux dépens des deux athlètes… juifs. (S. Stoller et M. Glickman)(voir photo suivante) Le Bétar en uniforme avec son drapeau à Berlin: "En Histoire, la croûte, c’est le mensonge en lui-même, le pus, c’est l’occultation qui l’accompagne. N’hésitons pas à inciser et à tout purifier …"


Le saviez-vous ? Shocked

" Les Juifs déclarent la guerre aux Allemands en 1933."

"La Judée déclare la guerre à l'Allemagne"
Discours d'Adolf Hitler contre le Nouvel Ordre Mondial.

Le saviez-vous ? Shocked
Qu'est-ce que le fascisme ? scratch - Petite leçon rapide sur le fascisme.
« Quatre années d’Allemagne d’Hitler vues par un étranger » de Cesare Santoro. study

Affiche de propagande NS: (" On y voit une série d'animaux saluer Goëring.En haut à droite: un signe disant " Vivisection interdite" ( vivisection verboten ). (" Les animaux de laboratoires saluant Hermann Göring" )

Ces Nazis Noirs qui soutenaient Hitler. scratch
La liberté d'expression au "pays des Droits de l'Homme", c'est ça.... />
...hélas, d'autres "démocraties" embastillent ses citoyens pour délit d'opinion,voyez cette vidéo >
C'est un proverbe populaire utilisé par Shakespeare: "Henry IV", Première Partie, Acte III, scène 1, page 640 édition La Pléiade, traduction de Victor Hugo: << Dites la vérité, et vous humilierez le diable. >>
Ursula Haverbeck explique pourquoi l'Holocauste est le plus grand et le plus persistant mensonge de l'Histoire.
Ursula Haverbeck, 87 ans, est condamnée à dix mois de prison ferme !
Ursula Haverbeck, surnommée en Allemagne la « mamie nazie », a soutenu lors de son procès que « le camp d’Auschwitz n’a pas été un lieu d’extermination».
L'interview Vérité de Robert Faurisson à Méta Tour.
Démocratie dictatoriale : Wolfgang Fröhlich, en prison depuis 10 ans pour délit d’opinion. scratch
Udo Voigt (NPD): Violations des droits de l'homme en Europe : Dieudonné, Fröhlich, Haverbeck.

"Qui ne gueule pas la vérité, quand il sait la vérité, se fait complice des menteurs et des faussaires"​ (Charles Péguy)

« Débattre avec quelqu'un,c'est prendre le risque de changer d'avis » (Raymond Aron)

"L'Histoire est du vrai qui se déforme,et la légende du faux qui s'incarne" (Jean Cocteau)

DEVOIR DE MEMOIRE = DRESDE, les 13, 14 et 15 FEVRIER 1945.

" Dresde : Crime contre l'humanité,impuni à ce jour...."

"Souvenons-nous: Dresde 13,14,15 février 1945"

(Sur les raids aériens, lire « L’Incendie » de Jörg Friedrich aux éditions de Fallois. 2004 study ).

HELLSTORM - Tempête Infernale:ce film racontel'histoire que les vainqueurs,encore à ce jour, ne veulent pas que vous sachiez...
6 août 1945 : "Barbarie démocratique : Hiroshima " study

« Il y a quelque chose de pire que d'avoir une mauvaise pensée. C'est d'avoir une pensée toute faite. » (Charles Péguy)

"Qui n'entend qu'un son, n'entend qu'une cloche, écoutons les deux sons de cloche..."

Claude Sarraute: "notre shoa ont l'a vendu au monde entier".
Ayatollah Khamenei - "Les temps sombres sont devant nous "...
Un rabbin anti-sioniste : « la shoah a été créée par des sionistes. »

" Le professeur Faurisson a eu ​85 ans ​le 25 janvier​ 2014. Voici la vidéo qu'a composée pour lui un de nos correspondants allemands, que nous félicitons également "

" 1990, 45 ans après Nuremberg,les Sovietiques reconnaissent l'assassinat des officiers polonais dans la forêt de Katyn...."

" Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis...."

L'avis de nos présidents de la république :

Nagasaki et Oradour: où est la vraie barbarie ?
SLU9AQIH6UU
Jean Jaurès : « Le courage, c’est de chercher la Vérité et de la dire ».
Les Derniers Jours du Grand Mensonge... Shocked Aucun Juif gazé - 'I'm With You'... scratch
Un valeureux guerrier pour la Vérité !! cheers

Partagez | 
 

 Nouvelles de Gerd Ittner.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Spartacus

Kouros
Messages : 2067
Date d'inscription : 13/03/2010
Age : 50
Localisation : Les arènes

MessageSujet: Nouvelles de Gerd Ittner.   Dim 3 Mai - 10:31

Nouvelles de Gerd Ittner (6)  study

Dans notre dernier message (du 3 avril) relatif au procès
du prisonnier révisionniste allemand Gerd Ittner,
procès qui a commencé le 24 mars et doit se dérouler à Nuremberg
sur 14 audiences, avec la comparution de 31 témoins,
nous n'avions pu fournir sur cette première audience que des éléments
relevés sur la Toile.

Nous écrivions entre autres ceci:

<< Ittner déclare dès l'ouverture du procès qu'il est citoyen
du "Reich allemand" et qu'il ne peut donc être accusé par un tribunal de la RFA.
(...)
L'audience est alors remise au lendemain mercredi (25/03/15)
pour qu'il soit statué sur la demande en suspicion du prévenu. >>

Pourtant, dès le lendemain de cette première séance, le 25 mars donc,
Gerd Ittner nous adressait un long courrier que nous n'avons reçu
que bien après notre message du 3 avril le concernant.
Dans ce courrier il racontait cette première journée et quelques-unes
des émotions qu'il venait de vivre et que nous allons rapporter.
   Mais depuis cette lettre nous ne savons rien de plus:
- un de nos correspondants a tenté d'en savoir davantage
mais il a eu le même compte rendu que nous de la journée du 24 mars.
Le procès serait-il en attente ?
Revenons donc à cette journée du 24 mars qui, on va le voir,
a été riche en émotions pour notre valeureux prisonnier:

- 1re émotion:  
Le procès s'est tenu dans la salle n° 600, la salle même où
se sont déroulés les procès du Tribunal militaire international;
il s'est assis sur le même banc que là où avaient pris place Göring,
Hess, Streicher et les autres.
Il s'est retrouvé dans le même ascenseur qu'eux, un ascenseur qui,
parti du sous-sol, décharge les accusés directement dans la salle d'audience...

- 2e émotion:
Il s'est tout d'un coup rendu compte que son procès se déroulait
très exactement à la même date que celle de la déclaration de guerre
lancée par la communauté juive au Reich publiée le 24 mars 1933
dans le "Daily Express" ("Judea Declares War on Germany")...

- 3e émotion:
Sandra, sa compagne, qui avait, le 7 mars, organisé une manifestation
en sa faveur devant la prison de Nuremberg, ce qui avait immédiatement
donné lieu à une contre-manifestation
("Dehors les Nazis ! Ittner en taule!") , avait évidemment assisté
à cette première journée de procès; ne pouvant approcher l'inculpé,
elle lui avait envoyé de la main un baiser, ce qui a été aussitôt enregistré
comme un salut nazi et la police a voulu l'arrêter...

- 4e émotion:
La propre soeur de Gerd avait également assisté au procès et c'est elle
qui aurait dénoncé à la police ce "salut nazi" de Sandra.
De plus, alors que Gerd lui faisait signe, elle a fait semblant de ne pas
le connaître et lorsque, un peu plus tard, l'avocat de Gerd lui a demandé
si elle était bien la soeur de son client, elle a répondu qu'il n'existait pas
de lien de parenté entre eux. Gerd l'a vue partir en compagnie du procureur...

Tout cela, il faut le reconnaître, fait beaucoup pour une seule journée.
Il ne parle pas de la crainte que nous avions de voir son procès lié
à la sombre affaire du NSU, de Beate Zschäpe et des 9 Turcs morts
dont nous avons parlé et que les médias ont évoquée en conjonction
avec le procès de Gerd Ittner.
Espérons.
En revanche, ce dernier déplore l'absence quasi complète de journalistes,
comme cela a été le cas, d'ailleurs, récemment pour le procès
de la "Jeanne d'Arc allemande" Sylvia Stolz.
Les procès contre les révisionnistes se font dorénavant dans le plus grand silence médiatique:

"Silence: laissez-nous condamner en paix !"
Cette stratégie, d'une efficacité redoutable, s'inspire du fameux procès Zündel:
le premier procès Zündel, en 1985, avait été largement médiatisé
et dans bien des cas les commentaires avaient été mortels pour la communauté juive;
si bien que pour le second procès Zündel, en 1988,
comme par hasard, ce fut quasiment le silence...

   Moralité:
- il faut parler, faire connaître autour de soi les persécutions
dont sont victimes les révisionnistes,
diffuser les noms, les dates des procès, etc.

   Voici l'adresse du prisonnier: study

Monsieur Gerd Ittner
JVA Nürnberg
Bärenschanzstrasse 68
D - 90429 NUREMBERG
(Allemagne)





_________________
 

L'autre Histoire :
"qui n'entend qu'un son, n'entend qu'une cloche."

http://sansconcessiontv.org/

http://robertfaurisson.blogspot.it/2014/12/une-grande-dame-allemande-ouvre-la.html
Revenir en haut Aller en bas

Spartacus

Kouros
Messages : 2067
Date d'inscription : 13/03/2010
Age : 50
Localisation : Les arènes

MessageSujet: Re: Nouvelles de Gerd Ittner.   Sam 5 Sep - 12:13

- Nouvelles de Gerd Ittner - study

Tout d'abord un point important: nous avons omis, dans notre dernier message
relatif aux tribulations de Gerd Ittner, de transmettre les vifs remerciements
de ce dernier aux correspondants qui avaient eu la gentillesse de lui écrire
pour lui souhaiter son anniversaire:

"J'ai reçu plus de cartes d'anniversaire de Français que d'Allemands.
Remerciez-les de ma part car ces cartes sont un réel soutien pour moi."


Donc merci à tous.

L'incroyable procès de Gerd Ittner à Nuremberg ne se déroule pas du tout
comme l'avait prévu la justice allemande.
Rappelons que, après 33 mois d'emprisonnement à Bayreuth,
Gerd Ittner devait être libéré le 15 octobre 2014 quand, 2 jours avant sa sortie,
il est transféré à la prison de Nuremberg et apprend qu'il est poursuivi
pour avoir contesté l'Holocauste dans des articles ou lettres rédigés
pendant sa détention au Portugal avant son extradition vers l'Allemagne,
c'est-à-dire entre le 11 avril et le 18 septembre 2012, autrement dit
deux ans et demi plus tôt.
Plus précisément, il lui est reproché d'être l'auteur de 19 textes au total :
16 sont des articles signés d'un pseudonyme "Richard Wilhelm von Neutitschein",
et 3 autres textes sont des lettres personnelles.

On se souvient que le procès a commencé le 24 mars et qu'il était prévu
14 audiences avec la comparution de 31 témoins à charge.

Mais le procès s'éternise:

- en effet, les juges souhaitent prouver que Richard Wilhelm von Neutitschein
et Gerd Ittner ne font qu'un, ce que nie farouchement notre révisionniste.

Dans une lettre en date du 12 août, Gerd Ittner raconte que le tribunal a cru bon
de faire venir à la barre un "expert" , une femme, spécialiste de textes
qui apporterait la preuve attendue.
Mais c'était ignorer que l'accusé possède un solide bagage universitaire
(Université d'Erlangen: méthodologie, archéologie, sanscrit...) et qu'en matière
d'analyse de textes il peut en remontrer audit "expert" qu'il a pu contredire
de nombreuses fois devant les juges au point que, au bout de deux jours,
le procès n'en était qu'à l'analyse du premier des textes; le procureur lui-même,
exaspéré par l'incompétence patente de cette femme, a avoué à l'un des avocats
de Gerd Ittner qu'il ne voulait plus entendre les stupidités de cet expert.

Conscient qu'au rythme où s'était déroulée l'analyse du premier texte
il allait falloir envisager 20 ou 30 audiences supplémentaires pour un résultat aléatoire,
le tribunal a trouvé judicieux de demander au procureur d'abandonner
certaines des accusations contre Ittner :

- 14 textes sur les 19 textes incriminés ont donc été abandonnés !!

Il en reste donc 5 :

- les 3 lettres personnelles écrites par Ittner et 2 textes signés
Richard Wilhelm von Neutitschein (le premier a pour titre
« L' Holocauste ou le démontage d'une absurdité »

et le second « Qui se cache derrière l'article 130 ? »).

Nous en sommes là pour le moment.

Mais nous aimerions revenir un peu en arrière pour citer un passage intéressant
et significatif relevé dans une lettre de Gerd Ittner en date du 22 juillet.
(traduction rapide):

- START -

Le tribunal avait fixé à deux psychiatres, successivement, la tâche de m'examiner
et de me mettre à l'épreuve.
Le premier avait été gentil, nous avons parlé,
et je lui ai parlé de Dieudonné M'bala M'bala.

Il m'a répondu:

"C'est celui de 'la quenelle' ?". Je lui ai dit:

"Vous connaissez Dieudonné et vous êtes au courant de la quenelle ? "


Il a souri.

Il a rendu un bon rapport sur moi au tribunal, affirmant qu'il n'y avait rien
qui clochait chez moi.
La juge principale n'avait pas été satisfaite de ce résultat et a chargé
un autre psychiatre de me tester.

C'était un professeur.

Il est venu trois fois me voir pour me parler et me tester.
Il est très gentil.
Au tribunal il a commencé son rapport en disant:

"Dans toute ma longue vie d'expert psychiatre, ce fut une expérience
totalement nouvelle d'avoir à examiner une personne à l'esprit aussi ouvert."

Puis il a remis son rapport.

Et tandis qu'à la fin la juge principale demandait désespérément au professeur
s'il n'y avait pas chez moi quelque signe montrant que des mesures psychiatriques
pouvaient être prises à mon sujet, le professeur a répondu:

"Pas du tout. La pensée de cet homme est absolument claire.
Il est même très exigeant vis-à-vis de lui-même."
(...)

- END -

Voici l'adresse du prisonnier: study

Monsieur Gerd Ittner

JVA Nürnberg
Bärenschanzstr. 68
D-90429 NÜRNBERG
(Allemagne)

_________________
 

L'autre Histoire :
"qui n'entend qu'un son, n'entend qu'une cloche."

http://sansconcessiontv.org/

http://robertfaurisson.blogspot.it/2014/12/une-grande-dame-allemande-ouvre-la.html
Revenir en haut Aller en bas

Spartacus

Kouros
Messages : 2067
Date d'inscription : 13/03/2010
Age : 50
Localisation : Les arènes

MessageSujet: Re: Nouvelles de Gerd Ittner.   Jeu 10 Sep - 18:13

13 juin 2015

Nouvelles de Gerd Ittner.

Un de nos correspondants vient de recevoir une lettre du prisonnier
révisionniste allemand Gerd Ittner:

- il lui avait demandé de donner, à l'intention de Bocage,
un peu plus de détails sur son procès et Gerd a bien voulu se plier à cette tâche.
Nous remercions ce correspondant de son compte rendu impeccable:

1)
Gerd a deux avocats commis d'office, l'un de Karlsruhe, l'autre de Munich.
Celui de Karlsruhe fait du bon travail d'interrogatoire auprès des témoins,
mais il croit en la version officielle de l'Holocauste.
Gerd pense que s'il était plus familier avec le révisionnisme,
il pourrait "se réveiller" et changer d'opinion.
Cet avocat s'intéresse aux cas de Horst Mahler et Günter Deckert
et il est en contact avec eux.
Il lit également des ouvrages révisionnistes, dont le "Rapport Rudolf".
C'est un avocat intelligent qui, s'il venait à prendre conscience
du mensonge de l'Holocauste, pourrait devenir un bon avocat des révisionnistes.

Quant à celui de Munich, il reste assis dans le tribunal et ne dit mot.

- Wolfram Nahrath, de Berlin, a également signé comme avocat pour Gerd Ittner.
Il pourrait remplacer celui de Munich, qui a accepté sans problème,
mais Wolfram Nahrath n'a pas le temps à cause d'autres procès dont il s'occupe
(dont récemment celui de la courageuse Sylvia Stolz).

2)
Gerd est accusé d'avoir prétendument envoyé des courriels entre fin 2011
et début 2012 comprenant des articles de "Richard Wilhelm von Neutitschen",
qui serait, selon le procureur, un pseudonyme utilisé par Gerd Ittner
pendant qu'il était au Portugal.
Les actes d'accusation concernant ces articles sont "négation de l'Holocause"
et "insultes à l'Etat".
Quand l'enquête a été ouverte contre "Richard von Neutitschein"
pour tenter d'identifier le personnage, plusieurs procureurs, comme ceux de Heidelberg,
de Mönchengladbach, de Rostock, d'Oldenburg, etc., tous ont affirmé que ces articles
ne devaient pas être poursuivis en vertu de la liberté d'expression.
Mais alors que Gerd était sur le point d'être libéré de prison, le 15 octobre 2014,
ils ont cherché quelque chose pour le maintenir emprisonné.
Ils ont donc changé d'avis et ont décidé que les articles de
"Richard Wilhelm von Neutitschein" avaient été écrits et envoyés par Gerd Ittner,
et le procureur de Nuremberg a décidé de poursuivre,
et ce alors que tant de procureurs d'autres villes et d'autres Etats fédérés
en avaient conclu autrement !
Dans les fichiers du procès en cours, il y a même une note envoyée par la police
de Rostock à la police de Nuremberg contenant ceci :

"Jusqu'à maintenant les procureurs avaient considéré que les articles
ne devaient pas être poursuivis, mais désormais il y a une chance
d'inculper Gerhard Ittner pour ces articles; ils devraient donc être
déclarés illégaux et être poursuivis"!


3)
Le 2 juin a eu lieu le onzième jour du procès, toujours dans la même salle 600
du Tribunal de Nuremberg.
Sur les 31 témoins, 12 ont déjà été entendus.
Les témoins sont principalement des policiers venus de toute l'Allemagne
et qui ont enquêté sur les courriels envoyés par "Richard Wilhelm von Neutitschein".
Après la déposition des témoins devant le tribunal, Gerd a pris la parole
pour faire un exposé révisionniste.
Son avocat (il n'est pas précisé lequel) lui a dit que s'il était d'accord pour passer
un marché avec le tribunal (rappelons-nous: il s'agit du fameux "deal",
le marché que les tribunaux essaient de passer avec les accusés révisionnistes,
la plupart du temps sans succès:

- vous abandonnez vos discours révisionnistes et le tribunal saura en tenir compte),
il serait probablement libre.

Gerd a refusé, mettant en avant le fait que l'on ne marchande pas la vérité historique
contre une liberté honteuse, ayant conscience que les enjeux dépassent son intérêt personnel et,
de ce fait, il peut faire abstraction de cette dernière.

4)
Une enquête de la cellule antiterroriste portugaise avait été ouverte en 2012,
après l'arrestation de Gerd.
Mais il pense que l'ouverture de cette enquête n'avait qu'un but médiatique
et qu'elle n'avait pas d'intérêt juridique.
Toujours est-il que le Portugal a ouvert une investigation antiterroriste
contre une personne usant de sa liberté d'expression, et pour ce seul motif...

5)
Gerd nous apprend que la presse trouve scandaleux le fait qu'il puisse prendre la parole
pour se défendre et elle titre "Pourquoi le négateur de l'Holocauste est-il autorisé
à tant parler devant le tribunal ?"


Plusieurs articles du même genre ont soulevé la colère de la présidente du tribunal
qui a voulu faire taire l'accusé, l'empêcher de parler.
Trois semaines avant le 3 juin (date de la lettre de Gerd Ittner dont il est rendu compte ici),
la présidente du tribunal a été appelée à juger une autre affaire dans une juridiction supérieure.
En Allemagne, le procès se termine avec les mêmes acteurs qu'à son commencement:

- si l'un des juges, avocats, jurés, a un empêchement, une pause de 21 jours s'impose
avant que le procès reprenne au début (une exception : le procureur, lui, peut changer).
La présidente du tribunal va vraisemblablement (peut-être Est-ce chose faite à l'heure
où nous écrivons) mettre de côté ce procès pour répondre à l'appel de la juridiction supérieure.
Initialement prévue au 16 juin, la date de fin des audiences pourra donc être repoussée
jusqu'à très loin dans le temps, et ce en toute légalité...

On peut écrire à ce vaillant défenseur du révisionnisme: study

Monsieur Gerd Ittner
JVA Nürnberg
Bärenschanzstrasse 68
D - 90429 NUREMBERG
(Allemagne)
Et glisser sans problème un petit billet dans l'enveloppe.



_________________
 

L'autre Histoire :
"qui n'entend qu'un son, n'entend qu'une cloche."

http://sansconcessiontv.org/

http://robertfaurisson.blogspot.it/2014/12/une-grande-dame-allemande-ouvre-la.html
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Nouvelles de Gerd Ittner.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Nouvelles de Gerd Ittner.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L' Agora :: Discussions. :: Académie :: Histoire. :: Prisonniers des grandes "démocraties" .-