L' Agora

Forum politique de libre expression & historique sans tabou.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Bienvenue sur le forum de L'AGORA, ici, le livre de notre Histoire a toutes ses pages....

(Noël 1941​)

Exemple de quelques pages d'Histoire "occultées" dans nos livres d'Histoire.... JO 1936 à Berlin : (Au dernier moment, toutefois, le comité américain, qui craignait les équipes hollandaise et allemande, revint sur sa décision. J. Owens et R. Metcalfe furent choisis aux dépens des deux athlètes… juifs. (S. Stoller et M. Glickman)(voir photo suivante) Le Bétar en uniforme avec son drapeau à Berlin: "En Histoire, la croûte, c’est le mensonge en lui-même, le pus, c’est l’occultation qui l’accompagne. N’hésitons pas à inciser et à tout purifier …"


Le saviez-vous ? Shocked

" Les Juifs déclarent la guerre aux Allemands en 1933."

"La Judée déclare la guerre à l'Allemagne"
Discours d'Adolf Hitler contre le Nouvel Ordre Mondial.

Le saviez-vous ? Shocked
Qu'est-ce que le fascisme ? scratch - Petite leçon rapide sur le fascisme.
« Quatre années d’Allemagne d’Hitler vues par un étranger » de Cesare Santoro. study

Affiche de propagande NS: (" On y voit une série d'animaux saluer Goëring.En haut à droite: un signe disant " Vivisection interdite" ( vivisection verboten ). (" Les animaux de laboratoires saluant Hermann Göring" )

Ces Nazis Noirs qui soutenaient Hitler. scratch
La liberté d'expression au "pays des Droits de l'Homme", c'est ça.... />
...hélas, d'autres "démocraties" embastillent ses citoyens pour délit d'opinion,voyez cette vidéo >
C'est un proverbe populaire utilisé par Shakespeare: "Henry IV", Première Partie, Acte III, scène 1, page 640 édition La Pléiade, traduction de Victor Hugo: << Dites la vérité, et vous humilierez le diable. >>
Ursula Haverbeck explique pourquoi l'Holocauste est le plus grand et le plus persistant mensonge de l'Histoire.
Ursula Haverbeck, 87 ans, est condamnée à dix mois de prison ferme !
Ursula Haverbeck, surnommée en Allemagne la « mamie nazie », a soutenu lors de son procès que « le camp d’Auschwitz n’a pas été un lieu d’extermination».
L'interview Vérité de Robert Faurisson à Méta Tour.
Démocratie dictatoriale : Wolfgang Fröhlich, en prison depuis 10 ans pour délit d’opinion. scratch
Udo Voigt (NPD): Violations des droits de l'homme en Europe : Dieudonné, Fröhlich, Haverbeck.

"Qui ne gueule pas la vérité, quand il sait la vérité, se fait complice des menteurs et des faussaires"​ (Charles Péguy)

« Débattre avec quelqu'un,c'est prendre le risque de changer d'avis » (Raymond Aron)

"L'Histoire est du vrai qui se déforme,et la légende du faux qui s'incarne" (Jean Cocteau)

DEVOIR DE MEMOIRE = DRESDE, les 13, 14 et 15 FEVRIER 1945.

" Dresde : Crime contre l'humanité,impuni à ce jour...."

"Souvenons-nous: Dresde 13,14,15 février 1945"

(Sur les raids aériens, lire « L’Incendie » de Jörg Friedrich aux éditions de Fallois. 2004 study ).

HELLSTORM - Tempête Infernale:ce film racontel'histoire que les vainqueurs,encore à ce jour, ne veulent pas que vous sachiez...
6 août 1945 : "Barbarie démocratique : Hiroshima " study

« Il y a quelque chose de pire que d'avoir une mauvaise pensée. C'est d'avoir une pensée toute faite. » (Charles Péguy)

"Qui n'entend qu'un son, n'entend qu'une cloche, écoutons les deux sons de cloche..."

Claude Sarraute: "notre shoa ont l'a vendu au monde entier".
Ayatollah Khamenei - "Les temps sombres sont devant nous "...
Un rabbin anti-sioniste : « la shoah a été créée par des sionistes. »

" Le professeur Faurisson a eu ​85 ans ​le 25 janvier​ 2014. Voici la vidéo qu'a composée pour lui un de nos correspondants allemands, que nous félicitons également "

" 1990, 45 ans après Nuremberg,les Sovietiques reconnaissent l'assassinat des officiers polonais dans la forêt de Katyn...."

" Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis...."

L'avis de nos présidents de la république :

Nagasaki et Oradour: où est la vraie barbarie ?
SLU9AQIH6UU
Jean Jaurès : « Le courage, c’est de chercher la Vérité et de la dire ».
Les Derniers Jours du Grand Mensonge... Shocked Aucun Juif gazé - 'I'm With You'... scratch
Un valeureux guerrier pour la Vérité !! cheers

Partagez | 
 

 28 janvier 2014 : mort de Blas Piñar.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Spartacus

Kouros
Messages : 2075
Date d'inscription : 13/03/2010
Age : 50
Localisation : Les arènes

MessageSujet: 28 janvier 2014 : mort de Blas Piñar.   Mer 28 Jan - 18:47

28 janvier 2014 :
mort de Blas Piñar.






Blas Piñar López est né le 22 novembre 1918 à Tolède, fils d’un officier.


Il passe son enfance à Cartagena, et revient plus tard à Tolède.
Là, il est surpris par le coup d’état en Espagne en Juillet 1936
contre la République.
Il fait parti des défenseurs durant le siège de l’Alcazar de Tolède.

Son engagement politique commence dans la Fédération catholique des étudiants.

Après la guerre, son doctorat en droit à l’Université Centrale de Madrid obtenu en 1944,
il commence sa carrière comme procureur pendant plusieurs législatures.

Il est, dans le même temps, directeur de l’Institut de culture hispanique
entre 1957 et 1962, organisme qui devint par la suite
l’Institut de coopération ibéro-américaine, créé en 1979
au début de la transition démocratique.

En 1962, après un voyage à travers l’Amérique latine et aux Philippines,
Blas Pinar écrit un article dans le journal ABC de Madrid, intitulé «Hypocrites»
qui critique vivement la politique étrangère des États-Unis.
En raison des bonnes relations bilatérales à ce moment-là entre Espagne avec les USA,
l’ambassadeur américain, a fait rejeter Pinar de toutes ses fonctions officielles.

Cela ne change rien à sa loyauté envers le régime de Franco.

Il prend la charge de notaire.
Il est notamment le notaire de Léon Degrelle est l’un des plus fort soutient
de ce dernier.
Pinar, l’aide à devenir espagnol d’abord de papier, puis de nationalité ensuite.

Il crée Fuerza Nueva Editorial S.A.,
et commence à publier la revue du même nom en 1967.

Finalement, en 1976 il constitue Fuerza Nueva en parti politique
avec l’objectif de maintenir vivants les idéaux religieux et politiques
du Soulèvement nationaliste des 17 et 18 juillet 1936
et de l’Espagne franquiste.
Pour ce faire, le nouveau parti tente de regrouper toutes les forces politiques
de même caractère catholiques, patriotique et social dont se réclame Fuerza Nueva.
Le slogan de Fuerza Nueva est «Dios, Patria y Justicia» !

Lors des élections législatives de 1979, après l’adoption de la Constitution
de l’année précédente, il est élu député de la coalition de l’Union nationale
dont Fuerza Nueva est membre.

Il s’oppose alors à la création de régions autonomes et est témoin de la tentative
de coup d’Etat du 23 février 1981, soutenue par la suite dans un manifeste par son fils.

En 1982, Fuerza Nueva se dissout et renaît, quatre ans plus tard,
sous le nom de Frente national, mais ne gagnera aucun siège au parlement.

En 1989, avec le soutien du Front national français de Jean-Marie Le Pen,
du Movimento Sociale Italiano (MSI) de Giorgio Almirante,
il se présente aux élections du Parlement européen, sans être élu.

Après des pactes successifs avec d’autres formations et plusieurs changements de nom,
il participera en 2004 à la création de Alternativa Española,
dont il est président d’honneur et avec laquelle il participe aux dernières élections
municipales en 2011.

2002 et 2004 a été publiquement impliqué dans le projet qui a échoué
le long devant espagnol FE / La Phalange, qui visait à unifier l’appel extrême droite
et qui n’a pas fin caillage.

Depuis l’été 2005, après avoir subi une opération chirurgicale durant laquelle
il lui a été retiré une tumeur bénigne dans la gorge, il réduit de manière significative
ses apparitions et interventions en public.



Ardent soutien du coup d’Etat qui a mené Francisco Franco au pouvoir,
Blas Piñar a été assidu aux commémorations de la mort de Franco jusqu’en 2010,
tant que sa santé lui permettait les déplacements.



Blas Piñar malade depuis plusieurs années, est resté actif jusqu’à peu de temps
avant sa mort en écrivant des livres et en publiant plusieurs articles.

Blas Piñar est marié à Carmen Gutiérrez Duqua, le couple a eu huit enfants.


Le chef historique des nationalistes espagnole,
Blas Piñar, décède le mardi 28 janvier 2014
à son domicile de Madrid à l’âge de 95 ans.




(Notre Ami Alberto Torresano et Blas Piñar)














Source : study



http://la-flamme.fr/category/non-classe/

_________________
 

L'autre Histoire :
"qui n'entend qu'un son, n'entend qu'une cloche."

http://sansconcessiontv.org/

http://robertfaurisson.blogspot.it/2014/12/une-grande-dame-allemande-ouvre-la.html
Revenir en haut Aller en bas
 

28 janvier 2014 : mort de Blas Piñar.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L' Agora :: Hadès :: In Mémoriam-