L' Agora

Forum politique de libre expression & historique sans tabou.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Bienvenue sur le forum de L'AGORA, ici, le livre de notre Histoire a toutes ses pages....

(Noël 1941​)

Exemple de quelques pages d'Histoire "occultées" dans nos livres d'Histoire.... JO 1936 à Berlin : (Au dernier moment, toutefois, le comité américain, qui craignait les équipes hollandaise et allemande, revint sur sa décision. J. Owens et R. Metcalfe furent choisis aux dépens des deux athlètes… juifs. (S. Stoller et M. Glickman)(voir photo suivante) Le Bétar en uniforme avec son drapeau à Berlin: "En Histoire, la croûte, c’est le mensonge en lui-même, le pus, c’est l’occultation qui l’accompagne. N’hésitons pas à inciser et à tout purifier …"


Le saviez-vous ? Shocked

" Les Juifs déclarent la guerre aux Allemands en 1933."

"La Judée déclare la guerre à l'Allemagne"
Discours d'Adolf Hitler contre le Nouvel Ordre Mondial.

Le saviez-vous ? Shocked
Qu'est-ce que le fascisme ? scratch - Petite leçon rapide sur le fascisme.
« Quatre années d’Allemagne d’Hitler vues par un étranger » de Cesare Santoro. study

Affiche de propagande NS: (" On y voit une série d'animaux saluer Goëring.En haut à droite: un signe disant " Vivisection interdite" ( vivisection verboten ). (" Les animaux de laboratoires saluant Hermann Göring" )

Ces Nazis Noirs qui soutenaient Hitler. scratch
La liberté d'expression au "pays des Droits de l'Homme", c'est ça.... />
...hélas, d'autres "démocraties" embastillent ses citoyens pour délit d'opinion,voyez cette vidéo >
C'est un proverbe populaire utilisé par Shakespeare: "Henry IV", Première Partie, Acte III, scène 1, page 640 édition La Pléiade, traduction de Victor Hugo: << Dites la vérité, et vous humilierez le diable. >>
Ursula Haverbeck explique pourquoi l'Holocauste est le plus grand et le plus persistant mensonge de l'Histoire.
Ursula Haverbeck, 87 ans, est condamnée à dix mois de prison ferme !
Ursula Haverbeck, surnommée en Allemagne la « mamie nazie », a soutenu lors de son procès que « le camp d’Auschwitz n’a pas été un lieu d’extermination».
L'interview Vérité de Robert Faurisson à Méta Tour.
Démocratie dictatoriale : Wolfgang Fröhlich, en prison depuis 10 ans pour délit d’opinion. scratch
Udo Voigt (NPD): Violations des droits de l'homme en Europe : Dieudonné, Fröhlich, Haverbeck.

"Qui ne gueule pas la vérité, quand il sait la vérité, se fait complice des menteurs et des faussaires"​ (Charles Péguy)

« Débattre avec quelqu'un,c'est prendre le risque de changer d'avis » (Raymond Aron)

"L'Histoire est du vrai qui se déforme,et la légende du faux qui s'incarne" (Jean Cocteau)

DEVOIR DE MEMOIRE = DRESDE, les 13, 14 et 15 FEVRIER 1945.

" Dresde : Crime contre l'humanité,impuni à ce jour...."

"Souvenons-nous: Dresde 13,14,15 février 1945"

(Sur les raids aériens, lire « L’Incendie » de Jörg Friedrich aux éditions de Fallois. 2004 study ).

HELLSTORM - Tempête Infernale:ce film racontel'histoire que les vainqueurs,encore à ce jour, ne veulent pas que vous sachiez...
6 août 1945 : "Barbarie démocratique : Hiroshima " study

« Il y a quelque chose de pire que d'avoir une mauvaise pensée. C'est d'avoir une pensée toute faite. » (Charles Péguy)

"Qui n'entend qu'un son, n'entend qu'une cloche, écoutons les deux sons de cloche..."

Claude Sarraute: "notre shoa ont l'a vendu au monde entier".
Ayatollah Khamenei - "Les temps sombres sont devant nous "...
Un rabbin anti-sioniste : « la shoah a été créée par des sionistes. »

" Le professeur Faurisson a eu ​85 ans ​le 25 janvier​ 2014. Voici la vidéo qu'a composée pour lui un de nos correspondants allemands, que nous félicitons également "

" 1990, 45 ans après Nuremberg,les Sovietiques reconnaissent l'assassinat des officiers polonais dans la forêt de Katyn...."

" Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis...."

L'avis de nos présidents de la république :

Nagasaki et Oradour: où est la vraie barbarie ?
SLU9AQIH6UU
Jean Jaurès : « Le courage, c’est de chercher la Vérité et de la dire ».
Les Derniers Jours du Grand Mensonge... Shocked Aucun Juif gazé - 'I'm With You'... scratch
Un valeureux guerrier pour la Vérité !! cheers

Partagez | 
 

 3 janvier 1893 : naissance de Pierre Drieu la Rochelle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Spartacus

Kouros
Messages : 2075
Date d'inscription : 13/03/2010
Age : 50
Localisation : Les arènes

MessageSujet: 3 janvier 1893 : naissance de Pierre Drieu la Rochelle.   Sam 3 Jan - 11:28


3 janvier 1893 :
mort de Pierre Drieu la Rochelle.









Pierre Drieu la Rochelle est né le 3 janvier 1893 dans le Xe arrondissement de Paris.


Nourri par la lecture de Stendhal et de Barrès notamment, il a très tôt le goût de l’écriture.
Il entre à l’École libre des sciences politiques et se destine à une carrière dans la diplomatie.
Contre toute attente, il échoue à l’examen de sortie et songe à se suicider.

Il est mobilisé dès le début de la Première Guerre mondiale et vit son expérience au front
sur un mode nietzschéen.
Blessé à trois reprises, il s’inspirera de cette expérience pour ses premiers textes
comme Fond de cantine et, plus tard, La Comédie de Charleroi,
recueil de nouvelles publié en 1934.

Il épouse en 1917 la sœur d’un condisciple d’origine juive,
Colette Jéramec (1896-1970), dont il divorcera en 1925.

Dans ses carnets d’étudiant, il avait écrit :

« Deux êtres que je passerai ma vie à découvrir : la femme et le Juif. »

Pour se connaître et se décrire, Drieu confie à Mauriac son projet d’écrire
un livre intitulé Histoire de mon corps.
Le projet n’aboutira pas, mais l’aspect autobiographique se retrouvera
dans État civil en 1921.
Il se fait connaître, en 1922, par un essai remarqué sur l’affaiblissement
de la France après la Grande guerre, Mesure de la France.

Il publie en 1925 son premier roman, L’Homme couvert de femmes,
qui comporte une forte part d’autobiographie.
Sur le plan politique, il esquisse l’année suivante dans La Revue hebdomadaire le programme
pour une Jeune Droite qui se veut au-dessus des partis, républicaine et démocratique,
« Car les hommes ne doivent pas compter sur un homme pour se tirer d’affaire,
[…] il faut que l’élite en France se sauve d’elle-même.
»

Malgré les avances des membres de l’Action française qui invitent Drieu à se joindre à eux,
le jeune écrivain reste en retrait.
Drieu est dans une position impossible, contradictoire, entre l’Action française
dont les idées l’attirent d’une certaine manière, le socialisme de Léon Blum,
et le conservatisme moderniste de Joseph Caillaux.

Après un voyage en Argentine, le 6 janvier 1934, où il est accueilli chaleureusement
par Jorge Luis Borges, Drieu peut mesurer l’importance de sa réputation littéraire,
notamment celle du Feu follet.

Dans les semaines qui suivent les manifestations du 6 février 1934,
il va à Berlin avec son ami Bertrand de Jouvenel, lequel est très engagé
dans une amitié franco-allemande, et il souhaite une « renaissance nationale et sociale ».



Drieu est invité par le cercle du Sohlberg ; l’homme qui l’accueille,
Otto Abetz, admire ses écrits et lui demande une conférence.
À la suite de son voyage à Berlin, Drieu cherche à faire admettre le fascisme
à ses amis de la gauche, mais il est violemment rejeté.

Drieu se tourne vers les mouvements d’anciens combattants et il se déclare à la fois
« socialiste »
et « fasciste », voyant dans ce syncrétisme idéologique
une solution à ses propres contradictions et un remède à la décadence occidentale.



En octobre 1934, il publie l’essai Socialisme fasciste.

Cela le conduit à adhérer en 1936 au Parti populaire français, fondé par Jacques Doriot,
et à devenir, jusqu’à sa rupture avec le PPF au début de 1939,
éditorialiste de la publication du mouvement, L’Émancipation nationale.

Parallèlement, il écrit ses deux romans les plus importants,
Rêveuse bourgeoisie et Gilles.
Il est membre du Comité de direction de l’Association du Foyer de l’Abbaye de Royaumont.

À partir de 1943, Drieu La Rochelle, revenu de ses illusions qu’il expose
d’abord dans L’Homme à cheval , une fable sur les rapports
entre l’artiste et le pouvoir, puis dans Les Chiens de paille,
où il se représente sous les traits d’un ancien anarchiste nommé Constant,
tourne ses préoccupations vers l’histoire des religions,
en particulier les spiritualités orientales.

Il adhère de nouveau au PPF, tout en confiant à son journal secret son admiration
pour le stalinisme qu’il compare au catholicisme.

À la Libération, il refuse l’exil ainsi que les cachettes que certains de ses amis,
parmi lesquels André Malraux, lui proposent.
Il tente de se suicider le 11 août 1944 avec du luminal,
puis fait une seconde tentative quatre jours plus tard en s’ouvrant les veines.

Après deux suicides manqués, il se donne la mort à Paris, le 15 mars 1945,
en avalant du gardénal.
Lucien Combelle a été l’un des témoins de son suicide.



Drieu est enterré dans le vieux cimetière de Neuilly-sur-Seine.

Une partie de ses œuvres ont été éditées dans la bibliothèque
de la Pléiade en avril 2012.







Source : study


http://la-flamme.fr/category/non-classe/

_________________
 

L'autre Histoire :
"qui n'entend qu'un son, n'entend qu'une cloche."

http://sansconcessiontv.org/

http://robertfaurisson.blogspot.it/2014/12/une-grande-dame-allemande-ouvre-la.html
Revenir en haut Aller en bas
 

3 janvier 1893 : naissance de Pierre Drieu la Rochelle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L' Agora :: Hadès :: In Mémoriam-