L' Agora

Forum politique de libre expression & historique sans tabou.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Bienvenue sur le forum de L'AGORA, ici, le livre de notre Histoire a toutes ses pages....

(Noël 1941​)

Exemple de quelques pages d'Histoire "occultées" dans nos livres d'Histoire.... JO 1936 à Berlin : (Au dernier moment, toutefois, le comité américain, qui craignait les équipes hollandaise et allemande, revint sur sa décision. J. Owens et R. Metcalfe furent choisis aux dépens des deux athlètes… juifs. (S. Stoller et M. Glickman)(voir photo suivante) Le Bétar en uniforme avec son drapeau à Berlin: "En Histoire, la croûte, c’est le mensonge en lui-même, le pus, c’est l’occultation qui l’accompagne. N’hésitons pas à inciser et à tout purifier …"


Le saviez-vous ? Shocked

" Les Juifs déclarent la guerre aux Allemands en 1933."

"La Judée déclare la guerre à l'Allemagne"
Discours d'Adolf Hitler contre le Nouvel Ordre Mondial.

Le saviez-vous ? Shocked
Qu'est-ce que le fascisme ? scratch - Petite leçon rapide sur le fascisme.
« Quatre années d’Allemagne d’Hitler vues par un étranger » de Cesare Santoro. study

Affiche de propagande NS: (" On y voit une série d'animaux saluer Goëring.En haut à droite: un signe disant " Vivisection interdite" ( vivisection verboten ). (" Les animaux de laboratoires saluant Hermann Göring" )

Ces Nazis Noirs qui soutenaient Hitler. scratch
La liberté d'expression au "pays des Droits de l'Homme", c'est ça.... />
...hélas, d'autres "démocraties" embastillent ses citoyens pour délit d'opinion,voyez cette vidéo >
C'est un proverbe populaire utilisé par Shakespeare: "Henry IV", Première Partie, Acte III, scène 1, page 640 édition La Pléiade, traduction de Victor Hugo: << Dites la vérité, et vous humilierez le diable. >>
Ursula Haverbeck explique pourquoi l'Holocauste est le plus grand et le plus persistant mensonge de l'Histoire.
Ursula Haverbeck, 87 ans, est condamnée à dix mois de prison ferme !
Ursula Haverbeck, surnommée en Allemagne la « mamie nazie », a soutenu lors de son procès que « le camp d’Auschwitz n’a pas été un lieu d’extermination».
L'interview Vérité de Robert Faurisson à Méta Tour.
Démocratie dictatoriale : Wolfgang Fröhlich, en prison depuis 10 ans pour délit d’opinion. scratch
Udo Voigt (NPD): Violations des droits de l'homme en Europe : Dieudonné, Fröhlich, Haverbeck.

"Qui ne gueule pas la vérité, quand il sait la vérité, se fait complice des menteurs et des faussaires"​ (Charles Péguy)

« Débattre avec quelqu'un,c'est prendre le risque de changer d'avis » (Raymond Aron)

"L'Histoire est du vrai qui se déforme,et la légende du faux qui s'incarne" (Jean Cocteau)

DEVOIR DE MEMOIRE = DRESDE, les 13, 14 et 15 FEVRIER 1945.

" Dresde : Crime contre l'humanité,impuni à ce jour...."

"Souvenons-nous: Dresde 13,14,15 février 1945"

(Sur les raids aériens, lire « L’Incendie » de Jörg Friedrich aux éditions de Fallois. 2004 study ).

HELLSTORM - Tempête Infernale:ce film racontel'histoire que les vainqueurs,encore à ce jour, ne veulent pas que vous sachiez...
6 août 1945 : "Barbarie démocratique : Hiroshima " study

« Il y a quelque chose de pire que d'avoir une mauvaise pensée. C'est d'avoir une pensée toute faite. » (Charles Péguy)

"Qui n'entend qu'un son, n'entend qu'une cloche, écoutons les deux sons de cloche..."

Claude Sarraute: "notre shoa ont l'a vendu au monde entier".
Ayatollah Khamenei - "Les temps sombres sont devant nous "...
Un rabbin anti-sioniste : « la shoah a été créée par des sionistes. »

" Le professeur Faurisson a eu ​85 ans ​le 25 janvier​ 2014. Voici la vidéo qu'a composée pour lui un de nos correspondants allemands, que nous félicitons également "

" 1990, 45 ans après Nuremberg,les Sovietiques reconnaissent l'assassinat des officiers polonais dans la forêt de Katyn...."

" Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis...."

L'avis de nos présidents de la république :

Nagasaki et Oradour: où est la vraie barbarie ?
SLU9AQIH6UU
Jean Jaurès : « Le courage, c’est de chercher la Vérité et de la dire ».
Les Derniers Jours du Grand Mensonge... Shocked Aucun Juif gazé - 'I'm With You'... scratch
Un valeureux guerrier pour la Vérité !! cheers

Partagez | 
 

 26 décembre 1770 : naissance de Pierre Cambronne.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Spartacus

Kouros
Messages : 2077
Date d'inscription : 13/03/2010
Age : 51
Localisation : Les arènes

MessageSujet: 26 décembre 1770 : naissance de Pierre Cambronne.   Ven 26 Déc - 11:57

26 décembre 1770 :
naissance de Pierre Cambronne.






Pierre Jacques Étienne Cambronne est né à Nantes le 26 décembre 1770.


Destiné au commerce, il s’enrôle dans un bataillon de grenadiers volontaires nantais en 1792,
qui allait se battre en Vendée ; il sert sous les ordres de Dumouriez en Belgique.
Durant la Deuxième Chouannerie, il participe à la bataille de Quiberon.

D’une bravoure remarquable, il parvient rapidement au grade de capitaine.
La Vendée ‘’pacifiée’’, il s’embarque pour l’expédition d’Irlande
sous les ordres de Hoche en 1796.

Il passe ensuite à l’armée des Alpes sous les ordres de Masséna,
où il se fait remarquer à la tête d’une compagnie de grenadiers à la bataille de Zurich en 1799.

Il passe ensuite à l’armée d’Helvétie, où il enlève une batterie russe
avec une poignée d’hommes.
Il voit périr à ses côtés La Tour d’Auvergne, et refusa le titre
de premier grenadier de France que ses soldats voulaient lui donner.

Colonel à Iéna, il est nommé major commandant du 3e régiment de voltigeurs de la Garde
en 1810 et fait baron la même année et participe pendant deux ans
à la Campagne d’Espagne.

Il rejoint la Grande Armée pendant la campagne de Russie.
Il y commande le 3e régiment de voltigeurs et participe aux batailles de Bautzen,
Dresde, Leipzig, avant d’être nommé général à la Bataille de Hanau.



Nommé major de la Garde impériale en 1814,
il prend part à toutes les opérations de la campagne de 1814, il est blessé plusieurs fois !

Fidèle parmi les fidèles à l’Empereur, il est commandant militaire et dirigea
la garde impériale et la place de Porto-Ferraio de l’île d’Elbe en 1814-1815
.



Il accompagne Napoléon Ier en 1815 lors de son retour sur le continent,
et commande l’avant-garde de sa petite armée.

Arrivé à Paris, il est nommé comte d’Empire par l’Empereur et décoré du grand cordon
de la Légion d’honneur et lieutenant-général, mais il refuse ce dernier grade.
Il est également compris dans la liste des pairs des Cent-Jours le 2 juin 1815.



Selon une légende très populaire, commandant le dernier carré de la Vieille Garde à Waterloo,
sommé de se rendre par le général britannique Colville, Cambronne aurait répondu :

« La garde meurt mais ne se rend pas ! »

Puis, devant l’insistance du Britannique, il aurait eu une réponse aussi énergique que concise,
aujourd’hui connue comme le « mot de Cambronne »,
qu’il nia cependant toute sa vie avoir faite, « Merde ! »

Sa détermination provoqua l’admiration des Britanniques, qui firent tout pour le capturer.
Grièvement blessé, il est en effet fait prisonnier après le massacre des derniers carrés.

Plus tard, Cambronne ironisera sur la phrase qui lui a été attribuée :

« Je n’ai pas pu dire « la Garde meurt mais ne se rend pas »,
puisque je ne suis pas mort et que je me suis rendu
».

Cette grossièreté héroïque a inspiré une pièce à Sacha Guitry : Le Mot de Cambronne.
Comme elle est en vers et que le mot en question ne possède qu’une seule rime
(« perde », conjugaison du verbe « perdre »),
l’oreille du spectateur est évidemment aux aguets.

Conduit en Angleterre, il écrit à Louis XVIII pour obtenir la permission de rentrer en France.
Il revient sans avoir reçu de réponse, est arrêté, conduit à Paris,
traduit devant le conseil de guerre et acquitté.
Il est libéré pour pouvoir assister à son procès pour trahison
(attaque de la France à main armée) en France.

Défendu par le royaliste Berryer, il est acquitté le 26 avril 1816.

Cambronne vient ensuite résider à Nantes
(3 rue Jean-Jacques-Rousseau, où se trouve le Cercle Cambronne actuellement).

En 1820, Louis XVIII le nomme commandant de la place de Lille avec le grade
de maréchal de camp, puis le fait vicomte au mois d’août 1822.
Il prend alors sa retraite.

En 1832, le préfet de Loire-Inférieure le nomme conseiller municipal de Saint-Sébastien,
mais il démissionne immédiatement, alléguant des raisons de santé.

Il meurt à Nantes le 28 janvier 1842
et est inhumé au cimetière Miséricorde
.




Par une ordonnance du 5 décembre 1842, le roi Louis-Philippe Ier autorise
sa ville natale à élever une statue en son honneur.
Le monument est inauguré le 28 juillet 1848 et placé au centre du cours
qui porte son nom.




Il est représenté sur la frise Le départ des armées de l’Arc de triomphe de l’Étoile
et son nom est inscrit sur le pilier Nord du même monument.



Source : study



http://la-flamme.fr/category/non-classe/



_________________
 

L'autre Histoire :
"qui n'entend qu'un son, n'entend qu'une cloche."

http://sansconcessiontv.org/

http://robertfaurisson.blogspot.it/2014/12/une-grande-dame-allemande-ouvre-la.html
Revenir en haut Aller en bas
 

26 décembre 1770 : naissance de Pierre Cambronne.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L' Agora :: Hadès :: In Mémoriam-