L' Agora

Forum politique de libre expression & historique sans tabou.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Bienvenue sur le forum de L'AGORA, ici, le livre de notre Histoire a toutes ses pages....

(Noël 1941​)

Exemple de quelques pages d'Histoire "occultées" dans nos livres d'Histoire.... JO 1936 à Berlin : (Au dernier moment, toutefois, le comité américain, qui craignait les équipes hollandaise et allemande, revint sur sa décision. J. Owens et R. Metcalfe furent choisis aux dépens des deux athlètes… juifs. (S. Stoller et M. Glickman)(voir photo suivante) Le Bétar en uniforme avec son drapeau à Berlin: "En Histoire, la croûte, c’est le mensonge en lui-même, le pus, c’est l’occultation qui l’accompagne. N’hésitons pas à inciser et à tout purifier …"


Le saviez-vous ? Shocked

" Les Juifs déclarent la guerre aux Allemands en 1933."

"La Judée déclare la guerre à l'Allemagne"
Discours d'Adolf Hitler contre le Nouvel Ordre Mondial.

Le saviez-vous ? Shocked
Qu'est-ce que le fascisme ? scratch - Petite leçon rapide sur le fascisme.
« Quatre années d’Allemagne d’Hitler vues par un étranger » de Cesare Santoro. study

Affiche de propagande NS: (" On y voit une série d'animaux saluer Goëring.En haut à droite: un signe disant " Vivisection interdite" ( vivisection verboten ). (" Les animaux de laboratoires saluant Hermann Göring" )

Ces Nazis Noirs qui soutenaient Hitler. scratch
La liberté d'expression au "pays des Droits de l'Homme", c'est ça.... />
...hélas, d'autres "démocraties" embastillent ses citoyens pour délit d'opinion,voyez cette vidéo >
C'est un proverbe populaire utilisé par Shakespeare: "Henry IV", Première Partie, Acte III, scène 1, page 640 édition La Pléiade, traduction de Victor Hugo: << Dites la vérité, et vous humilierez le diable. >>
Ursula Haverbeck explique pourquoi l'Holocauste est le plus grand et le plus persistant mensonge de l'Histoire.
Ursula Haverbeck, 87 ans, est condamnée à dix mois de prison ferme !
Ursula Haverbeck, surnommée en Allemagne la « mamie nazie », a soutenu lors de son procès que « le camp d’Auschwitz n’a pas été un lieu d’extermination».
L'interview Vérité de Robert Faurisson à Méta Tour.
Démocratie dictatoriale : Wolfgang Fröhlich, en prison depuis 10 ans pour délit d’opinion. scratch
Udo Voigt (NPD): Violations des droits de l'homme en Europe : Dieudonné, Fröhlich, Haverbeck.

"Qui ne gueule pas la vérité, quand il sait la vérité, se fait complice des menteurs et des faussaires"​ (Charles Péguy)

« Débattre avec quelqu'un,c'est prendre le risque de changer d'avis » (Raymond Aron)

"L'Histoire est du vrai qui se déforme,et la légende du faux qui s'incarne" (Jean Cocteau)

DEVOIR DE MEMOIRE = DRESDE, les 13, 14 et 15 FEVRIER 1945.

" Dresde : Crime contre l'humanité,impuni à ce jour...."

"Souvenons-nous: Dresde 13,14,15 février 1945"

(Sur les raids aériens, lire « L’Incendie » de Jörg Friedrich aux éditions de Fallois. 2004 study ).

HELLSTORM - Tempête Infernale:ce film racontel'histoire que les vainqueurs,encore à ce jour, ne veulent pas que vous sachiez...
6 août 1945 : "Barbarie démocratique : Hiroshima " study

« Il y a quelque chose de pire que d'avoir une mauvaise pensée. C'est d'avoir une pensée toute faite. » (Charles Péguy)

"Qui n'entend qu'un son, n'entend qu'une cloche, écoutons les deux sons de cloche..."

Claude Sarraute: "notre shoa ont l'a vendu au monde entier".
Ayatollah Khamenei - "Les temps sombres sont devant nous "...
Un rabbin anti-sioniste : « la shoah a été créée par des sionistes. »

" Le professeur Faurisson a eu ​85 ans ​le 25 janvier​ 2014. Voici la vidéo qu'a composée pour lui un de nos correspondants allemands, que nous félicitons également "

" 1990, 45 ans après Nuremberg,les Sovietiques reconnaissent l'assassinat des officiers polonais dans la forêt de Katyn...."

" Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis...."

L'avis de nos présidents de la république :

Nagasaki et Oradour: où est la vraie barbarie ?
SLU9AQIH6UU
Jean Jaurès : « Le courage, c’est de chercher la Vérité et de la dire ».
Les Derniers Jours du Grand Mensonge... Shocked Aucun Juif gazé - 'I'm With You'... scratch
Un valeureux guerrier pour la Vérité !! cheers

Partagez | 
 

 Un point de détail du discours d’Heinrich Himmler le 4 Octobre 1943.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Néera

Kouros
Messages : 416
Date d'inscription : 15/03/2010
Age : 37
Localisation : Elis

MessageSujet: Un point de détail du discours d’Heinrich Himmler le 4 Octobre 1943.   Mer 12 Nov - 13:33


Un point de détail du discours
d’Heinrich Himmler le 4 Octobre 1943.

par Julie Couronne




Dans le discours que le Reichsführer-SS Heinrich Himmler prononça à Posen (Poznan),
ce passage
:


Ich meine die Judenevakuierung, die Ausrottung des jüdischen Volkes.
Es gehört zu den Dingen, die man leicht ausspricht.
« Das jüdische Volk wird ausgerottet », sagt Ihnen jeder Parteigenosse,
« ganz klar, steht in unserem Programm drin, Aus…schaltung der Juden,
Ausrottung, machen wir, pfah!, Kleinigkeit »




est toujours traduit de la façon suivante :





I am referring here to the evacuation of the Jews, the extermination of the Jewish people.
This is one of the things that is easily said: « The Jewish people are going to be exterminated, »
that’s what every Party member says,
« sure, it’s in our program, elimination of the Jews, extermination, it’ll be done. »




Et en français :





« Je voudrais parler de l’évacuation des Juifs, de l’extermination du peuple juif.
Voilà une chose dont il est facile de parler.
Le peuple juif sera exterminé « dit chaque membre du Parti, »
c’est clair dans notre programme : élimination des Juifs, extermination : nous le ferons »
.






Or le mot allemand Ausrottung ne signifie pas extermination
mais extirpation.
Et le mot extirper vient du latin exstirpare, lui-même issu de stirps qui signifie
« souche, racine » :

- le mot comporte donc une dimension spatiale manifeste, la notion d’extirpation renvoyant
à une surface que l’on désire débarrasser.

De surcroît, les mots evakuierung et Ausrottung,
qui ont tous deux une connotation de mouvement, se suivent presque,
ce qui rend la phrase allemande tout à fait cohérente, alors que dans ces deux traductions,
en devenant évacuation et extermination, ils la rendent absurde.

C’est que les faussaires de l’Histoire n’ont pas pu attenter à la signification du premier,
syntaxiquement trop proche de ses homologues anglais et français !




En revanche le mot anéantissement provient du latin anientir
(« revenir au néant », « réduire à néant ») qui n’en comporte point,
et qui en allemand se dit Vernichtung , mot qu’Himmler n’emploie jamais
tout au long du discours incriminé.

Et c’est tout à fait logique :

- pourquoi encourir le risque et le frais de déplacer des personnes
(et vers un front de guerre qui plus est) pour les exterminer,
alors qu’il est plus sûr et moins coûteux de le faire sur place ?

- Les Français, les Allemands, auraient-ils eu moins de sens pratique que les Chinois qui,
à la même époque, brûlaient vifs leurs opposants politiques dans les chaudières
de leurs locomotives ?




Il s’agit donc de deux mots bien distincts, aux significations et surtout
aux implications différentes, et il fut linguistiquement incorrect d’employer l’un pour l’autre :

- Il s’agissait bien d’un projet de déplacement et non d’extermination,
toute personne sérieuse ne peut qu’être bien d’accord là-dessus, mais ce qui est intéressant,
c’est que lorsque vous tapez Ausrottung sur :

http://translate.google.fr/#de/fr/

vous obtenez effectivement la traduction extermination.

Or si vous prenez un dictionnaire d’il y a quelques décennies, même pas d’avant-guerre,
l’édition montrée est de 1968 ,on peut constater que la seule et unique traduction
d’Ausrottung est extirpation, et qu’il faut aller à Vernichtung
pour trouver extermination!






Ce genre de glissement diachronique n’a rien de fortuit,
ainsi qu’il l’est démontré dans notre page

La perversion sémantique comme outil de conditionnement idéologique
:

http://sororite-aryenne.com/la-perversion-s%C3%A9mantique-comme-outil-de-conditionnement-id%C3%A9ologique/

Ici nous avons affaire à un genre nouveau d’altération sémantique qui s’est tout d’abord opéré
par une traduction délibérément inexacte, avant de dénaturer la signification même du mot.
Cet exemple, qui est loin d’être unique et que je n’ai choisi que parce qu’il est connu de tous,
permet de se faire une idée de la manière dont les faits linguistiques, les faits historiques
et les faits sociaux sont soigneusement et insidieusement manipulés, et comment les démiurges mondialistes les font agir et réagir pour transformer le sens de certains mots;
et il apparaît ainsi que le principe essentiel de ces changements de sens-là
est dans l’existence de groupements raciaux allogènes à l’intérieur des pays
où ces langues sont parlées.




En linguistique, on nomme synchronie l’étude d’une langue à un moment précis
de l’histoire du peuple qui l’utilise, et diachronie celle de celle de ses transformations
et de son évolution.
Certes, les langues sont en changement constant, mais cette évolution
est intradiachronique en ce sens que, le langage ayant pour condition première
l’existence des sociétés humaines dont il est l’instrument indispensable
et constamment employé, il se modifie en conséquence des changements s’opérant à l’intérieur
de cette société, et se trouve donc être le reflet de l’âme de celle-ci.
Mais dans la situation qui nous occupe, le changement de sens imposé à certains mots
est extradiachronique dans la mesure où il est insidieusement imposé
aux peuples européens par des forces extérieures pour modifier la perception de leur histoire.

Dans ce cas précis, la modification de sens n’est plus la résultante de l’évolution historique
d’un peuple, mais tente d’en être la cause.
Aucune modification ne peut avoir lieu sans être provoqué par une action définie,
c’est le postulat nécessaire de toute théorie solide en sémantique,
et pervertir la langue d’un peuple, c’est attenter à son univers mental.




La Sororité Aryenne study
http://sororite-aryenne.com/

_________________
Amicalement.

Le vrai rebelle a dans sa tête une bibliothèque,
ce n'est qu'à cette condition
qu'il peut se permettre de la brûler.
Revenir en haut Aller en bas
 

Un point de détail du discours d’Heinrich Himmler le 4 Octobre 1943.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L' Agora :: Discussions. :: Académie :: Histoire. :: Procès de Nuremberg.-