L' Agora

Forum politique de libre expression & historique sans tabou.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Bienvenue sur le forum de L'AGORA, ici, le livre de notre Histoire a toutes ses pages....

(Noël 1941​)

Exemple de quelques pages d'Histoire "occultées" dans nos livres d'Histoire.... JO 1936 à Berlin : (Au dernier moment, toutefois, le comité américain, qui craignait les équipes hollandaise et allemande, revint sur sa décision. J. Owens et R. Metcalfe furent choisis aux dépens des deux athlètes… juifs. (S. Stoller et M. Glickman)(voir photo suivante) Le Bétar en uniforme avec son drapeau à Berlin: "En Histoire, la croûte, c’est le mensonge en lui-même, le pus, c’est l’occultation qui l’accompagne. N’hésitons pas à inciser et à tout purifier …"


Le saviez-vous ? Shocked

" Les Juifs déclarent la guerre aux Allemands en 1933."

"La Judée déclare la guerre à l'Allemagne"
Discours d'Adolf Hitler contre le Nouvel Ordre Mondial.

Le saviez-vous ? Shocked
Qu'est-ce que le fascisme ? scratch - Petite leçon rapide sur le fascisme.
« Quatre années d’Allemagne d’Hitler vues par un étranger » de Cesare Santoro. study

Affiche de propagande NS: (" On y voit une série d'animaux saluer Goëring.En haut à droite: un signe disant " Vivisection interdite" ( vivisection verboten ). (" Les animaux de laboratoires saluant Hermann Göring" )

Ces Nazis Noirs qui soutenaient Hitler. scratch
La liberté d'expression au "pays des Droits de l'Homme", c'est ça.... />
...hélas, d'autres "démocraties" embastillent ses citoyens pour délit d'opinion,voyez cette vidéo >
C'est un proverbe populaire utilisé par Shakespeare: "Henry IV", Première Partie, Acte III, scène 1, page 640 édition La Pléiade, traduction de Victor Hugo: << Dites la vérité, et vous humilierez le diable. >>
Ursula Haverbeck explique pourquoi l'Holocauste est le plus grand et le plus persistant mensonge de l'Histoire.
Ursula Haverbeck, 87 ans, est condamnée à dix mois de prison ferme !
Ursula Haverbeck, surnommée en Allemagne la « mamie nazie », a soutenu lors de son procès que « le camp d’Auschwitz n’a pas été un lieu d’extermination».
L'interview Vérité de Robert Faurisson à Méta Tour.
Démocratie dictatoriale : Wolfgang Fröhlich, en prison depuis 10 ans pour délit d’opinion. scratch
Udo Voigt (NPD): Violations des droits de l'homme en Europe : Dieudonné, Fröhlich, Haverbeck.

"Qui ne gueule pas la vérité, quand il sait la vérité, se fait complice des menteurs et des faussaires"​ (Charles Péguy)

« Débattre avec quelqu'un,c'est prendre le risque de changer d'avis » (Raymond Aron)

"L'Histoire est du vrai qui se déforme,et la légende du faux qui s'incarne" (Jean Cocteau)

DEVOIR DE MEMOIRE = DRESDE, les 13, 14 et 15 FEVRIER 1945.

" Dresde : Crime contre l'humanité,impuni à ce jour...."

"Souvenons-nous: Dresde 13,14,15 février 1945"

(Sur les raids aériens, lire « L’Incendie » de Jörg Friedrich aux éditions de Fallois. 2004 study ).

HELLSTORM - Tempête Infernale:ce film racontel'histoire que les vainqueurs,encore à ce jour, ne veulent pas que vous sachiez...
6 août 1945 : "Barbarie démocratique : Hiroshima " study

« Il y a quelque chose de pire que d'avoir une mauvaise pensée. C'est d'avoir une pensée toute faite. » (Charles Péguy)

"Qui n'entend qu'un son, n'entend qu'une cloche, écoutons les deux sons de cloche..."

Claude Sarraute: "notre shoa ont l'a vendu au monde entier".
Ayatollah Khamenei - "Les temps sombres sont devant nous "...
Un rabbin anti-sioniste : « la shoah a été créée par des sionistes. »

" Le professeur Faurisson a eu ​85 ans ​le 25 janvier​ 2014. Voici la vidéo qu'a composée pour lui un de nos correspondants allemands, que nous félicitons également "

" 1990, 45 ans après Nuremberg,les Sovietiques reconnaissent l'assassinat des officiers polonais dans la forêt de Katyn...."

" Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis...."

L'avis de nos présidents de la république :

Nagasaki et Oradour: où est la vraie barbarie ?
SLU9AQIH6UU
Jean Jaurès : « Le courage, c’est de chercher la Vérité et de la dire ».
Les Derniers Jours du Grand Mensonge... Shocked Aucun Juif gazé - 'I'm With You'... scratch
Un valeureux guerrier pour la Vérité !! cheers

Partagez | 
 

 8 novembre 1949 : mort de Cyriel Verschaeve.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Spartacus

Kouros
Messages : 2075
Date d'inscription : 13/03/2010
Age : 50
Localisation : Les arènes

MessageSujet: 8 novembre 1949 : mort de Cyriel Verschaeve.   Sam 8 Nov - 10:36

8 novembre 1949 :
mort de Cyriel Verschaeve.





Cyriel Charles Marie Joseph Verschaeve est né à Ardooie, en Belgique,
le 30 avril 1874.


Cyriel Verschaeve est né dans une famille catholique de Flandre-Occidentale.
Son père, François, est teinturier et a une petite entreprise industrielle
où le linge de la région est blanchi et teint. Sa mère, Mélanie Delforche,
est une femme généreuse et attentionnée.

De 1886 à 1892, Verschaeve étudie au petit séminaire de Roulers, où, à l’époque,
les cours sont donnés en français. Il entre en contact avec le mouvement étudiant flamand
et devient un grand admirateur d’Albrecht Rodenbach, le poète flamand.

En 1892, il commence des études de philosophie à Roulers.
De 1893 à 1896, il étudie la théologie au grand séminaire de Bruges.
Cependant, le contenu des cours ne le passionne que moyennement,
il s’intéresse plus aux romantiques allemands et au nationalisme flamand.
Le 12 juin 1897, il est ordonné prêtre.

De 1896 à 1911, il enseigne au Collège Saint-Joseph de Tielt, en classe de poésie
(avant-dernière année de l’école secondaire).
En 1898, il suit un semestre de conférences du philosophe Rudolf Eucken à l’université d’Iéna.
Là, il admire la rigueur de la science allemande et la richesse de la culture allemande.
Il en vient à la conclusion qu’il appartient au monde germanique et non latin.

À partir de 1907, il commence à publier de nombreux ouvrages et des contributions
dans des revues catholiques pro-flamandes, telles que Ons Leven, Dietsche Warande
en Belfort et Jong Dietschland.
Après avoir enseigné pendant quinze ans, il remet sa démission à son évêque
et devient aumônier dans un petit village flamand, où il peut se consacrer
à ses activités littéraires.

Le 4 novembre 1911, il devient vicaire d’Alveringem,
une commune se trouvant juste derrière le Front de l’Yser.

Durant la Première Guerre mondiale, Verschaeve devient le conseiller spirituel
du Frontbeweging,mouvement nationaliste flamand.
Après l’Armistice, la condamnation du Frontbeweging par les autorités belges
convainc Verschaeve qu’il n’y a plus rien à attendre de la Belgique.

Il pose la première pierre de la Tour de l’Yser à Dixmude,
qui sera inaugurée le 24 août 1930.
Dans les années qui suivent, Verschaeve se distancie du pèlerinage de l’Yser,
trop modéré à son goût.
Il se détourne de la politique belge et de la démocratie.
Il est alors fasciné par des mouvements autoritaires comme le Verdinaso.

En 1936, il reçoit le prix Rembrandt de l’université de Hambourg et l’année suivante,
il est fait docteur honoris causa de l’Université catholique de Louvain.



Le 6 novembre 1940, il est nommé par l’administration militaire allemande
à la tête du Conseil culturel flamand.
Les évêques belges et le clergé diocésain entrevoient cette collaboration
avec beaucoup de suspicion, mais se gardent néanmoins de réagir par crainte
de représailles.

L’été 1941, pendant l’Opération Barbarossa allemande,
Verschaeve apporte son soutien entier à la « Légion flamande »
et s’occupe du recrutement de soldats.



En 1944, il tient une réunion avec Heinrich Himmler à propos
de la « question flamande ».
Il y explique à Himmler que, bien qu’il rejette le paganisme ,
il pense que le national-socialisme pourrait être complémentaire au message de l’Église
.
Jusqu’à la fin, Verschaeve continue à recruter des jeunes flamands catholiques
pour combattre dans des divisions Waffen-SS contre le « bolchévisme satanique ».



Fin août 1944, il est évacué en Allemagne, où il devient consultant
du « gouvernement flamand en exil »
dirigé par Jef van de Wiele. Il s’enfuit en Autriche en 1945, où il devient
un réfugié politique.

Le 12 novembre 1947, il est déchu de la nationalité belge
par la cour martiale de Bruges.
Bien que condamné à mort par contumace en Belgique, il continue à vivre
en Autriche jusqu’à la fin de sa vie.


Il meurt le 8 novembre 1949 d’une crise cardiaque
au presbytère de Solbad Hall et est enterré dans cette localité
.

En mai 1973, Bert Erikson et des membres du Vlaamse Militanten Orde,
exhument secrètement (opération Bréviaire) le corps de Verschaeve
pour l’enterrer en terre flamande, en sa ville natale.



Verschaeve reste une figure populaire au sein des mouvements nationalistes
flamand et a encore aujourd’hui son nom dans la toponymie de plusieurs
communes flamandes.
Ainsi, on trouve encore une Cyriel Verschaevelaan (avenue Cyriel Verschaeve)
à Zoersel et à Kapelle-op-den-Bos ; une Cyriel Verschaevestraat
(rue Cyriel Verschaeve) à Courtrai, à Lanaken ou encore à Puurs.






Source : study


http://la-flamme.fr/category/non-classe/

_________________
 

L'autre Histoire :
"qui n'entend qu'un son, n'entend qu'une cloche."

http://sansconcessiontv.org/

http://robertfaurisson.blogspot.it/2014/12/une-grande-dame-allemande-ouvre-la.html
Revenir en haut Aller en bas
 

8 novembre 1949 : mort de Cyriel Verschaeve.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L' Agora :: Hadès :: In Mémoriam-