L' Agora

Forum politique de libre expression & historique sans tabou.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Bienvenue sur le forum de L'AGORA, ici, le livre de notre Histoire a toutes ses pages....

(Noël 1941​)

Exemple de quelques pages d'Histoire "occultées" dans nos livres d'Histoire.... JO 1936 à Berlin : (Au dernier moment, toutefois, le comité américain, qui craignait les équipes hollandaise et allemande, revint sur sa décision. J. Owens et R. Metcalfe furent choisis aux dépens des deux athlètes… juifs. (S. Stoller et M. Glickman)(voir photo suivante) Le Bétar en uniforme avec son drapeau à Berlin: "En Histoire, la croûte, c’est le mensonge en lui-même, le pus, c’est l’occultation qui l’accompagne. N’hésitons pas à inciser et à tout purifier …"


Le saviez-vous ? Shocked

" Les Juifs déclarent la guerre aux Allemands en 1933."

"La Judée déclare la guerre à l'Allemagne"
Discours d'Adolf Hitler contre le Nouvel Ordre Mondial.

Le saviez-vous ? Shocked
Qu'est-ce que le fascisme ? scratch - Petite leçon rapide sur le fascisme.
« Quatre années d’Allemagne d’Hitler vues par un étranger » de Cesare Santoro. study

Affiche de propagande NS: (" On y voit une série d'animaux saluer Goëring.En haut à droite: un signe disant " Vivisection interdite" ( vivisection verboten ). (" Les animaux de laboratoires saluant Hermann Göring" )

Ces Nazis Noirs qui soutenaient Hitler. scratch
La liberté d'expression au "pays des Droits de l'Homme", c'est ça.... />
...hélas, d'autres "démocraties" embastillent ses citoyens pour délit d'opinion,voyez cette vidéo >
C'est un proverbe populaire utilisé par Shakespeare: "Henry IV", Première Partie, Acte III, scène 1, page 640 édition La Pléiade, traduction de Victor Hugo: << Dites la vérité, et vous humilierez le diable. >>
Ursula Haverbeck explique pourquoi l'Holocauste est le plus grand et le plus persistant mensonge de l'Histoire.
Ursula Haverbeck, 87 ans, est condamnée à dix mois de prison ferme !
Ursula Haverbeck, surnommée en Allemagne la « mamie nazie », a soutenu lors de son procès que « le camp d’Auschwitz n’a pas été un lieu d’extermination».
L'interview Vérité de Robert Faurisson à Méta Tour.
Démocratie dictatoriale : Wolfgang Fröhlich, en prison depuis 10 ans pour délit d’opinion. scratch
Udo Voigt (NPD): Violations des droits de l'homme en Europe : Dieudonné, Fröhlich, Haverbeck.

"Qui ne gueule pas la vérité, quand il sait la vérité, se fait complice des menteurs et des faussaires"​ (Charles Péguy)

« Débattre avec quelqu'un,c'est prendre le risque de changer d'avis » (Raymond Aron)

"L'Histoire est du vrai qui se déforme,et la légende du faux qui s'incarne" (Jean Cocteau)

DEVOIR DE MEMOIRE = DRESDE, les 13, 14 et 15 FEVRIER 1945.

" Dresde : Crime contre l'humanité,impuni à ce jour...."

"Souvenons-nous: Dresde 13,14,15 février 1945"

(Sur les raids aériens, lire « L’Incendie » de Jörg Friedrich aux éditions de Fallois. 2004 study ).

HELLSTORM - Tempête Infernale:ce film racontel'histoire que les vainqueurs,encore à ce jour, ne veulent pas que vous sachiez...
6 août 1945 : "Barbarie démocratique : Hiroshima " study

« Il y a quelque chose de pire que d'avoir une mauvaise pensée. C'est d'avoir une pensée toute faite. » (Charles Péguy)

"Qui n'entend qu'un son, n'entend qu'une cloche, écoutons les deux sons de cloche..."

Claude Sarraute: "notre shoa ont l'a vendu au monde entier".
Ayatollah Khamenei - "Les temps sombres sont devant nous "...
Un rabbin anti-sioniste : « la shoah a été créée par des sionistes. »

" Le professeur Faurisson a eu ​85 ans ​le 25 janvier​ 2014. Voici la vidéo qu'a composée pour lui un de nos correspondants allemands, que nous félicitons également "

" 1990, 45 ans après Nuremberg,les Sovietiques reconnaissent l'assassinat des officiers polonais dans la forêt de Katyn...."

" Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis...."

L'avis de nos présidents de la république :

Nagasaki et Oradour: où est la vraie barbarie ?
SLU9AQIH6UU
Jean Jaurès : « Le courage, c’est de chercher la Vérité et de la dire ».
Les Derniers Jours du Grand Mensonge... Shocked Aucun Juif gazé - 'I'm With You'... scratch
Un valeureux guerrier pour la Vérité !! cheers

Partagez | 
 

 2 septembre 1846 : naissance de Paul Déroulède.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Spartacus

Kouros
Messages : 2075
Date d'inscription : 13/03/2010
Age : 50
Localisation : Les arènes

MessageSujet: 2 septembre 1846 : naissance de Paul Déroulède.   Mar 2 Sep - 8:14

2 septembre 1846 :
naissance de Paul Déroulède.





« Je sais bien ce qu’on me reproche.
On dit de moi :
Déroulède c’est un exalté ou un simple.
Je ne suis ni l’un, ni l’autre ; je ne suis ni fou ni sot.
Si ma carrière peut sembler déraisonnable, la faute n’en est pas à moi,
ou plutôt la faute en est au caractère d’une existence
qui a toujours été en mouvement.
Et rien ne donne si naturellement l’idée du désordre
et de la complication que l’action au jour le jour.
En réalité, rien n’est plus simple, plus logique, plus sage que ma vie.
Oui, j’ai voulu la guerre, la revanche.
Mais avant de l’entreprendre, j’ai voulu que nous fussions prêts
.
»
 


                                                        Paul Déroulède



Paul Marie Joseph Déroulède est né à Paris le 2 septembre 1846
,  
Fils d’un avoué à la Cour d’appel de Paris.

Il suit ses études aux lycées Louis-le-Grand, Bonaparte et de Versailles,
puis à la Faculté de droit de Paris où il obtient sa licence.

Jusqu’à la Guerre de 1870, c’est un versificateur, admirant beaucoup Le Cid,  
qui fréquente les milieux littéraires républicains.
La déclaration de guerre lui fait abandonner son pacifisme.
Il rejoint son unité lors de la guerre franco-prussienne de 1870 où il montre un certain courage.

Il est fait prisonnier à Bazeilles, s’évade et rejoint les tirailleurs algériens.
Cité à l’ordre du jour et décoré en février 1871,
il participe à la répression de la Commune de Paris lors de la Semaine sanglante de mai.
À la suite d’une chute de cheval, il doit renoncer à la carrière militaire en 1874.

Désormais, par son œuvre littéraire et son action politique,
il incarne la France de la « revanche » en réclamant le retour de l’Alsace et de la Lorraine.
Il écrit les Chants du soldat en 1872, vendus à plus de 100 000 exemplaires,
dont le fameux Clairon, qui lui vaut la gloire et reste longtemps au programme scolaire.



Déroulède, dont la devise est « Qui vive ? France ! »,
crée la Ligue des patriotes en 1882..
Pour lui, la conquête coloniale puiserait l’énergie dont la France a besoin
pour la future guerre contre l’Allemagne.
De même, il estime que jamais les colonies ne pourraient offrir une compensation
à la perte de l’Alsace-Lorraine et c’est dans ce sens qu’il répond au colonialiste Jules Ferry :
« J’ai perdu deux sœurs, et vous m’offrez vingt nègres».



(manifestation de la Ligue des patriotes en 1913)

Adepte du général Boulanger ,
« celui qui nous délivrera des chinoiseries parlementaires
et des bavards impuissants
»
,
il est porté par sa notoriété à l’Assemblée nationale en 1889.
Le 27 janvier 1889 il tente en vain de persuader le général Boulanger
de marcher sur l’Élysée.
Le Gouvernement dissout alors la Ligue des Patriotes.



Déroulède reste député de la Charente de 1889 à 1893
puis de 1898 à 1901.

Profitant des obsèques de Félix Faure en 1899, il entreprend le coup d’État
que le général Boulanger avait refusé dix ans plus tôt.
Il tente en effet de faire tourner bride au général Roget
et à ses troupes pour prendre l’Élysée.
Arrêté, jugé en haute cour, relâché et, finalement, banni et expulsé en Espagne,
il bénéficie d’une amnistie en 1905.

Il renonce à sa carrière politique après l’échec des élections de 1906
dans son département de la Charente.

En 1908, malgré l’insistance de Maurice Barrès, Paul Déroulède refuse de poser
sa candidature à l’Académie française lors de la mort de François Coppée :
« Ma place n’est pas parmi votre élite, elle est dans la foule.
Je puis m’en tenir à l’écart,
mais je dois toujours être prêt à reprendre contact avec elle…
L’habit à palmes vertes et l’épée à poignée de nacre me transformeraient trop
. »

Dès lors, Paul Déroulède se retire à Langély
où il entreprend la rédaction de ses Feuilles de route.

Le 30 janvier 1914, il meurt d’une crise d’urémie
dans sa propriété du Mont Boron à Nice
avec une bénédiction papale.



(Square Marcel Pagnol, près de la place Saint augustin à Paris)

Sa dépouille est ramenée à Paris, où le cortège funèbre suscite
des manifestations de la Ligue des patriotes.

Il repose dans la chapelle de famille du cimetière de la Celle-Saint-Cloud.
A l’origine, un poteau allemand provenant de la frontière située au col du Bonhomme en Alsace
avait été installé en 1915 sur la tombe de Paul Déroulède, mais celui-ci a disparu.



Déroulède s’est battu deux fois dans des duels au pistolet :

◾contre Georges Clemenceau, car Déroulède l’avait accusé de corruption
dans le scandale de Panama.
Le duel a lieu le 23 décembre 1892 à Saint-Ouen devant 300 personnes
contenues par des gendarmes ; six balles échangées au commandement à 25 m,
sans conséquence ;


◾contre Jean Jaurès à Hendaye le 4 décembre 1904 à propos de Jeanne d’Arc ;
échange de deux balles, sans conséquence.



Après maints échanges de télégrammes, voyages et entrevues de témoins,
MM. Déroulède et Jaurès ont pu se joindre… et échanger deux balles sans résultat.







Source :  study



http://la-flamme.fr/category/non-classe/

_________________
 

L'autre Histoire :
"qui n'entend qu'un son, n'entend qu'une cloche."

http://sansconcessiontv.org/

http://robertfaurisson.blogspot.it/2014/12/une-grande-dame-allemande-ouvre-la.html
Revenir en haut Aller en bas
 

2 septembre 1846 : naissance de Paul Déroulède.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L' Agora :: Hadès :: In Mémoriam-