L' Agora

Forum politique de libre expression & historique sans tabou.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Bienvenue sur le forum de L'AGORA, ici, le livre de notre Histoire a toutes ses pages....

(Noël 1941​)

Exemple de quelques pages d'Histoire "occultées" dans nos livres d'Histoire.... JO 1936 à Berlin : (Au dernier moment, toutefois, le comité américain, qui craignait les équipes hollandaise et allemande, revint sur sa décision. J. Owens et R. Metcalfe furent choisis aux dépens des deux athlètes… juifs. (S. Stoller et M. Glickman)(voir photo suivante) Le Bétar en uniforme avec son drapeau à Berlin: "En Histoire, la croûte, c’est le mensonge en lui-même, le pus, c’est l’occultation qui l’accompagne. N’hésitons pas à inciser et à tout purifier …"


Le saviez-vous ? Shocked

" Les Juifs déclarent la guerre aux Allemands en 1933."

"La Judée déclare la guerre à l'Allemagne"
Discours d'Adolf Hitler contre le Nouvel Ordre Mondial.

Le saviez-vous ? Shocked
Qu'est-ce que le fascisme ? scratch - Petite leçon rapide sur le fascisme.
« Quatre années d’Allemagne d’Hitler vues par un étranger » de Cesare Santoro. study

Affiche de propagande NS: (" On y voit une série d'animaux saluer Goëring.En haut à droite: un signe disant " Vivisection interdite" ( vivisection verboten ). (" Les animaux de laboratoires saluant Hermann Göring" )

Ces Nazis Noirs qui soutenaient Hitler. scratch
La liberté d'expression au "pays des Droits de l'Homme", c'est ça.... />
...hélas, d'autres "démocraties" embastillent ses citoyens pour délit d'opinion,voyez cette vidéo >
C'est un proverbe populaire utilisé par Shakespeare: "Henry IV", Première Partie, Acte III, scène 1, page 640 édition La Pléiade, traduction de Victor Hugo: << Dites la vérité, et vous humilierez le diable. >>
Ursula Haverbeck explique pourquoi l'Holocauste est le plus grand et le plus persistant mensonge de l'Histoire.
Ursula Haverbeck, 87 ans, est condamnée à dix mois de prison ferme !
Ursula Haverbeck, surnommée en Allemagne la « mamie nazie », a soutenu lors de son procès que « le camp d’Auschwitz n’a pas été un lieu d’extermination».
L'interview Vérité de Robert Faurisson à Méta Tour.
Démocratie dictatoriale : Wolfgang Fröhlich, en prison depuis 10 ans pour délit d’opinion. scratch
Udo Voigt (NPD): Violations des droits de l'homme en Europe : Dieudonné, Fröhlich, Haverbeck.

"Qui ne gueule pas la vérité, quand il sait la vérité, se fait complice des menteurs et des faussaires"​ (Charles Péguy)

« Débattre avec quelqu'un,c'est prendre le risque de changer d'avis » (Raymond Aron)

"L'Histoire est du vrai qui se déforme,et la légende du faux qui s'incarne" (Jean Cocteau)

DEVOIR DE MEMOIRE = DRESDE, les 13, 14 et 15 FEVRIER 1945.

" Dresde : Crime contre l'humanité,impuni à ce jour...."

"Souvenons-nous: Dresde 13,14,15 février 1945"

(Sur les raids aériens, lire « L’Incendie » de Jörg Friedrich aux éditions de Fallois. 2004 study ).

HELLSTORM - Tempête Infernale:ce film racontel'histoire que les vainqueurs,encore à ce jour, ne veulent pas que vous sachiez...
6 août 1945 : "Barbarie démocratique : Hiroshima " study

« Il y a quelque chose de pire que d'avoir une mauvaise pensée. C'est d'avoir une pensée toute faite. » (Charles Péguy)

"Qui n'entend qu'un son, n'entend qu'une cloche, écoutons les deux sons de cloche..."

Claude Sarraute: "notre shoa ont l'a vendu au monde entier".
Ayatollah Khamenei - "Les temps sombres sont devant nous "...
Un rabbin anti-sioniste : « la shoah a été créée par des sionistes. »

" Le professeur Faurisson a eu ​85 ans ​le 25 janvier​ 2014. Voici la vidéo qu'a composée pour lui un de nos correspondants allemands, que nous félicitons également "

" 1990, 45 ans après Nuremberg,les Sovietiques reconnaissent l'assassinat des officiers polonais dans la forêt de Katyn...."

" Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis...."

L'avis de nos présidents de la république :

Nagasaki et Oradour: où est la vraie barbarie ?
SLU9AQIH6UU
Jean Jaurès : « Le courage, c’est de chercher la Vérité et de la dire ».
Les Derniers Jours du Grand Mensonge... Shocked Aucun Juif gazé - 'I'm With You'... scratch
Un valeureux guerrier pour la Vérité !! cheers

Partagez | 
 

 2 août 1946 : assassinat du général Andreï Andreïevitch Vlassov.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Spartacus

Kouros
Messages : 2075
Date d'inscription : 13/03/2010
Age : 50
Localisation : Les arènes

MessageSujet: 2 août 1946 : assassinat du général Andreï Andreïevitch Vlassov.   Mer 13 Aoû - 13:01

2 août 1946 :  
assassinat du général Andreï Andreïevitch Vlassov.





Andreï Vlassov:

SOURCE:
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.



Naissance   : 14 septembre 1900 :Lomakino

Décès : 2 août 1946 (à 45 ans) :Moscou

Nationalité : Soviétique, Russe

Allégeance :  URSS (1918-1942)

Allemagne nazie (1942-1945)

Arme :  Armée rouge (1918-1942)

Armée Vlassov (1942-1945)

Grade
: Lieutenant général

Service
: 1918 - 1945

Conflits : Guerre civile russe

Seconde Guerre mondiale

Commandement :  Armée Vlassov

Faits d'armes
: Siège de Léningrad

Distinctions : Ordre du Drapeau Rouge

Ordre du dragon d'or

Andreï Andreïevitch Vlassov (1900-1946) , plus communément appelé Andreï Vlassov,
est un général soviétique qui se rallia à Hitler et combattit dans les rangs de la Wehrmacht
lors de la Seconde Guerre mondiale.



Biographie:  study

Général et héros de l'Armée rouge.  
Fils de paysan, treizième enfant de sa famille, Andreï Vlassov est né en 1900
dans le village de Lomakno, dans la région de Gorki, en Russie.
Fils d'un tailleur de village, il entra comme élève gratuit au Séminaire de Nijni-Novgorod.
À l'âge de dix-huit ans, en pleine guerre civile russe, il s'engagea comme simple soldat
dans un régiment de la 2e division du Don de l'Armée rouge et y obtint le grade de capitaine
lors des campagnes d'Ukraine et de Crimée contre les Armées blanches de Dénikine.

À l'issue du conflit il fut nommé major (ou commandant) et professeur de tactique
à l'Académie militaire de Moscou, avant de recevoir, avec le grade de colonel,
le commandement du 2e régiment de fusiliers de la division turkmène.
Devenu membre du Parti communiste de l'Union soviétique en 1930,
il épousa en 1933 une jeune femme d'un village voisin de son lieu de naissance
et qui venait d'obtenir son doctorat de médecine.
Lorsqu'éclatèrent les purges staliniennes de 1934-1935 contre le maréchal Toukhatchevski
et les principaux chefs de l'Armée rouge, il servait comme chef d'État-major
à la 72e division de fusiliers.
C'est à cette époque que son épouse, ancienne fille de koulak,
le quitta afin de ne pas le compromettre aux yeux des autorités soviétiques.
La carrière fulgurante de Vlassov à la fin des années 1930 s'explique par son soutien
indéfectible au stalinisme.
Il bénéficia de l'épuration systématique des vétérans de la guerre civile.

En 1938, il est envoyé en Chine en tant que chef d’état-major du général Tcherepanov,
puis comme instructeur à l'Académie militaire de Chongqing, sous le pseudonyme de Volkhov.

C'est là que, selon ses dires futurs, il devait prendre conscience du double jeu de Staline :

- d'un côté, celui-ci soutenait le Guomindang contre les Japonais

-  et de l'autre il n'en maintenait pas moins des rapports étroits avec les adversaires internes
des nationalistes, à savoir les communistes de Mao Zedong.

À son retour, il se voit confier le commandement du 4e corps motorisé.
Ayant reçu des décorations des nationalistes chinois, celles-ci lui furent « confisquées »
lors de son retour en Union soviétique.

En 1939 il reçut le commandement de la 99e division de fusiliers,
l'une des plus mauvaises unités de l'Armée rouge.
En quelques mois, Vlassov en fit une division modèle, « une troupe d'élite exemplaire »,
selon un article du quotidien Étoile rouge.


Chef de l'Armée de libération nationale russe.  

En 1942, il est envoyé pour briser le siège de Leningrad mais son opération échoue
et il est capturé en juillet par les troupes allemandes.


Il passe alors de Staline à Hitler et déclare à l'armée de l'Allemagne nazie
son désir de faire défection.

Staline avait décidé que tout soldat soviétique prisonnier serait considéré comme déserteur,
et donc passible de la cour martiale et de la peine capitale.

Vlassov fait prisonnier était donc déjà considéré comme un « traître ».

Selon une autre version des faits, Vlassov aurait été convaincu par les Allemands
de rejoindre leur camp.
Il fonde le Comité russe de libération et l'Armée russe de libération
(Russkaya Osvoboditel'naya Armiya), dont il devient commandant en chef,
avec la tâche d'aider les troupes allemandes à combattre l'Armée rouge.
Hitler n'accorda qu'une confiance limitée à Vlassov et ne l'autorisa à commander
deux divisions armées que dans la phase finale du conflit
.
Il sera généralement écarté des affrontements directs avec l'Armée rouge.
Certains comme Gustave Hilger ont poussé à ce qu'Hitler donne plus de latitude
à Vlassov pour amener à lui plus de Russes désertant l'Armée rouge,
mais n'ont pas réussi à se faire entendre.
Le racisme antislave du Führer ainsi que les purifications qui en ont découlé
n'ont pas vraiment aidé à rallier les Russes contre Staline.


Un échec cuisant:  

Dans les derniers jours de la guerre, les troupes de Vlassov,
espérant gagner la faveur des Alliés, se retournèrent contre l'armée allemande
en aidant le soulèvement de Prague.
Mais les Alliés américano-britanniques refusèrent d'accorder l'asile à Vlassov.
Le général et ses aides de camp furent ou capturés ou livrés par les Américains
dans des circonstances mal définies, les membres de l'Armée russe de libération
furent tous livrés avec femmes et enfants et déportés en Sibérie, Vlassov
et ses généraux (sur un total de 11 officiers de son armée) furent internés
à la Loubianka à Moscou, torturés puis jugés à huis-clos et condamnés
pour haute trahison à la pendaison, le 1er août 1946.      
( On sait maintenant qu'il fut atrocement torturé et empalé:

Source: Dictionnaire de la réplique,Centre Henri et André Charllier,
Editions:Godefroy de Bouillon,1er trim/2004,p.398)

Vent d'Est.








_________________
 

L'autre Histoire :
"qui n'entend qu'un son, n'entend qu'une cloche."

http://sansconcessiontv.org/

http://robertfaurisson.blogspot.it/2014/12/une-grande-dame-allemande-ouvre-la.html
Revenir en haut Aller en bas
 

2 août 1946 : assassinat du général Andreï Andreïevitch Vlassov.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L' Agora :: Hadès :: In Mémoriam-