L' Agora

Forum politique de libre expression & historique sans tabou.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Bienvenue sur le forum de L'AGORA, ici, le livre de notre Histoire a toutes ses pages....

(Noël 1941​)

Exemple de quelques pages d'Histoire "occultées" dans nos livres d'Histoire.... JO 1936 à Berlin : (Au dernier moment, toutefois, le comité américain, qui craignait les équipes hollandaise et allemande, revint sur sa décision. J. Owens et R. Metcalfe furent choisis aux dépens des deux athlètes… juifs. (S. Stoller et M. Glickman)(voir photo suivante) Le Bétar en uniforme avec son drapeau à Berlin: "En Histoire, la croûte, c’est le mensonge en lui-même, le pus, c’est l’occultation qui l’accompagne. N’hésitons pas à inciser et à tout purifier …"


Le saviez-vous ? Shocked

" Les Juifs déclarent la guerre aux Allemands en 1933."

"La Judée déclare la guerre à l'Allemagne"
Discours d'Adolf Hitler contre le Nouvel Ordre Mondial.

Le saviez-vous ? Shocked
Qu'est-ce que le fascisme ? scratch - Petite leçon rapide sur le fascisme.
« Quatre années d’Allemagne d’Hitler vues par un étranger » de Cesare Santoro. study

Affiche de propagande NS: (" On y voit une série d'animaux saluer Goëring.En haut à droite: un signe disant " Vivisection interdite" ( vivisection verboten ). (" Les animaux de laboratoires saluant Hermann Göring" )

Ces Nazis Noirs qui soutenaient Hitler. scratch
La liberté d'expression au "pays des Droits de l'Homme", c'est ça.... />
...hélas, d'autres "démocraties" embastillent ses citoyens pour délit d'opinion,voyez cette vidéo >
C'est un proverbe populaire utilisé par Shakespeare: "Henry IV", Première Partie, Acte III, scène 1, page 640 édition La Pléiade, traduction de Victor Hugo: << Dites la vérité, et vous humilierez le diable. >>
Ursula Haverbeck explique pourquoi l'Holocauste est le plus grand et le plus persistant mensonge de l'Histoire.
Ursula Haverbeck, 87 ans, est condamnée à dix mois de prison ferme !
Ursula Haverbeck, surnommée en Allemagne la « mamie nazie », a soutenu lors de son procès que « le camp d’Auschwitz n’a pas été un lieu d’extermination».
L'interview Vérité de Robert Faurisson à Méta Tour.
Démocratie dictatoriale : Wolfgang Fröhlich, en prison depuis 10 ans pour délit d’opinion. scratch
Udo Voigt (NPD): Violations des droits de l'homme en Europe : Dieudonné, Fröhlich, Haverbeck.

"Qui ne gueule pas la vérité, quand il sait la vérité, se fait complice des menteurs et des faussaires"​ (Charles Péguy)

« Débattre avec quelqu'un,c'est prendre le risque de changer d'avis » (Raymond Aron)

"L'Histoire est du vrai qui se déforme,et la légende du faux qui s'incarne" (Jean Cocteau)

DEVOIR DE MEMOIRE = DRESDE, les 13, 14 et 15 FEVRIER 1945.

" Dresde : Crime contre l'humanité,impuni à ce jour...."

"Souvenons-nous: Dresde 13,14,15 février 1945"

(Sur les raids aériens, lire « L’Incendie » de Jörg Friedrich aux éditions de Fallois. 2004 study ).

HELLSTORM - Tempête Infernale:ce film racontel'histoire que les vainqueurs,encore à ce jour, ne veulent pas que vous sachiez...
6 août 1945 : "Barbarie démocratique : Hiroshima " study

« Il y a quelque chose de pire que d'avoir une mauvaise pensée. C'est d'avoir une pensée toute faite. » (Charles Péguy)

"Qui n'entend qu'un son, n'entend qu'une cloche, écoutons les deux sons de cloche..."

Claude Sarraute: "notre shoa ont l'a vendu au monde entier".
Ayatollah Khamenei - "Les temps sombres sont devant nous "...
Un rabbin anti-sioniste : « la shoah a été créée par des sionistes. »

" Le professeur Faurisson a eu ​85 ans ​le 25 janvier​ 2014. Voici la vidéo qu'a composée pour lui un de nos correspondants allemands, que nous félicitons également "

" 1990, 45 ans après Nuremberg,les Sovietiques reconnaissent l'assassinat des officiers polonais dans la forêt de Katyn...."

" Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis...."

L'avis de nos présidents de la république :

Nagasaki et Oradour: où est la vraie barbarie ?
SLU9AQIH6UU
Jean Jaurès : « Le courage, c’est de chercher la Vérité et de la dire ».
Les Derniers Jours du Grand Mensonge... Shocked Aucun Juif gazé - 'I'm With You'... scratch
Un valeureux guerrier pour la Vérité !! cheers

Partagez | 
 

 Le caractère des Gaulois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Spartacus

Kouros
Messages : 2079
Date d'inscription : 13/03/2010
Age : 51
Localisation : Les arènes

MessageSujet: Le caractère des Gaulois   Mer 31 Mar - 15:28

Voici la description que fait Ammien Marcellin des Gaulois
au IVe siècle de notre ère :

[15,12] XII.
Les Gaulois sont en général de haute taille; ils ont le teint blanc,
la chevelure blonde, le regard farouche et effroyable.
Leur humeur est querelleuse et arrogante à l'excès.
Le premier venu d'entre eux, dans une rixe, va tenir tète
à plusieurs étrangers à la fois, sans autre auxiliaire que sa femme,
champion bien autrement redoutable encore.
Il faut voir ces viragos, les veines du col gonflées par la rage,
balancer leurs robustes bras d'une blancheur de neige, et lancer,
des pieds et des poings, des coups qui semblent partir de la détente
d'une catapulte.
Calmes ou courroucés, les Gaulois ont presque toujours dans la voix
des tons menaçants et terribles.
Ils sont universellement propres et soigneux de leur personne.
On ne voit qui que ce soit, homme ou femme, en ce pays, en Aquitaine surtout, porter des vêtements sales et déchirés; rencontre si commune partout ailleurs.
Le Gaulois est soldat à tout âge.
Jeunes, vieux courent au combat de même ardeur; et il n'est rien
que ne puissent braver ces corps endurcis par un climat rigoureux
et par un constant exercice.
L'habitude locale en Italie de s'amputer le pouce pour échapper
au service militaire, et l'épithète de "murcus" (poltron) qui en dérive,
sont choses inconnues chez eux. Ils aiment le vin de passion,
et fabriquent pour y suppléer diverses boissons fermentées.
L'ivresse, cette frénésie volontaire, comme l'a définie Platon,
y est l'état habituel de bon nombre d'individus de la basse classe,
qui ne font qu'errer çà et là dans un abrutissement complet;
ce qui justifie le mot de Cicéron dans son plaidoyer pour Fonteius :

"Les Gaulois vont mettre de l'eau dans leur vin".

Autant vaudrait, selon eux, y mettre du poison.
La partie de cette région qui avoisine l'Italie a passé sans
de grands efforts sous le joug romain.
Son indépendance menacée en premier lieu par Fulvius,
puis ébranlée fortement dans une suite de petits combats soutenus
contre Sextius, fut tout à fait abattue par Fabius Maximus; avantage
que ce dernier n'obtint cependant que par la réduction des Allobroges,
nos plus opiniâtres adversaires dans cette lutte,
et qui lui valut un surnom.
Mais ce ne fut qu'après dix ans de campagnes, comme nous
l'apprend Salluste, et diverses alternatives de succès et de revers,
que l'universalité de la Gaule; sauf les cantons rendus inaccessibles
par des marais, fut enfin soumise à César, et annexée à l'empire
par un lien désormais indissoluble.
Mais cette digression nous entraine trop loin du sujet; hâtons-nous
d'y rentrer.

Pour Julien dans son Misopogon :

Ainsi vivais-je chez les Celtes, comme le Bourru de Ménandre,
me faisant à moi-même la vie dure.
La grossièreté des Celtes n'y trouvait rien à redire.
Mais une cité florissante, heureuse, peuplée, a bien raison de s'en fâcher,
elle qui ne voit chez elle que danseurs, flûteurs, mimes plus nombreux
que les citoyens, et pas de respect pour les princes.
Rougir ne convient qu'a des lâches ; mais des gens de cœur,
comme vous, doivent faire bombance dès le matin et la nuit prendre
leurs ébats, sans nul souci des lois, soit en théorie, soit en pratique.
Et de fait, les lois ne sont redoutables que par les princes; en sorte
que quiconque insulte le prince, celui-là par surcroît foule
aux pieds les lois. Le plaisir que vous y prenez éclate partout,
mais notamment sur vos places publiques et dans vos théâtres :
le peuple, ce sont des applaudissements et des cris ; les magistrats,
c'est une illustration, c'est une gloire plus grande d'avoir fait
des dépenses pour de pareilles têtes que n'en a eu Solon d'Athènes
en conversant avec Crésus, roi des Lydiens;là tout le monde est beau,
grand, épilé, fraîchement rasé, les jeunes comme les vieux,
tous rivaux du bonheur des Phéaciens, préférant à la vertu
les vêtements brodés, les bains chauds et les lits.

Attention l'apparente critique que Julien adresse à lui même
et aux Celtes n'est qu'une ironie ; il défend des valeurs qu'il estime
être les meilleures, tempérance, rudesse, sobriété... et qu'il prête
aux Gaulois contrairement à ses détracteurs d'Antioche,
qu'il traite implicitement d'efféminés.

study

_________________
 

L'autre Histoire :
"qui n'entend qu'un son, n'entend qu'une cloche."

http://sansconcessiontv.org/

http://robertfaurisson.blogspot.it/2014/12/une-grande-dame-allemande-ouvre-la.html
Revenir en haut Aller en bas
 

Le caractère des Gaulois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L' Agora :: Discussions. :: Académie :: Histoire. :: [Sources] Documents utiles.-