L' Agora

Forum politique de libre expression & historique sans tabou.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Bienvenue sur le forum de L'AGORA, ici, le livre de notre Histoire a toutes ses pages....

(Noël 1941​)

Exemple de quelques pages d'Histoire "occultées" dans nos livres d'Histoire.... JO 1936 à Berlin : (Au dernier moment, toutefois, le comité américain, qui craignait les équipes hollandaise et allemande, revint sur sa décision. J. Owens et R. Metcalfe furent choisis aux dépens des deux athlètes… juifs. (S. Stoller et M. Glickman)(voir photo suivante) Le Bétar en uniforme avec son drapeau à Berlin: "En Histoire, la croûte, c’est le mensonge en lui-même, le pus, c’est l’occultation qui l’accompagne. N’hésitons pas à inciser et à tout purifier …"


Le saviez-vous ? Shocked

" Les Juifs déclarent la guerre aux Allemands en 1933."

"La Judée déclare la guerre à l'Allemagne"
Discours d'Adolf Hitler contre le Nouvel Ordre Mondial.

Le saviez-vous ? Shocked
Qu'est-ce que le fascisme ? scratch - Petite leçon rapide sur le fascisme.
« Quatre années d’Allemagne d’Hitler vues par un étranger » de Cesare Santoro. study

Affiche de propagande NS: (" On y voit une série d'animaux saluer Goëring.En haut à droite: un signe disant " Vivisection interdite" ( vivisection verboten ). (" Les animaux de laboratoires saluant Hermann Göring" )

Ces Nazis Noirs qui soutenaient Hitler. scratch
La liberté d'expression au "pays des Droits de l'Homme", c'est ça.... />
...hélas, d'autres "démocraties" embastillent ses citoyens pour délit d'opinion,voyez cette vidéo >
C'est un proverbe populaire utilisé par Shakespeare: "Henry IV", Première Partie, Acte III, scène 1, page 640 édition La Pléiade, traduction de Victor Hugo: << Dites la vérité, et vous humilierez le diable. >>
Ursula Haverbeck explique pourquoi l'Holocauste est le plus grand et le plus persistant mensonge de l'Histoire.
Ursula Haverbeck, 87 ans, est condamnée à dix mois de prison ferme !
Ursula Haverbeck, surnommée en Allemagne la « mamie nazie », a soutenu lors de son procès que « le camp d’Auschwitz n’a pas été un lieu d’extermination».
L'interview Vérité de Robert Faurisson à Méta Tour.
Démocratie dictatoriale : Wolfgang Fröhlich, en prison depuis 10 ans pour délit d’opinion. scratch
Udo Voigt (NPD): Violations des droits de l'homme en Europe : Dieudonné, Fröhlich, Haverbeck.

"Qui ne gueule pas la vérité, quand il sait la vérité, se fait complice des menteurs et des faussaires"​ (Charles Péguy)

« Débattre avec quelqu'un,c'est prendre le risque de changer d'avis » (Raymond Aron)

"L'Histoire est du vrai qui se déforme,et la légende du faux qui s'incarne" (Jean Cocteau)

DEVOIR DE MEMOIRE = DRESDE, les 13, 14 et 15 FEVRIER 1945.

" Dresde : Crime contre l'humanité,impuni à ce jour...."

"Souvenons-nous: Dresde 13,14,15 février 1945"

(Sur les raids aériens, lire « L’Incendie » de Jörg Friedrich aux éditions de Fallois. 2004 study ).

HELLSTORM - Tempête Infernale:ce film racontel'histoire que les vainqueurs,encore à ce jour, ne veulent pas que vous sachiez...
6 août 1945 : "Barbarie démocratique : Hiroshima " study

« Il y a quelque chose de pire que d'avoir une mauvaise pensée. C'est d'avoir une pensée toute faite. » (Charles Péguy)

"Qui n'entend qu'un son, n'entend qu'une cloche, écoutons les deux sons de cloche..."

Claude Sarraute: "notre shoa ont l'a vendu au monde entier".
Ayatollah Khamenei - "Les temps sombres sont devant nous "...
Un rabbin anti-sioniste : « la shoah a été créée par des sionistes. »

" Le professeur Faurisson a eu ​85 ans ​le 25 janvier​ 2014. Voici la vidéo qu'a composée pour lui un de nos correspondants allemands, que nous félicitons également "

" 1990, 45 ans après Nuremberg,les Sovietiques reconnaissent l'assassinat des officiers polonais dans la forêt de Katyn...."

" Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis...."

L'avis de nos présidents de la république :

Nagasaki et Oradour: où est la vraie barbarie ?
SLU9AQIH6UU
Jean Jaurès : « Le courage, c’est de chercher la Vérité et de la dire ».
Les Derniers Jours du Grand Mensonge... Shocked Aucun Juif gazé - 'I'm With You'... scratch
Un valeureux guerrier pour la Vérité !! cheers

Partagez | 
 

 15 juin 2001 : mort de Jean Souètre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Spartacus

Kouros
Messages : 2077
Date d'inscription : 13/03/2010
Age : 51
Localisation : Les arènes

MessageSujet: 15 juin 2001 : mort de Jean Souètre.   Dim 15 Juin - 16:10

15 juin 2001 :
mort de Jean Souètre.





Jean-René Souètre est né le 15 octobre 1930 à Ayguemorte-les-Graves en Gironde.

Il embrasse très tôt la carrière militaire, à onze ans,
il est enfant de troupe à Billom puis à Autun.

Il rejoint l’Armée de l’air en 1950.
Il obtient son brevet de commandant de batterie anti-aérienne à sa sortie de l’école d’artillerie
interalliée d’Idar-Oberstein et est affecté à Mourmelon.
Sous-lieutenant en 1952, sa demande de servir en Indochine est refusée.
Sa spécialité n’y étant pas jugée utile; il se retrouve en occupation en RFA à Lahr .

Au début de la guerre d’Algérie, le groupement d’artillerie est dissout pour être remplacé
par une demi-brigade de fusilliers de l’air (DBFA) qui en 1954
est aussitôt envoyée en Afrique du nord.

En 1956
, le Lieutenant Souétre se distingue car, sans ordre,
il va dégager avec sa section des pétroliers tombés dans une embuscade :

- il reçoit une sanction de quinze jours d’arrêt de rigueur.
C’est alors que sont créés les commandos de l’air, sur une idée du commandant de l’air
en Algérie, le général de Maricourt.
Souètre demande sa mutation dans une de ces unités.

Breveté parachutiste, Jean Souètre, qui vient de passer quelques jours au CPA 20/541,
devient l’adjoint du capitaine Fuhrer, commandant du commando parachutiste de l’air (CPA)
40/541 qui opère dans le sud oranais, l’Ouarsenis et la Kabylie.



Le 13 novembre 1957
, son capitaine blessé, il se voit attribuer le commandement
du commando.
Nommé capitaine à 29 ans, il quitte le CPA « Maxime » le 12 avril 1960
pour prendre la direction du bataillon d’instruction des commandos de l’air.
Il reçoit plusieurs décorations et citations et est fait chevalier de la Légion d’honneur.

Avec audace, lors de la « Semaine des Barricades d’Alger »,
du 24 janvier au 1er février 1960, il affirme ses propres idées concernant
la politique à suivre en Algérie.
En décembre, il est muté hors des commandos et envoyé en métropole après le voyage
du général De Gaulle, lors duquel il a par trop manifesté ses fortes convictions
« Algérie française ».



(Tramoni et Souétre)

Surnommé par ses proches le « Robin des Bois de l’Ouarsenis »,
il revient en Algérie en février 1961, à Bouguirat, dans l’arrière-pays de Mostaganem,
afin de créer un maquis de résistance pour l’Algérie française.
Arrêté peu après, il est libéré lors du soulèvement des généraux.

De nouveau arrêté, jugé, condamné, il est interné au camp de Saint-Maurice-l’Ardoise.
Le 20 janvier 1962, son mariage dans ce camp avec Josette Marcailhou d’Aymeric,
cousine de René Villard, cause un petit scandale :

- en effet, la cérémonie a lieu en présence du commandant-adjoint de la IXe Région militaire,
le général Clément.
Cela fait d’autant plus scandale que Paris Match en publie le reportage !

Dans la nuit du 18 au 19 février 1962, Jean Souètre, avec dix-sept complices,
s’évade de l’« Ardoise » grâce à un tunnel de 35 mètres de long ; il passe en Espagne.

De nouveau en Algérie, il est un des responsable de l’OAS pour l’Oranie
en tant que membre du directoire révolutionnaire.
Condamné à mort par contumace, il est contraint à la clandestinité.

Après juin 1962 et sa condamnation, Jean Souètre vit en Espagne.
En 1966, il est conseiller de Moïse Tshombe, président en exil en Espagne.
Durant les combats de juillet 1967 au Katanga, il est aux côtés de Bob Denard.
Puis, toujours en Afrique, il est à la tête d’un groupe en Angola.
Avec les autres membres de l’OAS, Jean Souètre est amnistié en 1968.
Il prend alors jusqu’en 1971 la direction d’une société basée à Majorque, aux îles Baléares
puis revient en France, plus précisément aux Antilles, où il est fondé de pouvoir
d’une sucrerie de Martinique.

De retour en métropole en 1975
, Jean Souètre appartient au comité de direction
du casino de Divonne-les-Bains jusqu’à son décès.

En 1977, la publication d’un document de la CIA lance une polémique
sur l’éventuelle participation de Jean Souètre à l’assassinat de John F. Kennedy.
Ce document évoque en effet « sa » présence à Dallas le vendredi 22 novembre 1963.
Dix-huit heures après la mort du président américain, un Français est arrêté à Fort Worth
puis expulsé des États-Unis. La note précise :
« le sujet est soupçonné d’être un capitaine déserteur de l’armée française
et activiste de l’OAS
».

Le journaliste Steve Rivele découvre plus tard, en 1988, que Jean Souètre
a un « ennemi » ancien : Michel Mertz.
Employé par les services secrets français pour infiltrer l’OAS avant de tremper
dans des affaires de trafic de drogue, celui-ci aurait usurpé l’identité de Jean Souètre.
Ce dernier reconnaît d’ailleurs que Mertz avait déjà eu l’habitude de se servir de son nom
comme pseudonyme, pour éventuellement le compromettre.
Il est évident donc que le véritable Jean Souètre ne se soit pas trouvé à Dallas
ce 22 novembre 1963.
Le journaliste d’investigation français William Reymond, pense que le SDECE
a voulu fabriquer
« de toutes pièces la présence de Souètre,
détenant ainsi un moyen de pression sur l’OAS
. »


Dès son retour en métropole, il devient membre du Front National
et un pilier de la fédération de Savoie ou il se présente régulièrement aux élections.


Le capitaine Souètre s’éteint le 15 juin 2001 à Annemasse.








Source : study



http://la-flamme.fr/category/non-classe/




_________________
 

L'autre Histoire :
"qui n'entend qu'un son, n'entend qu'une cloche."

http://sansconcessiontv.org/

http://robertfaurisson.blogspot.it/2014/12/une-grande-dame-allemande-ouvre-la.html
Revenir en haut Aller en bas
 

15 juin 2001 : mort de Jean Souètre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L' Agora :: Hadès :: In Mémoriam-