L' Agora

Forum politique de libre expression & historique sans tabou.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Bienvenue sur le forum de L'AGORA, ici, le livre de notre Histoire a toutes ses pages....

(Noël 1941​)

Exemple de quelques pages d'Histoire "occultées" dans nos livres d'Histoire.... JO 1936 à Berlin : (Au dernier moment, toutefois, le comité américain, qui craignait les équipes hollandaise et allemande, revint sur sa décision. J. Owens et R. Metcalfe furent choisis aux dépens des deux athlètes… juifs. (S. Stoller et M. Glickman)(voir photo suivante) Le Bétar en uniforme avec son drapeau à Berlin: "En Histoire, la croûte, c’est le mensonge en lui-même, le pus, c’est l’occultation qui l’accompagne. N’hésitons pas à inciser et à tout purifier …"


Le saviez-vous ? Shocked

" Les Juifs déclarent la guerre aux Allemands en 1933."

"La Judée déclare la guerre à l'Allemagne"
Discours d'Adolf Hitler contre le Nouvel Ordre Mondial.

Le saviez-vous ? Shocked
Qu'est-ce que le fascisme ? scratch - Petite leçon rapide sur le fascisme.
« Quatre années d’Allemagne d’Hitler vues par un étranger » de Cesare Santoro. study

Affiche de propagande NS: (" On y voit une série d'animaux saluer Goëring.En haut à droite: un signe disant " Vivisection interdite" ( vivisection verboten ). (" Les animaux de laboratoires saluant Hermann Göring" )

Ces Nazis Noirs qui soutenaient Hitler. scratch
La liberté d'expression au "pays des Droits de l'Homme", c'est ça.... />
...hélas, d'autres "démocraties" embastillent ses citoyens pour délit d'opinion,voyez cette vidéo >
C'est un proverbe populaire utilisé par Shakespeare: "Henry IV", Première Partie, Acte III, scène 1, page 640 édition La Pléiade, traduction de Victor Hugo: << Dites la vérité, et vous humilierez le diable. >>
Ursula Haverbeck explique pourquoi l'Holocauste est le plus grand et le plus persistant mensonge de l'Histoire.
Ursula Haverbeck, 87 ans, est condamnée à dix mois de prison ferme !
Ursula Haverbeck, surnommée en Allemagne la « mamie nazie », a soutenu lors de son procès que « le camp d’Auschwitz n’a pas été un lieu d’extermination».
L'interview Vérité de Robert Faurisson à Méta Tour.
Démocratie dictatoriale : Wolfgang Fröhlich, en prison depuis 10 ans pour délit d’opinion. scratch
Udo Voigt (NPD): Violations des droits de l'homme en Europe : Dieudonné, Fröhlich, Haverbeck.

"Qui ne gueule pas la vérité, quand il sait la vérité, se fait complice des menteurs et des faussaires"​ (Charles Péguy)

« Débattre avec quelqu'un,c'est prendre le risque de changer d'avis » (Raymond Aron)

"L'Histoire est du vrai qui se déforme,et la légende du faux qui s'incarne" (Jean Cocteau)

DEVOIR DE MEMOIRE = DRESDE, les 13, 14 et 15 FEVRIER 1945.

" Dresde : Crime contre l'humanité,impuni à ce jour...."

"Souvenons-nous: Dresde 13,14,15 février 1945"

(Sur les raids aériens, lire « L’Incendie » de Jörg Friedrich aux éditions de Fallois. 2004 study ).

HELLSTORM - Tempête Infernale:ce film racontel'histoire que les vainqueurs,encore à ce jour, ne veulent pas que vous sachiez...
6 août 1945 : "Barbarie démocratique : Hiroshima " study

« Il y a quelque chose de pire que d'avoir une mauvaise pensée. C'est d'avoir une pensée toute faite. » (Charles Péguy)

"Qui n'entend qu'un son, n'entend qu'une cloche, écoutons les deux sons de cloche..."

Claude Sarraute: "notre shoa ont l'a vendu au monde entier".
Ayatollah Khamenei - "Les temps sombres sont devant nous "...
Un rabbin anti-sioniste : « la shoah a été créée par des sionistes. »

" Le professeur Faurisson a eu ​85 ans ​le 25 janvier​ 2014. Voici la vidéo qu'a composée pour lui un de nos correspondants allemands, que nous félicitons également "

" 1990, 45 ans après Nuremberg,les Sovietiques reconnaissent l'assassinat des officiers polonais dans la forêt de Katyn...."

" Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis...."

L'avis de nos présidents de la république :

Nagasaki et Oradour: où est la vraie barbarie ?
SLU9AQIH6UU
Jean Jaurès : « Le courage, c’est de chercher la Vérité et de la dire ».
Les Derniers Jours du Grand Mensonge... Shocked Aucun Juif gazé - 'I'm With You'... scratch
Un valeureux guerrier pour la Vérité !! cheers

Partagez | 
 

 4 avril 1884 : naissance de l’Amiral Isoroku Yamamoto.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Spartacus

Kouros
Messages : 2077
Date d'inscription : 13/03/2010
Age : 51
Localisation : Les arènes

MessageSujet: 4 avril 1884 : naissance de l’Amiral Isoroku Yamamoto.   Ven 4 Avr - 9:11

4 avril 1884 :
naissance de l’Amiral Isoroku Yamamoto.






Isoroku Sadayoshi est né à Nagaoka dans la préfecture de Niigata.

Son père, Takano Sadayoshi est un samouraï de rang inférieur du han de Nagaoka.
« Isoroku » est un ancien terme japonais qui signifie « 56 », soit l’âge de son père
au moment de la naissance d’Isoroku.

En 1916, Isoroku est adopté par la famille Yamamoto et prit son nom.
Il était courant que des familles sans fils adoptent de jeunes garçons
pour faire perdurer le nom.
En 1918, Isoroku épouse Reiko Misashi avec qui il a quatre enfants :

- deux fils et deux filles.

Yamamoto s’engage en 1901 dans l’académie navale à Etajima (Hiroshima)
et est diplômé en 1904.
En 1905, pendant la guerre russo-japonaise, il participe à la bataille de Tsoushima
en tant qu’enseigne de vaisseau à bord du croiseur Nisshin.
Le 27 mai 1905, à la suite de l’explosion d’une batterie, Yamamoto perd deux doigts
et reçoit 120 éclats métalliques.
Après la guerre, il sert pendant plusieurs années à bord d’autres navires.
Entre 1907 et 1908, il suivit des cours à l’École des torpilles.

Il se rend ensuite aux États-Unis, à l’université Harvard entre 1919 et 1921.
Il travaille comme fermier à Dartmouth dans le Massachusetts.

Entre 1925 et 1928, Yamamoto est attaché naval pour l’ambassade japonaise
à Washington.
Il obtint le commandement du porte-avions japonais Akagi en 1928,
suivi du commandement du Bureau technique du Département de l’Aéronautique
navale de 1930 à1933 et finalement, le grade de vice-amiral à bord de l’Akagi en 1933.
Après un travail diplomatique durant la conférence de Londres sur le désarmement naval,
il obtient le poste stratégique de chef du Service central de l’Aéronautique navale.
Il devient vice-ministre de la marine en 1936, un mandat qu’il assure jusqu’à sa nomination
en tant que commandant en chef de la flotte combinée.
En parallèle, il s’occupe du commandement du Département de l’Aéronautique navale.

Malgré ses affinités avec les États-Unis de par ses études, son travail lié à la diplomatie
et l’ambassade à Washington, Yamamoto fut inévitablement impliqué, que ce soit
directement ou indirectement, dans la préparation de la guerre contre les États-Unis.
Ses actions n’allèrent toutefois pas dans l’axe voulu par les militaires les plus ambitieux.
Sa participation à la seconde conférence de Londres sur le désarmement naval en 1930
fut un échec pour les militaires.
Le Japon n’obtint pas la parité avec la flotte américaine.
Yamamoto s’opposa systématiquement à l’invasion de la Mandchourie en 1931
et à la guerre contre la Chine qui en découla en 1937.
Il désapprouva également les accords et l’alliance avec l’Allemagne nazie.

Le 15 novembre 1940, il est promu amiral.

Yamamoto lançe un avertissement à Fumimaro Konoe, alors premier ministre,
en lui indiquant clairement qu’il redoutait l’issue et les conséquences du conflit
pour le Japon après six mois.
Les faits lui donnèrent en partie raison.



Yamamoto et le ministre de la Marine et futur premier ministre
Mitsumasa Yonai, en 1938.


Pour remotiver ses troupes après la débâcle de Guadalcanal,
Yamamoto décida de visiter plusieurs bases dans le sud du Pacifique.
Le 14 avril 1943, dans le cadre du programme Magic, les services de renseignements américains interceptèrent et déchiffrèrent un message contenant des informations détaillées
sur l’itinéraire qu’emprunterait Yamamoto, les horaires et le dispositif prévu
pour le transporter et l’escorter.
Il était prévu de faire voler l’amiral de Rabaul jusqu’à l’aérodrome de Ballale
sur une île près de Bougainville dans les îles Salomon.

Le voyage devait avoir lieu le matin du 18 avril.



Le matin du 18 avril, malgré les avertissements de ses conseillers qui craignaient
une embuscade, Yamamoto décolla comme prévu de Rabaul avec une escorte de 6 Zéros
pour un voyage d’environ 500 kilomètres.
Peu après, sur les 18 P-38 spécialement préparés pour cette mission avec des réservoirs largables supplémentaires, 16 prirent leur envol de Guadalcanal et volèrent environ
700 kilomètres en maintenant un silence radio complet.
À 9h34 (heure de Tokyo), les deux groupes d’appareils se rencontrèrent
et le combat débuta entre les 16 P-38 et les 6 zéros japonais.

Le site du crash et le corps de l’amiral furent découverts le lendemain par un groupe
de secours japonais dans la jungle au nord de Buin.
Le lieutenant Hamasuna commandait l’opération et fit un compte-rendu de la scène :

- Yamamoto avait été éjecté de l’épave, sa main couverte d’un gant blanc tenait
son sabre de samouraï, droit dans son siège sous un arbre.
Hamasuna ajouta qu’il reconnut immédiatement Yamamoto, la tête penchée vers le bas.
Une autopsie fut effectuée et montra que Yamamoto avait reçu deux balles :

- une dans l’épaule, l’autre ayant traversé sa joue et étant ressortie au-dessus de son œil droit.

Le capitaine Watanabe et le reste de l’équipe de Yamamoto incinérèrent les restes
de l’amiral à Buin.
Ses cendres furent envoyées à Tokyo à bord du Musashi.

Les funérailles nationales eurent lieu le 3 juin 1943 et le titre d’Amiral de la Flotte
lui fut attribué à titre posthume, en même temps que l’Ordre du Chrysanthème.

Yamamoto est le seul combattant non allemand qui soit honoré
de la Croix de chevalier avec feuilles de chêne et épées.




Une partie de ses cendres fut enterrée dans le cimetière public de Tama à Tokyo,
le reste se trouve auprès de ses ancêtres au temple Chuko-Hi à Nagaoka.


_________________
 

L'autre Histoire :
"qui n'entend qu'un son, n'entend qu'une cloche."

http://sansconcessiontv.org/

http://robertfaurisson.blogspot.it/2014/12/une-grande-dame-allemande-ouvre-la.html
Revenir en haut Aller en bas
 

4 avril 1884 : naissance de l’Amiral Isoroku Yamamoto.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L' Agora :: Hadès :: In Mémoriam-