L' Agora

Forum politique de libre expression & historique sans tabou.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Bienvenue sur le forum de L'AGORA, ici, le livre de notre Histoire a toutes ses pages....

(Noël 1941​)

Exemple de quelques pages d'Histoire "occultées" dans nos livres d'Histoire.... JO 1936 à Berlin : (Au dernier moment, toutefois, le comité américain, qui craignait les équipes hollandaise et allemande, revint sur sa décision. J. Owens et R. Metcalfe furent choisis aux dépens des deux athlètes… juifs. (S. Stoller et M. Glickman)(voir photo suivante) Le Bétar en uniforme avec son drapeau à Berlin: "En Histoire, la croûte, c’est le mensonge en lui-même, le pus, c’est l’occultation qui l’accompagne. N’hésitons pas à inciser et à tout purifier …"


Le saviez-vous ? Shocked

" Les Juifs déclarent la guerre aux Allemands en 1933."

"La Judée déclare la guerre à l'Allemagne"
Discours d'Adolf Hitler contre le Nouvel Ordre Mondial.

Le saviez-vous ? Shocked
Qu'est-ce que le fascisme ? scratch - Petite leçon rapide sur le fascisme.
« Quatre années d’Allemagne d’Hitler vues par un étranger » de Cesare Santoro. study

Affiche de propagande NS: (" On y voit une série d'animaux saluer Goëring.En haut à droite: un signe disant " Vivisection interdite" ( vivisection verboten ). (" Les animaux de laboratoires saluant Hermann Göring" )

Ces Nazis Noirs qui soutenaient Hitler. scratch
La liberté d'expression au "pays des Droits de l'Homme", c'est ça.... />
...hélas, d'autres "démocraties" embastillent ses citoyens pour délit d'opinion,voyez cette vidéo >
C'est un proverbe populaire utilisé par Shakespeare: "Henry IV", Première Partie, Acte III, scène 1, page 640 édition La Pléiade, traduction de Victor Hugo: << Dites la vérité, et vous humilierez le diable. >>
Ursula Haverbeck explique pourquoi l'Holocauste est le plus grand et le plus persistant mensonge de l'Histoire.
Ursula Haverbeck, 87 ans, est condamnée à dix mois de prison ferme !
Ursula Haverbeck, surnommée en Allemagne la « mamie nazie », a soutenu lors de son procès que « le camp d’Auschwitz n’a pas été un lieu d’extermination».
L'interview Vérité de Robert Faurisson à Méta Tour.
Démocratie dictatoriale : Wolfgang Fröhlich, en prison depuis 10 ans pour délit d’opinion. scratch
Udo Voigt (NPD): Violations des droits de l'homme en Europe : Dieudonné, Fröhlich, Haverbeck.

"Qui ne gueule pas la vérité, quand il sait la vérité, se fait complice des menteurs et des faussaires"​ (Charles Péguy)

« Débattre avec quelqu'un,c'est prendre le risque de changer d'avis » (Raymond Aron)

"L'Histoire est du vrai qui se déforme,et la légende du faux qui s'incarne" (Jean Cocteau)

DEVOIR DE MEMOIRE = DRESDE, les 13, 14 et 15 FEVRIER 1945.

" Dresde : Crime contre l'humanité,impuni à ce jour...."

"Souvenons-nous: Dresde 13,14,15 février 1945"

(Sur les raids aériens, lire « L’Incendie » de Jörg Friedrich aux éditions de Fallois. 2004 study ).

HELLSTORM - Tempête Infernale:ce film racontel'histoire que les vainqueurs,encore à ce jour, ne veulent pas que vous sachiez...
6 août 1945 : "Barbarie démocratique : Hiroshima " study

« Il y a quelque chose de pire que d'avoir une mauvaise pensée. C'est d'avoir une pensée toute faite. » (Charles Péguy)

"Qui n'entend qu'un son, n'entend qu'une cloche, écoutons les deux sons de cloche..."

Claude Sarraute: "notre shoa ont l'a vendu au monde entier".
Ayatollah Khamenei - "Les temps sombres sont devant nous "...
Un rabbin anti-sioniste : « la shoah a été créée par des sionistes. »

" Le professeur Faurisson a eu ​85 ans ​le 25 janvier​ 2014. Voici la vidéo qu'a composée pour lui un de nos correspondants allemands, que nous félicitons également "

" 1990, 45 ans après Nuremberg,les Sovietiques reconnaissent l'assassinat des officiers polonais dans la forêt de Katyn...."

" Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis...."

L'avis de nos présidents de la république :

Nagasaki et Oradour: où est la vraie barbarie ?
SLU9AQIH6UU
Jean Jaurès : « Le courage, c’est de chercher la Vérité et de la dire ».
Les Derniers Jours du Grand Mensonge... Shocked Aucun Juif gazé - 'I'm With You'... scratch
Un valeureux guerrier pour la Vérité !! cheers

Partagez | 
 

 L'Etat français en 1940,existait-il oui ou non ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Héraclius

Kouros
Messages : 722
Date d'inscription : 10/03/2010
Age : 51
Localisation : Athèna

MessageSujet: L'Etat français en 1940,existait-il oui ou non ?   Ven 26 Mar - 12:58



D'après De Gaulle:"Il n'existait que lui pour représenter la France!"

Ma question: "Pourquoi reconnaître que c'était Pétain,aujourd'hui ?"



L'Etat français en 1940, existait-il oui ou non ?

Source:

Le Conseil d' Etat reconnait la responsabilité de l' Etat
le Lun 16 Fév 2009

--------------------------------------------------------------------------------

"La déportation de personnes victimes de persécutions antisémites
durant la Seconde guerre mondiale est constitutive
d'une "faute" qui engage la responsabilité de l'État.

Tel est l'avis rendu lundi par le Conseil d'État qui reconnaît
pour la première fois la "responsabilité" de l'État français
dans la déportation de Juifs sous l'Occupation, estimant cependant
que les graves préjudices subis par les victimes avaient déjà été
indemnisés, matériellement et symboliquement, depuis 1945.


La plus haute juridiction administrative française avait été saisie
pour avis par le tribunal administratif de Paris qui examine
actuellement la demande d'une fille de déporté qui réclame
réparation à l'État pour le préjudice de son père résultant
de son arrestation et de son décès à Auschwitz,
mais également pour le préjudice matériel et moral qu'elle
a personnellement subi durant et depuis l'Occupation.
Sans se prononcer sur ce cas particulier, qu'il appartiendra au tribunal
administratif de juger, le Conseil d'État a jugé la discrimination raciale
pratiquée par les autorités françaises sous l'Occupation constituait
des "agissements d'une exceptionnelle gravité" qui
"avaient le caractère d'une faute de nature à engager
la responsabilité de l'État
".
"Il en résulte que cette responsabilité est engagée en raison
des dommages causés par les agissements qui, ne résultant
pas d'une contrainte directe de l'occupant, ont permis ou facilité
la déportation à partir de la France de personnes victimes
de persécutions antisémites.

Il en va notamment ainsi des arrestations, internements
et convoiements à destination des camps de transit, qui ont été,
durant la Seconde guerre mondiale,
la première étape de la déportation de ces personnes vers
des camps dans lesquels la plupart d'entre elles ont
été exterminées
", souligne le Conseil d'État.
"En rupture absolue avec les valeurs et principes, notamment de dignité
de la personne humaine, consacrés par la Déclaration des droits
de l'Homme et du citoyen
et par la tradition républicaine,
ces persécutions antisémites ont provoqué des dommages
exceptionnels et d'une gravité extrême", souligne encore
la plus haute juridiction administrative, rappelant que 76.000
personnes avaient été déportées avec l'aide du gouvernement de Vichy
et que moins de 3.000 étaient revenues des camps de la mort.
Si le Conseil d'État reconnaît que les préjudices moraux et économiques
subis méritent réparation, il estime cependant que les différentes
mesures prises depuis 1945, "bien qu'elles aient procédé
d'une démarche très graduelle et reposé sur des bases largement forfaitaires"
,
mais comparables à celles des autres États européens collaborateurs,
avaient permis "autant qu'il a été possible, l'indemnisation, (...)
des préjudices de toute nature causés par les actions de l'État
qui a concouru à la déportation"
.
Les hauts magistrats rappellent également que l'extrême gravité
des faits "appelait la reconnaissance solennelle du préjudice
collectivement subi par ces personnes, du rôle joué par l'Etat
dans leur déportation ainsi que du souvenir que doivent
à jamais laisser, dans la mémoire de la nation, leurs souffrances
et celles de leurs familles
".
Et d'ajouter que les actes et initiatives des autorités françaises,
comme la loi du 26 décembre 1964 qui prévoit
l'imprescriptibilité des crimes contre l'Humanité,
la déclaration d'utilité publique, par le décret
du 26 décembre 2000, de la Fondation pour la mémoire
de la Shoah
qui a pour but d'indemniser les victimes ou
encore le discours du président Jacques Chirac
lors de la commémoration de la rafle du Vel d'Hiv
en juillet 1995 participent de cet effort.

_________________

Responsable du
Service de Sécurité

Revenir en haut Aller en bas
 

L'Etat français en 1940,existait-il oui ou non ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L' Agora :: Discussions. :: Académie :: Histoire. :: Bibliothèque :: 2ème Guerre Mondiale.-