L' Agora

Forum politique de libre expression & historique sans tabou.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Bienvenue sur le forum de L'AGORA, ici, le livre de notre Histoire a toutes ses pages....

(Noël 1941​)

Exemple de quelques pages d'Histoire "occultées" dans nos livres d'Histoire.... JO 1936 à Berlin : (Au dernier moment, toutefois, le comité américain, qui craignait les équipes hollandaise et allemande, revint sur sa décision. J. Owens et R. Metcalfe furent choisis aux dépens des deux athlètes… juifs. (S. Stoller et M. Glickman)(voir photo suivante) Le Bétar en uniforme avec son drapeau à Berlin: "En Histoire, la croûte, c’est le mensonge en lui-même, le pus, c’est l’occultation qui l’accompagne. N’hésitons pas à inciser et à tout purifier …"


Le saviez-vous ? Shocked

" Les Juifs déclarent la guerre aux Allemands en 1933."

"La Judée déclare la guerre à l'Allemagne"
Discours d'Adolf Hitler contre le Nouvel Ordre Mondial.

Le saviez-vous ? Shocked
Qu'est-ce que le fascisme ? scratch - Petite leçon rapide sur le fascisme.
« Quatre années d’Allemagne d’Hitler vues par un étranger » de Cesare Santoro. study

Affiche de propagande NS: (" On y voit une série d'animaux saluer Goëring.En haut à droite: un signe disant " Vivisection interdite" ( vivisection verboten ). (" Les animaux de laboratoires saluant Hermann Göring" )

Ces Nazis Noirs qui soutenaient Hitler. scratch
La liberté d'expression au "pays des Droits de l'Homme", c'est ça.... />
...hélas, d'autres "démocraties" embastillent ses citoyens pour délit d'opinion,voyez cette vidéo >
C'est un proverbe populaire utilisé par Shakespeare: "Henry IV", Première Partie, Acte III, scène 1, page 640 édition La Pléiade, traduction de Victor Hugo: << Dites la vérité, et vous humilierez le diable. >>
Ursula Haverbeck explique pourquoi l'Holocauste est le plus grand et le plus persistant mensonge de l'Histoire.
Ursula Haverbeck, 87 ans, est condamnée à dix mois de prison ferme !
Ursula Haverbeck, surnommée en Allemagne la « mamie nazie », a soutenu lors de son procès que « le camp d’Auschwitz n’a pas été un lieu d’extermination».
L'interview Vérité de Robert Faurisson à Méta Tour.
Démocratie dictatoriale : Wolfgang Fröhlich, en prison depuis 10 ans pour délit d’opinion. scratch
Udo Voigt (NPD): Violations des droits de l'homme en Europe : Dieudonné, Fröhlich, Haverbeck.

"Qui ne gueule pas la vérité, quand il sait la vérité, se fait complice des menteurs et des faussaires"​ (Charles Péguy)

« Débattre avec quelqu'un,c'est prendre le risque de changer d'avis » (Raymond Aron)

"L'Histoire est du vrai qui se déforme,et la légende du faux qui s'incarne" (Jean Cocteau)

DEVOIR DE MEMOIRE = DRESDE, les 13, 14 et 15 FEVRIER 1945.

" Dresde : Crime contre l'humanité,impuni à ce jour...."

"Souvenons-nous: Dresde 13,14,15 février 1945"

(Sur les raids aériens, lire « L’Incendie » de Jörg Friedrich aux éditions de Fallois. 2004 study ).

HELLSTORM - Tempête Infernale:ce film racontel'histoire que les vainqueurs,encore à ce jour, ne veulent pas que vous sachiez...
6 août 1945 : "Barbarie démocratique : Hiroshima " study

« Il y a quelque chose de pire que d'avoir une mauvaise pensée. C'est d'avoir une pensée toute faite. » (Charles Péguy)

"Qui n'entend qu'un son, n'entend qu'une cloche, écoutons les deux sons de cloche..."

Claude Sarraute: "notre shoa ont l'a vendu au monde entier".
Ayatollah Khamenei - "Les temps sombres sont devant nous "...
Un rabbin anti-sioniste : « la shoah a été créée par des sionistes. »

" Le professeur Faurisson a eu ​85 ans ​le 25 janvier​ 2014. Voici la vidéo qu'a composée pour lui un de nos correspondants allemands, que nous félicitons également "

" 1990, 45 ans après Nuremberg,les Sovietiques reconnaissent l'assassinat des officiers polonais dans la forêt de Katyn...."

" Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis...."

L'avis de nos présidents de la république :

Nagasaki et Oradour: où est la vraie barbarie ?
SLU9AQIH6UU
Jean Jaurès : « Le courage, c’est de chercher la Vérité et de la dire ».
Les Derniers Jours du Grand Mensonge... Shocked Aucun Juif gazé - 'I'm With You'... scratch
Un valeureux guerrier pour la Vérité !! cheers

Partagez | 
 

 29 mars 2006 : mort de Jean Mabire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Spartacus

Kouros
Messages : 2075
Date d'inscription : 13/03/2010
Age : 50
Localisation : Les arènes

MessageSujet: 29 mars 2006 : mort de Jean Mabire   Sam 29 Mar - 13:50


8 février 1927 :
naissance de Jean Mabire
.










« Nous avons juré de ne jamais devenir des conformistes »

                                                        Jean Mabire in Drieu parmi nous.

Jean Mabire nait à Paris dans une famille originaire de Bayeux et de Vire.


Il est membre durant la deuxième guerre mondiale des Jeunesses francistes
de Marcel Bucard.

Jean Mabire fait ses études secondaires au Collège Stanislas,
où il obtient un baccalauréat philosophie-lettres,
puis entre à l’École nationale supérieure des arts appliqués
et des métiers d’art.

Il débute sa carrière en 1949, en créant la revue régionaliste Viking,
qu’il dirige jusqu’en 1955.

Il effectue ensuite son service militaire, d’octobre 1950 à octobre 1951,
à l’École des troupes aéroportées de Pau, où il obtient son brevet de parachutiste.
Aspirant au 1er Bataillon parachutiste de choc à Montauban, il en sort
sous-lieutenant de réserve.

En 1954, il fonde à Cherbourg, avec son épouse qu’il a épousé en 1952,
un atelier d’art graphique, « Les imagiers normands »,
qui produit surtout des dépliants touristiques.

Rappelé en octobre 1958 pour un an en Algérie, au Centre d’entraînement
à la guerre subversive (à Philippeville), il est affecté au 12e Bataillon
de chasseurs alpins, à la tête d’un commando de chasse composé
aux deux tiers de musulmans.
Il est démobilisé en octobre 1959 comme capitaine de réserve.
Pour ses états de service, il est décoré de la Croix de la Valeur militaire,
de la Croix du combattant et de la Médaille commémorative des opérations
de maintien de l’ordre en Algérie.
Et voit par ailleurs reconnaître, à la faveur de cette guerre, sa vocation littéraire,
en obtenant le prix François-Jean Armorin 1961 du meilleur reportage de la presse
de province pour Conversations et réalités algériennes, série de dix articles
parus dans La Presse de la Manche.

C’est en effet en tant que journaliste que Jean Mabire contribue
à de nombreuses publications.
En 1956, il débute comme reporter à La Presse de la Manche, puis collabore
à Historia, mais aussi, entre autres revues, à Défense de l’Occident
de Maurice Bardèche, à L’Esprit public, à Europe-Action ou il devient rédacteur
en chef en juin 1965, puis, par la suite, à Éléments.

Tenant d’un « nationalisme » se donnant pour idéal le rassemblement de tous
les peuples d’Europe, l’écrivain se réclame du « socialisme européen ».

Jean Mabire résume plus tard d’une formule lapidaire sa visée de l’époque :
« profiter de la défaite de l’Algérie française pour engager les survivants
de cette aventure sur la voie de la France européenne
».

Il est parmi les fondateurs, avec entre autres, le député Pierre Godefroy et Didier Patte,
en 1968, de l’Union pour la région normande, qui donne naissance en 1971
au Mouvement normand, dont il est resté président d’honneur , il participe également,
dans le droit fil de son « tropisme » euro-païen, à la création du Groupement
de recherche et d’études pour la civilisation européenne (GRECE).

En 1973, il fonde avec Maurice Rollet (ici) le mouvement de scoutisme Europe Jeunesse.
Par la suite, il favorise dans les années 1990 la création d’un mouvement
de jeunesse d’esprit wandervogel nommé Les Oiseaux migrateurs.

Un temps rédacteur à Minute, il travaille également dans l’édition notamment
en tant que directeur de la collection « Les Grandes Aventures Maritimes »
des éditions Versoix, puis de la collection « Action » des éditions
Art et Histoire d’Europe.

En 1987, dans le cadre de celles-ci, il procède entre autres, à la réédition
de Guillaume, le bâtard conquérant, de l’écrivain normand Jean de La Varende,
de La Campagne de Russie de  Léon Degrelle, ainsi que de son propre ouvrage
sur le baron guerrier von Ungern-Sternberg ,qui inspira Hugo Pratt
dans Corto Maltese en Sibérie ..



A partir des années soixante-dix, il se consacre pour l’essentiel à son activité
d’écrivain et d’historien de la deuxième guerre mondiale.
il dirige deux encyclopédies militaires et multiplie les ouvrages sur la Waffen SS.



Jean Mabire tient jusqu’à sa mort une chronique littéraire dans l’hebdomadaire National-Hebdo.
Ces chroniques ont éditée par la suite en plusieurs volumes sous le titre Que lire ? .
Il contribue également fidèlement à La Nouvelle Revue d’Histoire,
dirigée par son vieil ami Dominique Venner.

Veuf en 1974, Jean Mabire, se remarie en 1976 avec Katherine Hentic.
Il a trois enfants, prénommés Halvard, Nordahl et Ingrid.

Lors de la scission du Front national de 1998, il reste fidèle au parti
de Jean-Marie Le Pen à l’encontre de la plupart de ses proches.

En 2002, le comité de lecture du Mémorial de Caen estimant
que les ouvrages de Mabire proposés par le dit Mémorial sont à l’opposé
de la mission de cette institution, ceux-ci sont retirés du catalogue de sa librairie !

En avril 2006, Marie-José Chombart de Lauwe, s’exprimant dans la revue
de la Fédération nationale des déportés et internés résistants et patriotes
(dont elle est une dirigeante) :
Jean Mabire est « le plus grand spécialiste » de « la réhabilitation du nazisme »
prenant la forme d’« une présentation des SS, hommes héroïques, exemplaires ».

2005, Table Ronde de Terre et Peuple



Il utilise aussi pour signer livres et articles les noms de Didier Brument,
Eric Dubecquet, Henri Landemer…

Il meurt le 29 mars 2006 à Saint-Malo.

L’Association des Amis de Jean Mabire  
« a pour but de regrouper les amis de l’écrivain Jean Mabire, afin de mieux
faire connaître son œuvre littéraire, historique et artistique, à la diffuser
et la rendre accessible au plus grand nombre, éviter de la voir dénaturée,
assurer le regroupement et la conservation de ses archives et de la documentation qu’il a réunie.
L’association se donne aussi pour mission de défendre, le cas échéant,
l’auteur et son œuvre. »


Amis de Jean Mabire  15 rte de Breuilles  - 17330 - Bernay Saint Martin.





_________________
 

L'autre Histoire :
"qui n'entend qu'un son, n'entend qu'une cloche."

http://sansconcessiontv.org/

http://robertfaurisson.blogspot.it/2014/12/une-grande-dame-allemande-ouvre-la.html
Revenir en haut Aller en bas
 

29 mars 2006 : mort de Jean Mabire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L' Agora :: Hadès :: In Mémoriam-