L' Agora

Forum politique de libre expression & historique sans tabou.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Bienvenue sur le forum de L'AGORA, ici, le livre de notre Histoire a toutes ses pages....

(Noël 1941​)

Exemple de quelques pages d'Histoire "occultées" dans nos livres d'Histoire.... JO 1936 à Berlin : (Au dernier moment, toutefois, le comité américain, qui craignait les équipes hollandaise et allemande, revint sur sa décision. J. Owens et R. Metcalfe furent choisis aux dépens des deux athlètes… juifs. (S. Stoller et M. Glickman)(voir photo suivante) Le Bétar en uniforme avec son drapeau à Berlin: "En Histoire, la croûte, c’est le mensonge en lui-même, le pus, c’est l’occultation qui l’accompagne. N’hésitons pas à inciser et à tout purifier …"


Le saviez-vous ? Shocked

" Les Juifs déclarent la guerre aux Allemands en 1933."

"La Judée déclare la guerre à l'Allemagne"
Discours d'Adolf Hitler contre le Nouvel Ordre Mondial.

Le saviez-vous ? Shocked
Qu'est-ce que le fascisme ? scratch - Petite leçon rapide sur le fascisme.
« Quatre années d’Allemagne d’Hitler vues par un étranger » de Cesare Santoro. study

Affiche de propagande NS: (" On y voit une série d'animaux saluer Goëring.En haut à droite: un signe disant " Vivisection interdite" ( vivisection verboten ). (" Les animaux de laboratoires saluant Hermann Göring" )

Ces Nazis Noirs qui soutenaient Hitler. scratch
La liberté d'expression au "pays des Droits de l'Homme", c'est ça.... />
...hélas, d'autres "démocraties" embastillent ses citoyens pour délit d'opinion,voyez cette vidéo >
C'est un proverbe populaire utilisé par Shakespeare: "Henry IV", Première Partie, Acte III, scène 1, page 640 édition La Pléiade, traduction de Victor Hugo: << Dites la vérité, et vous humilierez le diable. >>
Ursula Haverbeck explique pourquoi l'Holocauste est le plus grand et le plus persistant mensonge de l'Histoire.
Ursula Haverbeck, 87 ans, est condamnée à dix mois de prison ferme !
Ursula Haverbeck, surnommée en Allemagne la « mamie nazie », a soutenu lors de son procès que « le camp d’Auschwitz n’a pas été un lieu d’extermination».
L'interview Vérité de Robert Faurisson à Méta Tour.
Démocratie dictatoriale : Wolfgang Fröhlich, en prison depuis 10 ans pour délit d’opinion. scratch
Udo Voigt (NPD): Violations des droits de l'homme en Europe : Dieudonné, Fröhlich, Haverbeck.

"Qui ne gueule pas la vérité, quand il sait la vérité, se fait complice des menteurs et des faussaires"​ (Charles Péguy)

« Débattre avec quelqu'un,c'est prendre le risque de changer d'avis » (Raymond Aron)

"L'Histoire est du vrai qui se déforme,et la légende du faux qui s'incarne" (Jean Cocteau)

DEVOIR DE MEMOIRE = DRESDE, les 13, 14 et 15 FEVRIER 1945.

" Dresde : Crime contre l'humanité,impuni à ce jour...."

"Souvenons-nous: Dresde 13,14,15 février 1945"

(Sur les raids aériens, lire « L’Incendie » de Jörg Friedrich aux éditions de Fallois. 2004 study ).

HELLSTORM - Tempête Infernale:ce film racontel'histoire que les vainqueurs,encore à ce jour, ne veulent pas que vous sachiez...
6 août 1945 : "Barbarie démocratique : Hiroshima " study

« Il y a quelque chose de pire que d'avoir une mauvaise pensée. C'est d'avoir une pensée toute faite. » (Charles Péguy)

"Qui n'entend qu'un son, n'entend qu'une cloche, écoutons les deux sons de cloche..."

Claude Sarraute: "notre shoa ont l'a vendu au monde entier".
Ayatollah Khamenei - "Les temps sombres sont devant nous "...
Un rabbin anti-sioniste : « la shoah a été créée par des sionistes. »

" Le professeur Faurisson a eu ​85 ans ​le 25 janvier​ 2014. Voici la vidéo qu'a composée pour lui un de nos correspondants allemands, que nous félicitons également "

" 1990, 45 ans après Nuremberg,les Sovietiques reconnaissent l'assassinat des officiers polonais dans la forêt de Katyn...."

" Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis...."

L'avis de nos présidents de la république :

Nagasaki et Oradour: où est la vraie barbarie ?
SLU9AQIH6UU
Jean Jaurès : « Le courage, c’est de chercher la Vérité et de la dire ».
Les Derniers Jours du Grand Mensonge... Shocked Aucun Juif gazé - 'I'm With You'... scratch
Un valeureux guerrier pour la Vérité !! cheers

Partagez | 
 

 20 mars 1908 : naissance de Roger Trinquier.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Spartacus

Kouros
Messages : 2075
Date d'inscription : 13/03/2010
Age : 50
Localisation : Les arènes

MessageSujet: 20 mars 1908 : naissance de Roger Trinquier.   Jeu 20 Mar - 14:55

20 mars 1908 :
naissance de Roger Trinquier.




Roger Trinquier est né le 20 mars 1908 à La Beaume dans les Hautes-Alpes.

En 1925, il entre à l’école normale d’Aix-en-Provence.

Élève officier de réserve en 1928 lors de son service militaire, il prend le commandement
d’une section de tirailleurs sénégalais à sa sortie de l’école à Fréjus dans le Var.

À la fin de son service, Roger Trinquier s’engage dans l’armée et intègre l’école des officiers
d’active de Saint-Maixent d’où il sort sous-lieutenant en 1933.
Affecté un temps à Toulon au 4e RTS, il embarque le 11 mai 1934 à destination de l’Indochine
où il rejoint Kylua, au Tonkin, à proximité immédiate de Langson.
Il prend ensuite le commandement du poste de Chi Ma, à la frontière de la Chine.


Pendant la Seconde Guerre mondiale, il est en poste en Chine dans la concession
française de Shanghai.
Cet état de fait lui vaudra d’être obligé de demander sa réintégration
dans l’armée en 1946, épreuve qui le marquera moralement.

Dès la fin de la Seconde Guerre mondiale, il participe avec le grade de capitaine à la reconquête
de l’Indochine au sein du groupement parachutiste Ponchardier.
A la mi 1946, il est muté à Tarbes comme adjoint du commandant Dupuis pour former
le 2e BCCP (bataillon colonial de commandos parachutistes).
Ce bataillon est engagé de 1947 à 1949 en Indochine dans des opérations de contre-guérilla.



Le capitaine Trinquier en reçoit le commandement après la mort de Dupuis jusqu’à son retour
en France et sa dissolution.

Il rentre en France en janvier 1955 après la défaite de Dien Bien Phu.
Lieutenant-colonel, il est affecté à Paris à l’état-major du général Gilles,
commandant les troupes aéroportées.

En août 1956, il rejoint l’Algérie et prend le commandement de la Base Aéroportée d’AFN,
puis devient l’adjoint du général Massu, commandant la 10e division parachutiste (10e DP),
lors de la bataille d’Alger.
Il est à l’origine de la création du « dispositif de protection urbaine » (DPU).

De juin 1957 à mars 1958, il commande la Base Ecole des Troupes Aéroportées à Pau.
En mars 1958 il remplace le colonel Bigeard à la tête du 3e R.P.C.
(Régiment de parachutistes coloniaux).


(De gauche à droite : colonel Marcel Bigeard, général Jacques Massu,
colonel Roger Trinquier,capitaine Paul-Alain Léger, pendant la bataille d’Alger en 1957).

Membre du Comité de salut public d’Alger du 13 mai au 11 juin 1958, il reprend le combat
à la tête de son régiment dans le sud et en Kabylie où il capture le commandant Azzedine.
Le premier semestre 1959, il prend part aux opérations du plan Challe en Oranie et l’Ouarsenis.

En juillet 1959, il prend le commandement du secteur d’El Milia dans le Constantinois
avec son chef d’état-major le capitaine Dabezies.

Roger Trinquier entretient une correspondance suivie avec le général Salan et fait part
de son désenchantement, puis de sa défiance vis-à-vis de la politique algérienne
du général de Gaulle.

En juillet 1960, Roger Trinquier, très engagé dans la défense de l’Algérie française
est alors éloigné de l’Algérie et rappelé en métropole, affecté en décembre à l’état-major
du général commandant le groupe de subdivisions à Nice.

Il a obtenu durant sa carrière 14 citations dont 10 à l’ordre de l’armée !

Le 26 janvier 1961, il demande sa mise à la retraite anticipée et, appelé par Moïse Tschombé
avec pour mission de monter la première armée indépendante du Katanga.
Il rejoint donc le Katanga où il ne peut rester que quelques semaines.
L’assassinat de Patrice Lumumba par les gendarmes katangais, met fin à la coopération
officieuse de la France.
Quelques officiers Français resteront, on les appellera les « affreux ».

En avril 1961, il apprend à Athènes la nouvelle de la révolte d’Alger.

Revenu en France, il se consacre désormais à la réflexion et à l’écriture d’ouvrages inspirés
de son expérience, tout en restant fidèle à ses compagnons d’armes impliqués
dans le soulèvement des Généraux.



Il participe à la création de l’Union nationale des Parachutistes - UNP -
avec le colonel Buchoud et en est le premier président de 1963 à 1965.



Il est meurt de façon accidentelle le 11 janvier 1985 à Vence.





Source :
study
http://la-flamme.fr/category/non-classe/

_________________
 

L'autre Histoire :
"qui n'entend qu'un son, n'entend qu'une cloche."

http://sansconcessiontv.org/

http://robertfaurisson.blogspot.it/2014/12/une-grande-dame-allemande-ouvre-la.html
Revenir en haut Aller en bas
 

20 mars 1908 : naissance de Roger Trinquier.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L' Agora :: Hadès :: In Mémoriam-