L' Agora

Forum politique de libre expression & historique sans tabou.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Bienvenue sur le forum de L'AGORA, ici, le livre de notre Histoire a toutes ses pages....

(Noël 1941​)

Exemple de quelques pages d'Histoire "occultées" dans nos livres d'Histoire.... JO 1936 à Berlin : (Au dernier moment, toutefois, le comité américain, qui craignait les équipes hollandaise et allemande, revint sur sa décision. J. Owens et R. Metcalfe furent choisis aux dépens des deux athlètes… juifs. (S. Stoller et M. Glickman)(voir photo suivante) Le Bétar en uniforme avec son drapeau à Berlin: "En Histoire, la croûte, c’est le mensonge en lui-même, le pus, c’est l’occultation qui l’accompagne. N’hésitons pas à inciser et à tout purifier …"


Le saviez-vous ? Shocked

" Les Juifs déclarent la guerre aux Allemands en 1933."

"La Judée déclare la guerre à l'Allemagne"
Discours d'Adolf Hitler contre le Nouvel Ordre Mondial.

Le saviez-vous ? Shocked
Qu'est-ce que le fascisme ? scratch - Petite leçon rapide sur le fascisme.
« Quatre années d’Allemagne d’Hitler vues par un étranger » de Cesare Santoro. study

Affiche de propagande NS: (" On y voit une série d'animaux saluer Goëring.En haut à droite: un signe disant " Vivisection interdite" ( vivisection verboten ). (" Les animaux de laboratoires saluant Hermann Göring" )

Ces Nazis Noirs qui soutenaient Hitler. scratch
La liberté d'expression au "pays des Droits de l'Homme", c'est ça.... />
...hélas, d'autres "démocraties" embastillent ses citoyens pour délit d'opinion,voyez cette vidéo >
C'est un proverbe populaire utilisé par Shakespeare: "Henry IV", Première Partie, Acte III, scène 1, page 640 édition La Pléiade, traduction de Victor Hugo: << Dites la vérité, et vous humilierez le diable. >>
Ursula Haverbeck explique pourquoi l'Holocauste est le plus grand et le plus persistant mensonge de l'Histoire.
Ursula Haverbeck, 87 ans, est condamnée à dix mois de prison ferme !
Ursula Haverbeck, surnommée en Allemagne la « mamie nazie », a soutenu lors de son procès que « le camp d’Auschwitz n’a pas été un lieu d’extermination».
L'interview Vérité de Robert Faurisson à Méta Tour.
Démocratie dictatoriale : Wolfgang Fröhlich, en prison depuis 10 ans pour délit d’opinion. scratch
Udo Voigt (NPD): Violations des droits de l'homme en Europe : Dieudonné, Fröhlich, Haverbeck.

"Qui ne gueule pas la vérité, quand il sait la vérité, se fait complice des menteurs et des faussaires"​ (Charles Péguy)

« Débattre avec quelqu'un,c'est prendre le risque de changer d'avis » (Raymond Aron)

"L'Histoire est du vrai qui se déforme,et la légende du faux qui s'incarne" (Jean Cocteau)

DEVOIR DE MEMOIRE = DRESDE, les 13, 14 et 15 FEVRIER 1945.

" Dresde : Crime contre l'humanité,impuni à ce jour...."

"Souvenons-nous: Dresde 13,14,15 février 1945"

(Sur les raids aériens, lire « L’Incendie » de Jörg Friedrich aux éditions de Fallois. 2004 study ).

HELLSTORM - Tempête Infernale:ce film racontel'histoire que les vainqueurs,encore à ce jour, ne veulent pas que vous sachiez...
6 août 1945 : "Barbarie démocratique : Hiroshima " study

« Il y a quelque chose de pire que d'avoir une mauvaise pensée. C'est d'avoir une pensée toute faite. » (Charles Péguy)

"Qui n'entend qu'un son, n'entend qu'une cloche, écoutons les deux sons de cloche..."

Claude Sarraute: "notre shoa ont l'a vendu au monde entier".
Ayatollah Khamenei - "Les temps sombres sont devant nous "...
Un rabbin anti-sioniste : « la shoah a été créée par des sionistes. »

" Le professeur Faurisson a eu ​85 ans ​le 25 janvier​ 2014. Voici la vidéo qu'a composée pour lui un de nos correspondants allemands, que nous félicitons également "

" 1990, 45 ans après Nuremberg,les Sovietiques reconnaissent l'assassinat des officiers polonais dans la forêt de Katyn...."

" Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis...."

L'avis de nos présidents de la république :

Nagasaki et Oradour: où est la vraie barbarie ?
SLU9AQIH6UU
Jean Jaurès : « Le courage, c’est de chercher la Vérité et de la dire ».
Les Derniers Jours du Grand Mensonge... Shocked Aucun Juif gazé - 'I'm With You'... scratch
Un valeureux guerrier pour la Vérité !! cheers

Partagez | 
 

 15 février 2006 : mort de Christian de La Mazière.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Spartacus

Kouros
Messages : 2077
Date d'inscription : 13/03/2010
Age : 51
Localisation : Les arènes

MessageSujet: 15 février 2006 : mort de Christian de La Mazière.   Sam 15 Fév - 2:12

15 février 2006 :
mort de Christian de La Mazière.





Christian Lamazière est né le 22 août 1922 à Tunis d’une famille originaire de Touraine.



Son pére, Clodomir Anatole Lamazière a servi dans l’état-major du maréchal Pilsudski,
durant les combats de la Pologne contre les soviétiques de 1919 à 1921.
II fut affecté en Pologne jusqu’en 1927.
Plus tard, il devint directeur-adjoint de l’école de cavalerie de Saumur.



Le jeune Christian s’engage volontairement, en septembre 1939, comme élève pilote
de l’armée de l’air.
Après l’armistice de juin 1940, il veut partir pour l’Angleterre, mais son père l’en dissuade.
Il est intégré dans l’armée d’armistice, jusqu’à sa dissolution, en 1942.



Par la suite, il collabore au journal Le Pays libre.
Lamazière s’engage en 1944 à la Franc-Garde de la Milice.
Il visite l’Allemagne durant la majeure partie du mois de septembre 1944.
Il rejoint le camp de Wildflecken en novembre 1944, avec les autres miliciens.



Il est envoyé suivre un stage de chasseur de chars à l’école de Janowitz, de décembre 1944
à la mi-février 1945. Le stage est interrompu, et Lamazière doit regagner Wildflecken.
A son arrivée au camp, il ne trouve presque plus personne, hormis Bassompierre
qui doit partir avec le dernier convoi de la division.
Ils rejoignent la division « Charlemagne» le 27 février 1945.



Christian Lamazière combat en Poméranie, au sein de la compagnie PAK
du Waffen-PanzerjiigerAbteilung der SS 33.



Il arrive sur le terrain quelques jours après le gros de la division.
Lamazière participe à la bataille de Kôrlin au sein du 21ème bataillon de régiment
de marche commandé par Jean Bassompierre.



Après des jours de fuite, il est fait prisonnier dans une ferme, par des troupes polonaises,
le 27 mars 1945 en compagnie de quatre camarades.
Lamaziére et un autre sous-officier, Georges Blanchard De La Buharaye, un ancien milicien,
sont remis peu après aux autorités soviétiques.



Après avoir essayé de se faire passer pour un ancien appelé du STO auprès des autorités françaises,
il est démasqué, incarcéré successivement aux prisons de Loos, La Santé, puis Fresnes.



Jugé les 7 et 8 mai 1946, il est condamné à cinq ans de prison.
Il est également déchu de ses droits civiques pour dix ans.
Incarcéré à Épinai, puis Clairvaux.
Il bénéficie d’une amnistie générale accordée par Vincent Auriol, et est libéré en avril 1948.



Plus tard, Lamazière occupe différentes fonctions dans la presse et le monde du cinéma
de l’époque, devenant imprésario.
Il a l’occasion de fréquenter Michel Audiard, Pierre Brasseur et Jean Gabin.
Ce dernier, à l’occasion de sa remise de la Légion d’honneur, insista pour que son ami
Christian soit présent à la cérémonie, sous peine de scandale !
‘’On’’avait demandé à Lamazière de rester à l’écart des projecteurs.




Il est aussi un temps le compagnon de Juliette Gréco puis de Dalida.
Son union avec Dalida dura de 1963 à l’automne 1966.



Il monte aussi sa propre agence de relations publiques.
Il raconte notamment son expérience, dans le film Le Chagrin et la Pitié,
qui parle de la vie des français sous l’occupation allemande.
Tourné en 1969, ce célèbre documentaire fut interdit de diffusion durant plusieurs années .

Ce témoignage sonne la fin de l’agence de relations publiques de Lamazière,
ses collaborateurs et clients s’éloignant de lui rapidement.

Il publie, quelques années après, un livre sur son engagement, qui eut un gros succès :
Le Rêveur casqué.
Cet ouvrage paru en 1972 a fait depuis l’objet de plusieurs éditions et traductions,
et se vendra à 4 millions d’exemplaires.



L’ouvrage inspirera à Georges Brassens la chanson « Mourir pour des idées».



Il travaille à la fin des années 1970 comme journaliste d’une agence de presse française
en Argentine.

Il est ensuite employé au Figaro Magazine et au Choc du mois.
Au milieu des années 1980, il part au Togo, comme conseiller personnel
du président Gnassingbé Eyadema.



En 2003, parait Le Rêveur blessé, relatant sa vie sociale et professionnelle d’après-guerre.



Christian Lamazière est mort le 15 février 2006.








Source
: study
http://la-flamme.fr/

_________________
 

L'autre Histoire :
"qui n'entend qu'un son, n'entend qu'une cloche."

http://sansconcessiontv.org/

http://robertfaurisson.blogspot.it/2014/12/une-grande-dame-allemande-ouvre-la.html
Revenir en haut Aller en bas
 

15 février 2006 : mort de Christian de La Mazière.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L' Agora :: Hadès :: In Mémoriam-