L' Agora

Forum politique de libre expression & historique sans tabou.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Bienvenue sur le forum de L'AGORA, ici, le livre de notre Histoire a toutes ses pages....

(Noël 1941​)

Exemple de quelques pages d'Histoire "occultées" dans nos livres d'Histoire.... JO 1936 à Berlin : (Au dernier moment, toutefois, le comité américain, qui craignait les équipes hollandaise et allemande, revint sur sa décision. J. Owens et R. Metcalfe furent choisis aux dépens des deux athlètes… juifs. (S. Stoller et M. Glickman)(voir photo suivante) Le Bétar en uniforme avec son drapeau à Berlin: "En Histoire, la croûte, c’est le mensonge en lui-même, le pus, c’est l’occultation qui l’accompagne. N’hésitons pas à inciser et à tout purifier …"


Le saviez-vous ? Shocked

" Les Juifs déclarent la guerre aux Allemands en 1933."

"La Judée déclare la guerre à l'Allemagne"
Discours d'Adolf Hitler contre le Nouvel Ordre Mondial.

Le saviez-vous ? Shocked
Qu'est-ce que le fascisme ? scratch - Petite leçon rapide sur le fascisme.
« Quatre années d’Allemagne d’Hitler vues par un étranger » de Cesare Santoro. study

Affiche de propagande NS: (" On y voit une série d'animaux saluer Goëring.En haut à droite: un signe disant " Vivisection interdite" ( vivisection verboten ). (" Les animaux de laboratoires saluant Hermann Göring" )

Ces Nazis Noirs qui soutenaient Hitler. scratch
La liberté d'expression au "pays des Droits de l'Homme", c'est ça.... />
...hélas, d'autres "démocraties" embastillent ses citoyens pour délit d'opinion,voyez cette vidéo >
C'est un proverbe populaire utilisé par Shakespeare: "Henry IV", Première Partie, Acte III, scène 1, page 640 édition La Pléiade, traduction de Victor Hugo: << Dites la vérité, et vous humilierez le diable. >>
Ursula Haverbeck explique pourquoi l'Holocauste est le plus grand et le plus persistant mensonge de l'Histoire.
Ursula Haverbeck, 87 ans, est condamnée à dix mois de prison ferme !
Ursula Haverbeck, surnommée en Allemagne la « mamie nazie », a soutenu lors de son procès que « le camp d’Auschwitz n’a pas été un lieu d’extermination».
L'interview Vérité de Robert Faurisson à Méta Tour.
Démocratie dictatoriale : Wolfgang Fröhlich, en prison depuis 10 ans pour délit d’opinion. scratch
Udo Voigt (NPD): Violations des droits de l'homme en Europe : Dieudonné, Fröhlich, Haverbeck.

"Qui ne gueule pas la vérité, quand il sait la vérité, se fait complice des menteurs et des faussaires"​ (Charles Péguy)

« Débattre avec quelqu'un,c'est prendre le risque de changer d'avis » (Raymond Aron)

"L'Histoire est du vrai qui se déforme,et la légende du faux qui s'incarne" (Jean Cocteau)

DEVOIR DE MEMOIRE = DRESDE, les 13, 14 et 15 FEVRIER 1945.

" Dresde : Crime contre l'humanité,impuni à ce jour...."

"Souvenons-nous: Dresde 13,14,15 février 1945"

(Sur les raids aériens, lire « L’Incendie » de Jörg Friedrich aux éditions de Fallois. 2004 study ).

HELLSTORM - Tempête Infernale:ce film racontel'histoire que les vainqueurs,encore à ce jour, ne veulent pas que vous sachiez...
6 août 1945 : "Barbarie démocratique : Hiroshima " study

« Il y a quelque chose de pire que d'avoir une mauvaise pensée. C'est d'avoir une pensée toute faite. » (Charles Péguy)

"Qui n'entend qu'un son, n'entend qu'une cloche, écoutons les deux sons de cloche..."

Claude Sarraute: "notre shoa ont l'a vendu au monde entier".
Ayatollah Khamenei - "Les temps sombres sont devant nous "...
Un rabbin anti-sioniste : « la shoah a été créée par des sionistes. »

" Le professeur Faurisson a eu ​85 ans ​le 25 janvier​ 2014. Voici la vidéo qu'a composée pour lui un de nos correspondants allemands, que nous félicitons également "

" 1990, 45 ans après Nuremberg,les Sovietiques reconnaissent l'assassinat des officiers polonais dans la forêt de Katyn...."

" Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis...."

L'avis de nos présidents de la république :

Nagasaki et Oradour: où est la vraie barbarie ?
SLU9AQIH6UU
Jean Jaurès : « Le courage, c’est de chercher la Vérité et de la dire ».
Les Derniers Jours du Grand Mensonge... Shocked Aucun Juif gazé - 'I'm With You'... scratch
Un valeureux guerrier pour la Vérité !! cheers

Partagez | 
 

 Les dangereuses métastases de la loi Gayssot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Spartacus

Kouros
Messages : 2075
Date d'inscription : 13/03/2010
Age : 51
Localisation : Les arènes

MessageSujet: Les dangereuses métastases de la loi Gayssot   Sam 18 Jan - 13:24

http://www.contrepoints.org/2014/01/14/153157-les-dangereuses-metastases-de-la-loi-gayssot


Les dangereuses métastases de la loi Gayssot study scratch
Publié le 14 janvier 2014 dans Liberticides & Co
Depuis la loi Gayssot, la France a sombré dans un abîme de liberté d'expression
à géométrie variable. Il est temps d'en sortir ?
Par Matthieu Vasseur.

Au commencement était Gayssot. Non, attendez : au commencement était l'"Holocauste".
Par le choix, popularisé dans les années 70, d'un terme issu de l'Ancien Testament
pour désigner l'extermination des Juifs pendant la Seconde Guerre Mondiale,
ce génocide était investi d'une signification religieuse.
Fait historique, oui, mais aussi Sacré de substitution dans un Occident déchristianisé.
Toute l'ambigüité réside dans cette double dimension.
La loi Gayssot , en 1990, interdit la négation de l'Holocauste.
Consciente que cette innovation juridique entre en conflit avec la
Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen, qui consacre la liberté d'expression,
et avec la devise même de la République, la classe politique
(députés et sénateurs quasi-unanimes, Président de la République, Président de l'Assemblée Nationale, Président du Sénat) décide de ne pas transmettre cette loi au Conseil Constitutionnel,
de crainte qu'il ne soit contraint de la censurer.
En 2010, la Cour de Cassation, saisie au titre de la nouvelle procédure
de la "Question Prioritaire de Constitutionnalité", entérine ce déni de droit en refusant
à son tour de transmettre la loi au Conseil Constitutionnel, au motif qu'elle n'aurait pas de "caractère sérieux".
On peut reprocher beaucoup de choses à la loi Gayssot, mais certainement pas
de ne pas avoir de "caractère sérieux".
Cependant, le crime de déni de réalité historique n¹est pas la seule nouveauté de la loi Gayssot. Très rapidement, la jurisprudence réintroduit également dans le droit français le délit
de blasphème, qui avait été supprimé en 1791 par la Révolution :

- ce n'est pas le seul déni de l'Holocauste qui est sanctionné,
c'est aussi désormais l'irrévérence à son égard.
Jean-Marie Le Pen en fait les frais avec son calembour scabreux sur "Durafour crématoire".
Vérité et sacré, Histoire et blasphème se retrouvent donc inextricablement mêlés,
cocktail explosif dans un pays laïc.
Ce n'était d'ailleurs pas la passion de la vérité historique qui animait M. Gayssot :

- apparatchik de longue date du Parti Communiste, il en avait fidèlement épousé
toutes les justifications alambiquées des crimes de l¹URSS (le Goulag? Quel Goulag?).

Mais une société qui élève l'irrévérence en absolu, "ni Dieu ni Maître",
où un animateur de télévision est applaudi pour avoir demandé à un ancien Premier ministre si "sucer, c'est tromper", où un crucifix noyé dans l'urine de l'"artiste" ("Piss Christ")
est présenté dans les musées publics s'accommode mal du retour du délit de blasphème.
Le 20 décembre dernier, les Femen ont mimé "l'avortement de Jésus" puis uriné
sur l'autel de la Madeleine.
Le gouvernement, qui a choisi il y a quelques mois une leader Femen ukrainienne
comme nouvelle Marianne (ce dont elle s'est réjouie par un tweet ­ en anglais,
puisque Marianne ne parle pas français ­ par lequel elle se félicitait de ce que
"les homophobes, les extrémistes et les fascistes devront désormais lui lécher le cul
lorsqu'ils enverront une lettre
"), le gouvernement donc n'a pas jugé utile d'exprimer
la moindre réprobation.
On ne peut pas approuver le sacrilège ici et le réprimer là sans mettre en jeu sa crédibilité.
Immanquablement se développe, surtout parmi les "exclus", les "rejetés du système",
la tentation de bafouer ce qu'un gouvernement et des institutions délégitimés érigent
comme dogme impératif.
Ces provocations que l'on tolère avec indulgence de la part des artistes et des Femen,
pourquoi les interdire aux jeunes des banlieues ?
Parce que l'Holocauste est "plus sacré" que le christianisme ?
Parce que la "quenelle" est "pire" que pisser sur l'autel d¹une église ?
Pire que des caricatures de Mahomet ?
Qui en décide, au nom de quoi ?
S'enclenche la spirale infernale de la révolte d'un côté, nourrie par le sentiment d'injustice,
et d¹une répression toujours plus folle de l'autre.
Deux lycéens se font exclure de leur lycée, un animateur social "des quartiers" perd son emploi, tout cela pour avoir fait la fameuse "quenelle".
Le gouvernement, avec la complicité servile du Conseil d¹État, rétablit la censure préalable,
faisant ainsi un grand bond vers la démocratie à la russe.
Plus rien, ni le Droit, ni même le simple bon sens, ne semble pouvoir freiner cette hystérie
de Vertu répressive.
Otage de cette course à l'abîme, la communauté juive de France, devenue, complice
ou à son corps défendant, le symbole de cette oppression d'État.
En la désignant comme caste sacrée, la loi Gayssot en a fait une cible.
En lui attribuant un statut "à part", elle en fait un bouc émissaire de toutes les frustrations
de la France "d'en bas".
La répression qu'elle instaure suscite l'anti-sémitisme, qui à son tour justifie
un nouveau tour de vis répressif,qui à son tour...
Comment sortir de cette course folle ?
Alors que nous nous apprêtons à commémorer le centenaire de la Première Guerre Mondiale,
que l'intervention décisive des États-Unis nous permit de gagner, tournons nous une fois
de plus vers l'Amérique :

- Premier Amendement de la Constitution :

"Le Congrès ne fera aucune loi pour conférer un statut institutionnel à une religion,
(aucune loi) qui interdise le libre exercice d'une religion, (aucune loi) qui restreigne
la liberté d'expression, ni la liberté de la presse ".














_________________
 

L'autre Histoire :
"qui n'entend qu'un son, n'entend qu'une cloche."

http://sansconcessiontv.org/

http://robertfaurisson.blogspot.it/2014/12/une-grande-dame-allemande-ouvre-la.html
Revenir en haut Aller en bas
 

Les dangereuses métastases de la loi Gayssot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L' Agora :: Discussions. :: Académie :: Histoire.-