L' Agora

Forum politique de libre expression & historique sans tabou.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Bienvenue sur le forum de L'AGORA, ici, le livre de notre Histoire a toutes ses pages....

(Noël 1941​)

Exemple de quelques pages d'Histoire "occultées" dans nos livres d'Histoire.... JO 1936 à Berlin : (Au dernier moment, toutefois, le comité américain, qui craignait les équipes hollandaise et allemande, revint sur sa décision. J. Owens et R. Metcalfe furent choisis aux dépens des deux athlètes… juifs. (S. Stoller et M. Glickman)(voir photo suivante) Le Bétar en uniforme avec son drapeau à Berlin: "En Histoire, la croûte, c’est le mensonge en lui-même, le pus, c’est l’occultation qui l’accompagne. N’hésitons pas à inciser et à tout purifier …"


Le saviez-vous ? Shocked

" Les Juifs déclarent la guerre aux Allemands en 1933."

"La Judée déclare la guerre à l'Allemagne"
Discours d'Adolf Hitler contre le Nouvel Ordre Mondial.

Le saviez-vous ? Shocked
Qu'est-ce que le fascisme ? scratch - Petite leçon rapide sur le fascisme.
« Quatre années d’Allemagne d’Hitler vues par un étranger » de Cesare Santoro. study

Affiche de propagande NS: (" On y voit une série d'animaux saluer Goëring.En haut à droite: un signe disant " Vivisection interdite" ( vivisection verboten ). (" Les animaux de laboratoires saluant Hermann Göring" )

Ces Nazis Noirs qui soutenaient Hitler. scratch
La liberté d'expression au "pays des Droits de l'Homme", c'est ça.... />
...hélas, d'autres "démocraties" embastillent ses citoyens pour délit d'opinion,voyez cette vidéo >
C'est un proverbe populaire utilisé par Shakespeare: "Henry IV", Première Partie, Acte III, scène 1, page 640 édition La Pléiade, traduction de Victor Hugo: << Dites la vérité, et vous humilierez le diable. >>
Ursula Haverbeck explique pourquoi l'Holocauste est le plus grand et le plus persistant mensonge de l'Histoire.
Ursula Haverbeck, 87 ans, est condamnée à dix mois de prison ferme !
Ursula Haverbeck, surnommée en Allemagne la « mamie nazie », a soutenu lors de son procès que « le camp d’Auschwitz n’a pas été un lieu d’extermination».
L'interview Vérité de Robert Faurisson à Méta Tour.
Démocratie dictatoriale : Wolfgang Fröhlich, en prison depuis 10 ans pour délit d’opinion. scratch
Udo Voigt (NPD): Violations des droits de l'homme en Europe : Dieudonné, Fröhlich, Haverbeck.

"Qui ne gueule pas la vérité, quand il sait la vérité, se fait complice des menteurs et des faussaires"​ (Charles Péguy)

« Débattre avec quelqu'un,c'est prendre le risque de changer d'avis » (Raymond Aron)

"L'Histoire est du vrai qui se déforme,et la légende du faux qui s'incarne" (Jean Cocteau)

DEVOIR DE MEMOIRE = DRESDE, les 13, 14 et 15 FEVRIER 1945.

" Dresde : Crime contre l'humanité,impuni à ce jour...."

"Souvenons-nous: Dresde 13,14,15 février 1945"

(Sur les raids aériens, lire « L’Incendie » de Jörg Friedrich aux éditions de Fallois. 2004 study ).

HELLSTORM - Tempête Infernale:ce film racontel'histoire que les vainqueurs,encore à ce jour, ne veulent pas que vous sachiez...
6 août 1945 : "Barbarie démocratique : Hiroshima " study

« Il y a quelque chose de pire que d'avoir une mauvaise pensée. C'est d'avoir une pensée toute faite. » (Charles Péguy)

"Qui n'entend qu'un son, n'entend qu'une cloche, écoutons les deux sons de cloche..."

Claude Sarraute: "notre shoa ont l'a vendu au monde entier".
Ayatollah Khamenei - "Les temps sombres sont devant nous "...
Un rabbin anti-sioniste : « la shoah a été créée par des sionistes. »

" Le professeur Faurisson a eu ​85 ans ​le 25 janvier​ 2014. Voici la vidéo qu'a composée pour lui un de nos correspondants allemands, que nous félicitons également "

" 1990, 45 ans après Nuremberg,les Sovietiques reconnaissent l'assassinat des officiers polonais dans la forêt de Katyn...."

" Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis...."

L'avis de nos présidents de la république :

Nagasaki et Oradour: où est la vraie barbarie ?
SLU9AQIH6UU
Jean Jaurès : « Le courage, c’est de chercher la Vérité et de la dire ».
Les Derniers Jours du Grand Mensonge... Shocked Aucun Juif gazé - 'I'm With You'... scratch
Un valeureux guerrier pour la Vérité !! cheers

Partagez | 
 

 Perroquet hellénistique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Spartacus

Kouros
Messages : 2079
Date d'inscription : 13/03/2010
Age : 51
Localisation : Les arènes

MessageSujet: Perroquet hellénistique   Ven 19 Mar - 21:50

J'ai lu récemment que dans le palais des Attalides à Pergame,
on retrouvait le motif du perroquet, afin d'associer son règne
à l'image d'Alexandre le Grand !
En effet celui-ci aurait donné un perroquet à une princesse indienne : légende ???
je sais qu'il existe une espèce qui se nomme la Perruche Grand-Alexandre !
Mais ce motif du perroquet a-t-il une autre signification ?
a-t-il fait florès à l'époque hellénistique et quel fut le destin de ce motif, jusqu'à l'empire romain ?
scratch

_________________
 

L'autre Histoire :
"qui n'entend qu'un son, n'entend qu'une cloche."

http://sansconcessiontv.org/

http://robertfaurisson.blogspot.it/2014/12/une-grande-dame-allemande-ouvre-la.html
Revenir en haut Aller en bas

Héraclius

Kouros
Messages : 722
Date d'inscription : 10/03/2010
Age : 51
Localisation : Athèna

MessageSujet: Re: Perroquet hellénistique   Ven 19 Mar - 22:06

Humm. Passablement tiré par les cheveux.
Le perroquet n'a pas de symbolisme particulier autant que je sache,
c'est un objet de luxe, divertissant, très prisé à l'époque romaine,
mais à aucun moment il n'est mis en relation particulière avec
le conquérant. A une exception près, le Roman d'Alexandre
du Pseudo-Callisthène, qui signale ce cadeau (III.15)
à une princesse imaginaire.
Sauf que le Roman ne date pas de l'époque des Attalides
mais a été rédigé au IIIe ap., et l'originale de Callisthène
n'abordait pas ce thème, puisque Callisthène est mort avant la campagne indienne. Alors prendre pour argent comptant une légende inventée
plus de 500 ans après les faits, d'un auteur sans prétention historique
aucune, et tabler sur cette seule anecdote pour déduire une allusion
à Alexandre sur la décoration des palais de Pergame... bof bof bof.
Il me semble qu'il est représenté à Herculanum, entre autres...
A vérifier.
Disons qu'il s'agit d'un hôte classique des jardins riches dès
l'époque hellénistique (en cage en général), sa représentation
n'a donc rien d'exceptionnelle.
Aucun historien d'Alexandre n'accorde une place particulière
au perroquet par rapports au reste de la faune merveilleuse
de l'Inde, et encore moins le charge d'un symbolisme particulier.

Ceci dit, il est vrai que les Grecs découvrent véritablement le perroquet
avec Alexandre. Par ailleurs, il est vrai aussi qu'en Inde, il s'agit
d'un cadeau princier, et on a plusieurs exemples de cadeaux d'oiseaux;
mais le perroquet n'est qu'un parmi d'autres, en particulier le paon.
Toujours en Inde, le perroquet est sacré, son meurtre et sa consommation interdite (Lois de Manou V.11-14; XI.134-135).

Les Grecs en avaient entendu parlé au début du IVe, en particulier
par l'intermédiaire de Ctésias qui nous offre la première description,
puis les descriptions se multiplient dans la foulée d'Alexandre
(Aristote (qui précise qu'il a le vin mauvais ! ),Théophraste cité
par Elien), mais il ne devient vraiment populaire que sous l'empire
romain, au point qu'Arrien sabre sa description de Néarque
(Inde.15: Quant aux perroquets, Néarque raconte comme
une chose étonnante qu’il s’en trouve dans les Indes ;
il décrit quel oiseau est le perroquet, comment il émet
une voix humaine ; moi,comme j’ai déjà vu beaucoup de ces oiseaux,
je n’en parlerai pas comme d’une merveille.).
Au point de provoquer des délires en tout genre.
Par exemple Stace consacre tout un poème (Sylves II.4)
pour la mort du perroquet de son pote! Idem avec Ovide
(Armor, II.6) qui nous signale même l'existence d'un tombeau
avec dédicace pour le spatz !

On a quelques descriptions des méthodes employées pour
leur enseigner quelques mots (Solin et Philostrate en particulier).

Parmi les anecdotes, je ne résiste pas à la tentation
d'en présenter deux,peut-être pas forcément liés au
perroquet spécifiquement, mais aux oiseaux parleurs en général:
Maxime de Tyr, Dissertation XXXV.4 :
Dans la Libye, un Libyen nommé Psaphon, ambitionna un genre de bonheur qui n’était, certes, ni médiocre, ni vulgaire. Il voulut passer pour un Dieu.
Il ramassa plusieurs oiseaux de l'espèce de ceux qui parlent en chantant.
Il les instruisit à articuler ces mots, le grand Dieu Psaphon.
Il les laissa ensuite s'envoler dans les montagnes.
Ces oiseaux y répétèrent ce qu'on leur avait enseigné;
et les autres oiseaux de la même espèce l'apprirent et le répétèrent
avec eux. Les Libyens ne doutèrent point que ces oiseaux
ne fussent inspirés par les Dieux.
Ils offrirent des sacrifices à Psaphon, et ils le proclamèrent leur Dieu,
sur la foi de ce prestige.

Il me semble qu'il existe une anecdote identique attribuée au Carthaginois Hannon.
Sauf qu'elle finit en fiasco dans son cas, ils oublient tout à peine lâchés.
Je tâcherai de la retrouver.
Ceci dit, ce n'est sans doute pas des vrais perroquets, mais d'autres
animaux parleurs, comme le merle, etc.

Une autre mésaventure, sans doute véridique, arrivée à Auguste,
grand amateur d'oiseau :

Macrobe, Saturnales, II.4:

Lorsqu'il retournait triomphant, après la victoire d'Actium, parmi ceux
qui venaient le féliciter, se présenta un individu qui lui offrit un corbeau
qu'il avait dressé à dire ces mots
« Salut, César, victorieux empereur. »
Auguste, agréablement surpris, acheta l'ingénieux oiseau vingt mille
petits sesterces. Un camarade du précepteur de l'oiseau, auquel
il ne revenait rien de cette libéralité, dit à l'empereur qu'il avait encore
un autre corbeau semblable à celui-là.
Auguste demanda qu'on le lui amenât :
quand l'oiseau fut en sa présence, il récita les mots qu'on lui avait appris:
« Salut, Antoine, victorieux empereur. »
Auguste, sans s'offenser nullement, ordonna que les vingt mille pièces
fussent partagées entre les deux camarades.
Heureusement qu'il n'était pas succeptible !
Mais là aussi, sans doute pas un perroquet (le passage s'inscrit
dans un recueil d'anecdote aviaire concernant l'empereur,
mettant en scène tantôt des perroquets, tantôt d'autres parleurs).



Quant à l'animal en question, c'est en fait une perruche verte à collier:

Pour donner une image de la taille, c'est relativement petit,
de la taille d'un étourneau comme disent les Anciens:


Quant au Perroquet Grand Alexandre, aucun rapport,
si ce n'est éventuellement un hommage tardif (XVIIIe je suppose ?).

_________________

Responsable du
Service de Sécurité

Revenir en haut Aller en bas
 

Perroquet hellénistique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L' Agora :: Discussions. :: Académie :: Histoire. :: Bibliothèque :: Grèce Antique.-